TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




Conversationnel : l'agence qui donne de la voix et de l'émotion au chatbot

Après l'écrit, les chatbots donnent de la voix



Le digital est très mouvant, une mode peut se défaire en l'espace de quelques mois. Les chatbots dont nous vous parlons régulièrement sont présents sur bon nombre de sites, avec des utilités plus ou moins marquées. L'agence en conseil digital, Conversationnel a décidé de créer ses propres chatbots vocaux basés sur l'intelligence artificielle et émotionnelle. Interview de Robin Coulet son fondateur.


Rédigé par le Vendredi 8 Mars 2019

Conversationnel : l'agence qui donne de la voix et de l'émotion au chatbot - Crédit photo : Conversationnel
Conversationnel : l'agence qui donne de la voix et de l'émotion au chatbot - Crédit photo : Conversationnel
De l'aveu de beaucoup de professionnels du tourisme et du digital, les chatbots ont été décévants dans leurs usages voire même la technologie ne serait pas aboutie.

Le vice-président en charge du digital de groupe Pierre & Vacances Center Parcs, Grégory Sion nous livrait, il y a un an, sa pensée "pour en revenir à une mode actuelle, celle des chatbots, nous n'en sommes qu'aux balbutiements.

Il me semble que cette technologie va crever les écrans dans un an mais pas avant.
" Ce laps de temps est passé, et les start-up développant des chatbots sont nombreuses, il y a eu Zoé ou encore Constellatio, voici venu Conversationnel.

Et Robin Coulet le fondateur de l'agence en conseil digital explique : "ils ont été assez décevants pour une partie d'entre eux, car très mal conçus à la base. Plusieurs ont été intégrés pour répondre à toutes les questions, prenez l'exemple d'Accor ce dernier était particulièrement inutile." Même s'il y a des réussites, d'autres ont voulu profiter de l'effet de mode pour se positionner, sans se questionner sur les usages.

Pour Conversationnel, un chatbot doit répondre à une verticale, à l'image de ceux d'Air France, qui les met en place sur une thématique précise comme, la perte des bagages.

Exister dans la masse des jeunes pousses et des entreprises est complexe. Si la conversation est un des points forts de l'agence, il n'est pas le seul. "Nous utilisons pour une partie de notre activité l'intelligence artificielle pour mettre en place nos chatbot et voice bot" rapporte Robin Coulet.

Si l'écrit était le médium privilégié au début du siècle, la voix prend le dessus en cette fin de décennie, et les marques se positionnent déjà. Conversationnel en profite.

Bientôt une question aura une seule réponse sur Google ?

Pour Robin Coulet de Conversationnel, l'avenir du social media passer par l'IA et l'intelligence émotionnelle - Crédit photo : Linkedin
Pour Robin Coulet de Conversationnel, l'avenir du social media passer par l'IA et l'intelligence émotionnelle - Crédit photo : Linkedin
La voix monte, et en 2020 près de 50% des recherches sur Google se feront par la voix, cela pose des questions, notamment sur le référencement.

Robin Coulet le fondateur de l'agence en conseil digital de développer : "il faut bien comprendre que cela prend de plus en plus d'importance. Le problème pour une marque étant de se positionner pour être trouvée lors d'une demande vocale."

En effet, actuellement si vous écrivait "voyage" dans un moteur de recherche, vous obtiendrez 1, 070 milliard de réponses, avec la voix vous n'en aurez qu'une seule.

Et Google prépare déjà la prédominance de la voix, avec ce qu'ils appellent "la position 0". Pour avoir un contenu en texte ou voix, en réponse à une requête unique, la marque devra trouver le meilleur chemin et manière pour arriver en tête d'une demande.

"Cet usage nous oblige à repenser notre façon de penser le référencement, avant nous parlions de mots clés, cela sera révolu" prédit Robin Coulet, le fondateur de Conversationnel.

En effet, acheter des mots pour apparaître comme la réponse la plus crédible à une requête pourrait rapidement devenir obsolète, l'objectif est simplement de répondre au mieux à la question posée et donc penser comme un échange ou une conversation.

Pour le moment, la voix est toujours minoritaire et ne révolutionne pas le digital, du moins en France. Les entreprises se positionnent sur ce canal tout doucement, par prospection.

Qu'est-ce-que l'intelligence émotionnelle ?

Ce qui fait vivre Conversationnel n'est pas pour le moment le vocal, il est un positionnement, un pari sur le futur.

Il n'y a pas de solution miracle, le digital peut faire fantasmer, mais il ne doit pas être perçu comme la solution à tous les maux. Pour figurer sur la carte du web, l'agence travaille "sur la conversation, d'où notre nom. Notre expertise repose sur la conception du scénario des chatbots, de la rédaction et l'alimentation le niveau d'échange du robot," explique Robin Coulet.

Pour animer ses chatbots et ses campagnes de communication, l'équipe composée d'une dizaine de personnes se focalise sur l'intelligence émotionnelle.

Le XXIe siècle a débuté sous le signe de l'expérience, avec l'utilisation de ce mot à tout va, il est de plus en plus remplacé par l'émotion. "Pour tout vous dire, nous axons sur le ressenti de nos contenus pour retenir l'attention des internautes, les faire s'arrêter sur nos communications."

Face à la multitude des interactions et des points de contacts des internautes, capter leur attention est de plus en plus complexe.

Pour se faire, l'agence fait des études de "tonalité des messages", afin de savoir ce qui touche et intéresse les personnes. Plus rien n'est laissé au hasard dans le numérique, l'amateurisme est terminé, le professionnalisme prend le dessus.

D'ailleurs de l'aveu du fondateur de Conversationnel, l'audience organique sur Facebook est devenue plus compliquée à gonfler, reste le contenu sponsorisé pour se faire une image. Et ceux qui doutent des retombées des médias sociaux ou du chatbot, l'agence se base sur la portée des publications.

"Nous pouvons ramener les personnes touchées à un budget. Le coût à la vue, nous sommes à 0,1 centime, se rapproche maintenant des supports comme la presse et la télévision," confie Robin Coulet.

Les réseaux sociaux sont la télévision du 21e siècle et la voix le mode de communication de cette époque, Conversationnel suit ces modes, et vous que faites-vous dans vos agences pour répondre aux nouveaux usages ?

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1809 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 9 Septembre 2019 - 18:04 Taxi volant : Volocopter lève 50 M€









Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips