TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : l'Islande durcit ses mesures d'entrée, la France concernée

Entrée interdite - sauf exceptions - jusqu'au 31 mai 2021



L'Islande a revu ses conditions d'entrée face à la pandémie de coronavirus. Depuis le 27 avril 2021 et jusqu'au 31 mai prochain, les voyageurs en provenance des pays considérés comme à très haut risque par les autorités islandaises, dont la France, sont interdits d'entrée, à quelques exceptions près...


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 28 Avril 2021

Depuis le 27 avril 2021, et jusqu'au 31 mai, l'Islande ferme ses frontières aux voyageurs en provenance de pays considérés à haut risque, pour lutter contre la propagation du Covid-19 - DR : DepositPhotos, martinm303
Depuis le 27 avril 2021, et jusqu'au 31 mai, l'Islande ferme ses frontières aux voyageurs en provenance de pays considérés à haut risque, pour lutter contre la propagation du Covid-19 - DR : DepositPhotos, martinm303
L'annonce et sa mise en application sont tombées en même temps. Depuis le 27 avril 2021, et jusqu'au 31 mai, l'Islande ferme ses frontières aux voyageurs en provenance de pays considérés à haut risque, pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Dans un communiqué, le Ministère de la Justice islandais précise qu'il s'agit des pays où le taux d’incidence sur 14 jours est supérieur à 700 personnes sur 100000 habitants.

Parmi la liste communiquée figurent la France, mais aussi la Croatie, Chypre ou encore les Pays-Bas.

"Des exemptions peuvent être accordées pour les voyageurs arrivant de pays où le taux d’incidence sur 14 jours est compris entre 500 et 699, à condition d’en faire la demande lors de l’enregistrement sur le site covid.is et d’être en mesure de présenter un hébergement répondant aux règles définies par le gouvernement islandais pour effectuer une quarantaine", précise de son côté le Ministère des Affaires Etrangères français.

Une interdiction d'entrée, sauf quelques exceptions...

"L'interdiction ne s'applique pas aux étrangers résidant en Islande, y compris sur la base d'un permis de séjour ou d'un autre type de droit de séjour, aux membres de la famille de citoyens islandais et aux ressortissants étrangers résidant en Islande, aux étrangers qui sont dans des partenariats nationaux de longue durée avec des Islandais", précise le Ministère de la Justice islandais.

Ces exceptions concernent aussi "les citoyens ou les ressortissants étrangers résidant légalement en Islande, les ressortissants étrangers qui peuvent présenter un certificat de vaccination ou un certificat attestant qu'ils ont eu le COVID-19 et ne sont plus contagieux, conformément à l'article 6 du règlement sur la quarantaine, l'isolement et des tests à la frontière de l'Islande dans le cadre du COVID-19".

En outre, l'interdiction ne s'applique pas aux ressortissants étrangers qui doivent se rendre en Islande pour des raisons essentielles, comme :

- Transfert de passagers

- Personnel de santé et de soins aux personnes âgées

- Personnel de transport de marchandises et de services

- Personnes ayant besoin d'une protection internationale

- Personnes qui doivent voyager en raison d'une situation familiale urgente

- Personnes et délégations arrivant en Islande à la demande des autorités islandaises, personnel des missions diplomatiques et d'autres représentants d'États étrangers, personnel des organisations internationales et personnes invitées par eux à se rendre dans le pays en raison des opérations de ces organisations, représentants des forces armées, organisations humanitaires, personnel d’assistance et de protection civile, ainsi que les familles de tous ceux qui précèdent

- Étudiants

- Voyages d'affaires ou pour un travail qui, en raison de ses caractéristiques, ne peut être reporté ou effectué à l'étranger.

Pour rappel, toute personne voyageant à destination de l’Islande doit présenter un test PCR réalisé moins de 72 heures avant le départ (en anglais, norvégien, danois ou suédois), puis se faire tester dès son arrivée à l’aéroport international de Keflavik (test gratuit), et observer une quarantaine stricte de 5 jours jusqu’aux résultats d’un troisième test PCR (gratuit) à passer dans l’un des centres de dépistage du pays.

Les voyageurs présentant un certificat de vaccination complète avec l’un des vaccins approuvé par l’Agence européenne du médicament ou par l’Organisation mondiale de la santé (en français, anglais, islandais, danois, norvégien ou suédois), ou un certificat médical prouvant qu’ils ont déjà contracté le virus et sont maintenant immunisés (en anglais, islandais, danois, norvégien ou suédois) peuvent être exemptés du protocole sanitaire aux frontières : seul un test PCR à l’arrivée en Islande est requis, avec quarantaine jusqu’à réception du résultat (si négatif).

Lu 3045 fois

Tags : Islande
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus












































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance