TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



CWT France : les syndicats regrettent "l'absence de vision à long terme" de la direction

2 plateaux d'affaires vont fermer



La direction de CWT France confirme que ses plateaux d'affaires de Nantes et Toulon fermeront dans le cadre de son nouveau plan de réorganisation. Cela concerne 80 des 132 postes à supprimer. Les autres vont disparaître à Lyon, Saint-Etienne, Belfort et au siège du groupe. Les représentants du personnel dénoncent un projet sans vision à long terme.


Rédigé par Pierre CORONAS le Jeudi 2 Mars 2017

Les représentants du personnel de CWT France réclament un projet à long terme pour les salariés du groupe - Photo : Olivier Le Moal-Fotolia.com
Les représentants du personnel de CWT France réclament un projet à long terme pour les salariés du groupe - Photo : Olivier Le Moal-Fotolia.com
Après avoir annoncé le lancement d'un vaste plan de réorganisation en France dans le cadre d'une nouvelle stratégie au niveau mondial, la direction France de Carlson Wagonlit Travel (CWT) négocie avec les partenaires sociaux depuis vendredi 17 février 2017.

Les réunions se succèdent et, petit à petit, le groupe dévoile ses intentions aux représentants du personnel.

Si la direction de CWT France a, dans un premier temps, officiellement fait part de son projet de supprimer 130 postes, le nombre serait maintenant passé à 132.

Comment nous vous l'avions déjà précisé, au moins deux plateaux d'affaires sont voués à la fermeture : ceux de Nantes où 62 postes vont disparaître et de Toulon où 18 postes seront supprimés.

Transfert de comptes vers des pays "plus compétitifs"

Selon nos informations, 7 postes à Belfort sur des fonctions back office et 15 à Saint-Étienne sont également menacés chez CWT France.

Les 30 autres postes que la direction souhaite fermer concernent le siège du groupe et son site de Lyon.

La direction du groupe précise toutefois que plusieurs dizaines de postes vont être créés en Europe et dans le monde. Mais ils seront basés dans des pays qu'elle présente comme "plus compétitifs économiquement".

C'est le cas de la Pologne et de l'Inde, par exemple, où certains comptes de CWT seront bientôt transférés.

Ces annonces ne satisfont pas les syndicats de CWT France. Ils réclament depuis 2010 la mise en place d'une gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences (GPEC) plutôt qu'une succession de plans de sauvegarde de l'emploi (PSE).

"Nous regrettons l'absence de vision à long terme de la part de nos dirigeants, regrette un délégué du personnel. Ils devraient être en mesure d'anticiper les effets de la digitalisation et de s'adapter."

Certains ne seraient pas contre le déploiement d'un plan de départs volontaires (PDV), à condition que les mesures d'accompagnement soient suffisantes pour les candidats.

Lu 1592 fois

Tags : cwt, cwt france
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips