TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Bahreïn arrive sur le marché français avec un objectif de 2 000 touristes supplémentaires en 2017

La destination lance une soixantaine de produits sur le marché français



Sur le marché français, le tourisme au Royaume de Bahreïn part d’une page blanche. Situé sur la route des navigateurs entre la péninsule du Qatar et l’Arabie Saoudite, l’archipel de 33 îles reste à découvrir. Les très précisément 19 449 Français qui l’ont visité en 2016 étaient pour l’essentiel issus d’une clientèle d’affaires, d’expatriés en poste dans cette région du monde et de croisiéristes en escale. Pas de « vacanciers » au sens propre. En matière de tourisme au départ de France tout reste à faire. Le produit packagé et proposé par les tour-opérateurs n’existe pas.



Classé par l’UNESCO au patrimoine mondial, Qalat al Bahrain, un fort portugais construit sur une colline créée par des strates successives d’occupation humaine - Photo : BTEA
Classé par l’UNESCO au patrimoine mondial, Qalat al Bahrain, un fort portugais construit sur une colline créée par des strates successives d’occupation humaine - Photo : BTEA
A 6 heures de vol de Paris, Bahreïn est desservi par un vol direct quotidien Gulf Air au départ de Roissy CDG et aussi via Doha, Dubaï, Abu Dhabi, Istanbul, etc.

La France et ses 19 449 touristes est le 7e marché émetteur, bien loin derrière l’Arabie Saoudite voisine (7 335 300), suivie par l’Inde (1 224 425), le Royaume-Uni (277 087), l’Allemagne (86 870), la Chine (44 595). Elle est devant la Russie (18 367).

« Nous sommes un pays de tolérance »

Au cours de la conférence de presse donnée au 56e étage de la Tour Montparnasse, Khaled Bin Humood Al-Khalifa, président du Bahrain Tourism & Exhibition Authority et Youssef Alkhan, directeur marketing et promotion - Photo : M.S.
Au cours de la conférence de presse donnée au 56e étage de la Tour Montparnasse, Khaled Bin Humood Al-Khalifa, président du Bahrain Tourism & Exhibition Authority et Youssef Alkhan, directeur marketing et promotion - Photo : M.S.
La volonté du Bahrain Tourism & Exhibitions Authority (BTEA), qui vient d’ouvrir un bureau à Paris (via Interface Tourism), est de sensibiliser les professionnels du tourisme français sur sa destination.

Son premier objectif est de lancer sur le marché une soixantaine de produits et d’atteindre en 2017, un trafic de 2 000 touristes français supplémentaires.

Pour cela, ce petit royaume possède de nombreux atouts encore méconnus, à commencer par une ouverture d’esprit, un brassage culturel et un mode de vie libéral qui se reflète dans ses galeries d’art, ses artistes, ses restaurants, ses bars branchés, sa vie nocturne, son théâtre, ses musées, etc.

« A Bahreïn, nous respectons les religions et nous sommes sensibles au problème d’égalité. Toutes les communautés, juive, chrétienne, musulmane, indienne vivent en bonne intelligence. Nous avons eu des femmes ministre et ambassadeur.

Nous avons eu un ambassadeur juif aux Etats-Unis, un chrétien à Londres à la surprise de tous. Nous sommes un pays de tolérance
», tient à souligner Cheikh Khaled Bin Humood Al Khalifa, président du BTEA, lors de sa conférence de presse à Paris, le 2 mars 2017.

Bahreïn a été le premier pays de cette région du monde à construire des écoles pour les garçons et les filles, des hôpitaux, des universités. Il a été le premier à donner le droit de vote aux femmes (dans les années 1970).

Dans ce pays du Golfe, les femmes travaillent, conduisent leur voiture, se voilent ou pas, accèdent à tous les emplois.

L’archipel de la perle, entre histoire et mythologie

Une soirée entre amis dans un contexte serein et "safe" - Photo : BTEA
Une soirée entre amis dans un contexte serein et "safe" - Photo : BTEA
Situé sur la route des grands navigateurs, Bahreïn garde le témoignage du port marchand qu’il fut à travers les siècles.

L’UNESCO l’a reconnu en classant Qalat al Bahrain au patrimoine de l’Humanité.

Imaginez, venue de la nuit des temps (2 500 av. J.-C.), une colline artificielle de 600 mètres sur 300 et de 12 mètres de haut créée par des strates successives d’occupation humaine. Des fouilles engagées par une équipe danoise en 1968 ont révélé des habitations, des sites religieux et militaires, des commerces. Au sommet se trouve un impressionnant fort portugais qui a donné son nom à l’ensemble.

Le site est l’ancienne capitale de Dilmun, l’une des plus importantes civilisations antiques de la région. Il contient les plus riches vestiges répertoriés dont on n’avait connaissance qu’à travers les écrits sumériens. La légende raconte qu’il y a 5 000 ans, Gilgamesh se rendit à Dilmun à la recherche de la vie éternelle. Il y a trouvé la fleur blanche de l’éternité, la perle.

La perle naturelle de Bahreïn est mondialement connue. L’activité perlière comme témoignage de l’économie insulaire est aussi inscrite au Patrimoine mondial de l'Humanité par l’UNESCO. C’est le seul au monde dans cette catégorie.

Bâtiments, bancs d’huîtres en mer, résidences de riches négociants, magasins et entrepôts offrent le dernier exemple complet de la tradition culturelle liée à l’industrie perlière, activité dominante dans le golfe Persique du 2e au 20e siècle (jusqu’au développement des perles de culture au Japon).

Des vacances pour tous

L'hôtel Novotel (150 chambres) adapté aux vacances familiales - Photo : BTEA
L'hôtel Novotel (150 chambres) adapté aux vacances familiales - Photo : BTEA
Histoire, culture, distractions, activités et sports liés à la mer, à la nature, à l’observation des oiseaux, aux chevaux, à la Formule 1, on trouve tout cela à Bahreïn, des activités pour tous publics.

Quant à sa capacité hôtelière, elle se développe à grand train : 17 000 chambres en 2015, 18 400 en 2016, 20 000 prévues en 2017. Le pays prévoit d’investir 880 M€ pour poursuivre son développement hôtelier.

Il dispose d’ores et déjà de 18 hôtels 5 étoiles avec Spa, dont 5 resorts pied dans l’eau. Le One & Only, qui ouvrira en septembre 2017, proposera à ses hôtes le premier Spa signé Givenchy. Les plus grandes chaînes internationales sont là.

Il est à noter que Bahreïn ne se cantonne pas à la seule hôtellerie de luxe. Son parc hôtelier offre aussi des 4 et des 3* (à partir de 75€ la chambre avec petit déjeuner et de 100 à 150€ les chambres familiales pouvant accueillir 4 à 6 personnes).

A savoir

- Le Royaume de Bahreïn est un archipel d’une superficie de 770 km2 et composé de 33 îles, situé dans le golfe arabique entre la presqu’île du Qatar et la côte d’Arabie. L’île principale Bahreïn, est reliée à l’Arabie Saoudite par « la chaussée du roi Fahd », un ensemble de ponts et de digues d’une longueur de 25 km.

- 1,35 million d’habitants : 50% de Bahreïnis et 50% d’expatriés

- Capitale : Manama

- Monnaie : Dinar bahreïni 1€ = 0,40 BHD

- Langues officielles : arabe et anglais

- Décalage horaire : +2h en hiver / +3h en été

- Climat : hiver doux, printemps et automne chauds, été sec et très chaud

- Santé : aucun vaccin obligatoire

- Visa obligatoire à l’arrivée (10€ au lieu de 50 en 2016)

- Destination sûre


Lu 1807 fois
Rédigé par Michèle SANI le Vendredi 3 Mars 2017

Tags : Bahreïn
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Juin 2018 - 12:16 Mexique : la saison des cyclones arrive

Vendredi 22 Juin 2018 - 11:21 Japon : éruption du volcan Shinmoe (Kyushu)



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle