TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Démissions, hôtels sociaux et rythmes « indécents », voilà le quotidien des PNC chez Joon

Vers une grève dans les prochains mois ?



Alors qu'elle fêtera en fin d'année son premier anniversaire, Joon, petite sœur "millenials" d'Air France, voit ses personnels navigants commerciaux mécontents. En cause, pêle-mêle : des salaires trop bas, des rythmes de rotation éprouvants et des conditions d'hébergements parfois décriées. Pour la direction, certains efforts restent encore effectivement à faire.


Rédigé par le Dimanche 9 Septembre 2018

Joon a commencé ses opérations le 1er décembre 2017 © DR Air France
Joon a commencé ses opérations le 1er décembre 2017 © DR Air France
Si Joon, la petite sœur d’Air France, fêtait il y a quelques jours son deux millionième passager en 10 mois d’une existence relativement calme socialement, tout pourrait bien se compliquer.

Car du côté du personnel navigant commercial, dont le coût pour la direction est inférieur de 40% à celui d’Air France, la colère monte.

Après un courrier envoyé cet été à la direction, mettant en avant des conditions de travail de plus en plus pénibles et resté jusqu’à présent sans réponse directe, certains syndicats de la compagnie se disent prêts à envisager une grève après les élections professionnelles d’octobre.

« Joon veut nous épuiser »

Dans le détail, les hôtesses et les stewards mettent en cause des salaires très bas (autour de 1300 euros) et le manque de primes, mais aussi des plannings de vols surchargés (et notamment la décision de la direction d’instaurer un planning sur 14 jours ou des doubles rotations de nuit sur Istanbul), ou encore les conditions d’hébergements lors des rotations.

Sur ce dernier point les plaintes sont nombreuses : pas de téléphone dans les chambres d’hôtels à Berlin, problèmes de punaises de lits aux Seychelles, hôtel social très bruyant à Lisbonne…

« Joon veut nous épuiser… 14 jours c’est indécent, même inhumain. A quand une prise de conscience de la direction, les PNC craquent ! », estime un employé.

Dans un sondage interne auquel 250 d’entre eux ont répondu, les trois quarts des PNC estiment que leur travail n’est pas suffisamment reconnu et considéré par l’entreprise. Pour 80% des sondés, les conditions de travail actuelles sont peu ou pas du tout satisfaisantes.

« La gestion catastrophique des plannings ainsi que les conditions proposées provoquent un séisme social. Les arrêts maladie et refus de vol pour des raisons de fatigue deviennent monnaie courante », peut-on lire dans le courrier de l’intersyndicale.

« L’activité est en fait très mal répartie, les plannings très mal gérés et les salaires varient trop d’un mois sur l’autre. L’instabilité nous dérange encore plus que la précarité », confie une source syndicale. « Forcément, la motivation baisse, la fatigue monte, nous n’avons plus de vie de famille, ça devient très difficile lorsqu’on est engagé 19 jours par mois ».

Certains syndicalistes parlent aussi de démissions qui s’accélèrent. « Avec la fin de l’été, en voyant que rien ne bouge, certains démissionnent et partent chez des compagnies qui recrutent et qui paient mieux leurs PNC : easyJet, Norwegian, et même Transavia… ».

Pour la direction, pourtant on est « loin de l'hémorragie » et l'on parle d'un taux de démission de « moins de 2% ».

La direction se veut rassurante

Du côté de la direction on ne nie pas « qu’il y a toujours des progrès à faire, et des améliorations à apporter sur certains sujets », d’après les mots de Jean-Michel Mathieu, directeur général de Joon.

« Nous sommes encore une très jeune compagnie, avec une croissance très rapide, et nous accordons beaucoup d’importance aux conditions de travail de nos navigants ». 

« Je pense qu’on peut être satisfait du travail accompli », poursuit-il. « Majoritairement, nos PNC sont sensibles aux améliorations apportées à leurs conditions de travail.

Au cours des dernières semaines, en réponse aux attentes formulées par les personnels, nous avons par exemple amélioré les conditions d’hébergement notamment à Oslo ou au Brésil, nous avons été très attentifs aux retours fatigue et avons fait évoluer les plannings, nous avons également amélioré la fluidité des circuits avions… »
.

Actuellement, près de 500 PNC sont embauchés par la jeune compagnie du groupe Air France, ce qui a pu provoquer au lancement de Joon un « léger sureffectif qui tire logiquement les salaires vers le bas », le salaire des PNC dépendant du nombre d’heures de vols effectués.

D’après le directeur général, les recrutements vont se poursuivre, à raison de 80 nouvelles embauches dans les mois à venir, avec pour objectif d’atteindre les 1 000 PNC d’ici 2020. 

Et si certains syndicalistes laissent entrevoir une possibilité de mouvement de grève à la suite des élections professionnelles qui se tiendront en octobre, ce serait incompréhensible pour Jean-Michel Mathieu.

Le directeur général l’assure : « le dialogue social est bien engagé, les rencontres avec nos PNC régulières, et nous sommes dans le partage et l’écoute ». 

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email


Lu 23436 fois

Tags : Air France, Joon, PNC
Notez


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par Anthony le 14/09/2018 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Frenchpilot83, vous parlez d’un metier peu qualifié, vous avez la mémoire bien courte, contrairement a votre égo.. Souvenez vous du Toronto en 2005, un 340 d’air france sort de piste, erreur de pilotage, vous savez, ces gens hautement qualifiés a l’avant de l’avion, et aucun mort, avion totalement detruit, et totalement evacué grace au professionnalisme de ces PNC peu qualifiés... Redescendez un peu de votre tour d’ivoire cher ami, 90% de accidents aeriens sont dues a des erreurs humaines, pilotage etc... La seule discipline dans laquelle vous excellez, et vous venez encore de le prouver, c’est l’arrogance..

20.Posté par Pierre yves leon Niasse le 11/09/2018 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis pas personnel Af loin de la mais interrogez vous sur l IA dans peu de temps les avions sans pilote seront de mise tous ses beaux messieurs pourront se reconvertir en Pnc nous savons déjà faire voler des avions sans pilotes seul l'obstacle psychologique des clients empêche le passage à l'acte mais ça ne saurait tarder

19.Posté par Marie le 11/09/2018 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ bruno -quand on est PNC on a aucune chance de promotion on le reste toute sa vie- laissez moi rire il va falloir prendre l’avion plus souvent...profitez en pour aller dans le secteur du tourisme et de la restauration pour avoir des conditions nouvelles et des chances d’évolution- une bonne partie de rigolade quand on lit des bêtises pareilles...

18.Posté par jourdan bruno le 11/09/2018 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis pas pilote ni PNC juste client Air France et mon avis sur la question et que chacun fasse bien son travail et tout ira bien le travail des pilotes est de conduire un avion
Le travail des PNC et de servir des repas , des boissons être aimable avec les voyageurs les aider à mettre les bagages
Exetera , ce sont eux qui représentent la compagnie, et qui ont le contact avec le client
De ce que je vois j'ai l'impression que ce boulot les emmer... Qu'ils font partie des gens jamais contents
si ce métier ne leur convient pas il faut changer car quand on est pnc aucune chance de promotion on le reste toute sa vie
Quand on veut évoluer dans un métier on regarde quelles sont les opportunités s'il n'y en a pas on va ailleurs les chercher
Messieurs et mesdames les PNC profitez de ce job pour vous former au contact des voyageurs pour ensuite rebondir dans d'autres secteurs du tourisme de la restauration et avoir dans ces conditions nouvelles des chances d'évoluer

17.Posté par Papillonbleu le 11/09/2018 00:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement c’est abusé , je suis une Pnc Joon , et mère de famille , c’est vrai que nous volons pas mal ces mois ci !, j’ai constaté que mon salaire a évolué depuis l’arrivée du long courrier de pratiquement 400 euros de plus!, à ce qui concerne les conditions de l’hôtel aux Seychelles !, faut arrêter ✋, c’est un hébergement hôtel très correct !,j’ai effectuer plusieurs fois la destination je n’ai jamais rien vue d’anormal sur les lits ou à l’hôtel !, bien au contraire un lieu très agréable pour se Re faire une santé et se rechargé !, à part l’hôtel à Fortaleza pour le bruit et les chambres non conformes , Berlin a cause du manque de communication dans la chambre. Le reste est largement conforme et très correct et on est souvent dans le même hôtel que les pnt sur pas mal de destinations.
Et on s’eclatent durant les escales l’ambiance est au top !

À ce qui concerne les rythmes et les salaires i , les choses ne s’arrangent pas de cette façon en allant dans l’abus de vos plaintes et pensé déjà à faire une grève !, et à abandonné vos postes comme des lâches , en même pas un an de création vous n’avez aucun sens de crédibilité et de patience.

Vous avez signez ! Vous acceptez le contrat .
Ça ne vous plait plus ! Partez proprement mais n’Intoxiquez pas ceux qui s’y plaisent et qui font preuve de patience !.



Merci !.

16.Posté par Icarus le 10/09/2018 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JOON la" grande aventure humaine" on croit rêver
A 1221 euros net par mois,t'as raison,à ce niveau le fric de compte plus!

15.Posté par Icarus le 10/09/2018 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La situation catastrophique n'est pas décrite dans le forum mais dans l'article lui-même
Apprendre à lire ne fait pas partie des attributs essentiels des héros du ciel 2.0

14.Posté par Frenchpilot83 le 10/09/2018 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Joon est une compagnie bien dans son temps, jeune et connectée. Une petite entité, à l'ambiance « start-up », souhaitant promouvoir des valeurs d'engagement, de convivialité, avec un plan de croissance ambitieux, une offre de voyage nouvelle génération pour nos clients, la création d’une identité propre au sein d’une petite structure. Pour avoir discuté avec une hôtesse Joon sur l'un de mes vols depuis Barcelone vers Paris en décembre dernier: elle semblait plutôt satisfaite de sa situation.
Elle quittait Cityjet pour le groupe Airfrance, est en CDI, basé à Paris (CDG, la seule base de Joon), son salaire lui convenait tout à fait même si moins élevé que Airfrance ( sinon quel intérêt de créer une nouvelle compagnie value cost en plus des autres compagnies d’airfrance Hop transavia).
Les 4 autres membres de l’équipage commercial étaient aussi issus de Cityjet Hop et Transavia. Dont une qui assurait son premier vol comme chef de cabine.
Il semblerait que la situation catastrophique décrite sur ce forum ne corresponde pas vraiment à la perception des mêmes employés. Des employés qui estiment qu'il n'y a pas que l'argent dans la vie. Qu'il y a aussi la satisfaction de participer à une grande aventure humaine.JOON, c’est avant tout un plan de croissance ambitieux, une offre de voyage nouvelle génération, la création d’une identité propre au sein d’une petite structure ; une petite entité, ambiance « start-up », souhaitant promouvoir des valeurs d’engagement, de convivialité, d’agilité et d’innovation. On peut se plaindre de ne pas être payé assez, mais de la discussion, j’en conclus qu’ils préfèrent rejoindre la grande maison airfrance par la petite porte, être en CDI qu’en CDD chez certains de leurs sous traitants.Et puis si c'était tant l'enfer que certains décrivent il n’y aurait pas tant de postulants que ça aux sélections.

13.Posté par Icarus le 10/09/2018 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@fritxh
Merci,merci,merci et 1000 fois encore merci.
@Marie
Merci,merci,merci,et encore 1000 fois merci aussi!
Encore un individu qui va exiger que son pain soit chaud...!

12.Posté par Marie le 10/09/2018 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Frenchpilot à vous lire je ne sais pas si vous y connaissez grand chose à vrai dire, il ne suffit pas de mettre pilot dans un pseudonyme sur un forum pour en être un et être pilote ne fait pas de vous un expert en rémunération de PNC en Europe, comparer avec des compagnies moins disantes comme Ryanair ou Volotea une compagnie major et arguant que les PNC AF sont 40% au dessus du prix du marché ( vous qui nous êtes supérieurs vous devez aisément comprendre que l’on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres) mais pas rapport à qui et quoi ? Je ne sais pas si vous avez des connaissances chez Air Caraïbes, Corsair, Hop, Lufhtansa, EasyJet mais en comparant mon salaire de 11 années de PNC Air France à ancienneté égale avec mes connaissances je ne gagne pas plus voir moins qu’eux et comparativement je travaille plus avec des densités de rotation plus élevées et des jours d’engagements plus nombreux, d’ailleurs il y a 11 ans je travaillais dans une compagnie Française basée Paris et je gagnais plus qu’aujourd’hui, mais j’ai choisi de rentrer à Air France pour des plannings stables et les perspectives de carrière et c’est un choix que je ne regrette pas, mais ne dites pas de sottises le « prix du marché » n’est pas de 1200 euros net pour un salaire PNC ...travailler en horaires décalés, les week-end, les jours fériés les nuits, les décalages horaires, l’atmosphère pressurisée, les absences, les conséquences sur la vie privée et la santé cela a un coût et les gens compétents aussi.
Les pilotes ont leurs compétences et les PNC les leurs, vous parlez de vous comme le socle de la compagnie, certes si cela vous fait plaisir, mais s’il vous plaît pas de nombrilisme excessif il y a tous les corps de métiers dans une compagnie aérienne.
Je connais des pilotes qui n’ont pas la chance travailler pour des majors ( ils n’avaient qu’à bosser pour réussir les’ sélections AF n’est ce pas?) et qui gagnent entre 1500/2000 € est ce que je trouve que c’est le « prix du marché »? certainement pas je trouve ça scandaleux et pourtant ils ont aussi étudié et ont passé les mêmes diplômes que vous, il y en a même qui ont travaillé gratuitement pour monter leurs heures de vol...mais si on compare avec le Bengladesh, ils devraient s’estimer heureux.
Nous savons tous que le métier de pilote est accessible à tout le monde mais tout le monde n’a pas les compétences et l’envie de l’être, et dénigrer les autres et leurs compétences est beaucoup plus facile que d’avoir l’intellIgence de reconnaître qu’ils ont une utilité, un avion sans pilote ne decolle pas, un avion sans PNC ne partira pas, un avion sans mécanos non plus et ainsi de suite...
Vous qui nous êtes supérieurement intelligent venir écrire que les conditions salariales des PNC Joon sont de la responsabilité des PNC AF, j'hésite entre le manque d’honnêteté intellectuelle ou la bêtise...mais je ne me permettrai pas de venir jeter l’opprobre sur votre corporation non plus, plutôt la responsabilité de la direction d’une compagnie qui est incapable de se réformer en profondeur...
Joon c’est un mirage qui va exploser en plein vol et tant mieux s’il y en a pour y croire mais la concurrence doit bien se marrer.

11.Posté par ARCHER94 le 10/09/2018 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
French pilot, les PNC ont des qualités plus que particulières et rares pour faire ce qu'ils font sachez le bien. Laissez faire un embarquement sans que les PNC interviennent, et vous verrez le pugilat dans la cabine. Je ne développerai pas plus que ce simple poin, j'en aurais des dizaines à vous exposer, mais pas de temps à perdre à vous instruire. Quand aux leçons de courage et de capacités, essayez de les donner à d'autres plus dupes.

10.Posté par Fritxh le 10/09/2018 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr le Pilote français, oui, car ici nous aimons parler français. certainement me comprenez vous même si vous n'êtes né qu'en 1983...Ou peut être y résidez vous (dans le 83)? Bouhou quelle imagination, quelle créativité...
Que vous ayez encore du lait qui sortait du nez que les anciens faisaient déjà fièrement voler le pavillon sur lequel vous crachez niaisement en insultant vos collègues, ceux qui ont fait qu'aujourd'hui qu'il vous soit permis de laisser s'exprimer votre égoïsme ici, mais aussi et certainement, dans les cockpits où vous devez faire régner suffisance, prétention, exigences et arguments fallacieux pour y justifier vôtre présence. Voyez vous, je partage probablement le même oxygène que vous et aujourd'hui après avoir lu vos lignes, celà me coûte, me porte au cœur et m'attriste. Comment avoir de la considération pour un "homme" qui essaie bassement de justifier sa gabegie par la misère des autres ? Heureusement, je garde espoir. Car je sais pouvoir encore compter sur la lucidité de quelques pilotes, bien conscients de leurs privilèges, et que ceux-ci perdurent par le sacrifice d'autres, qu'ils soient derrière la porte de "vôtre" cockpit ou au sol dans les locaux de "vôtre" compagnie, sur les pistes autour de "vôtre" avion. Car vous l'aurez compris, il n'y a rien de plus grand et absolu chez "vous" que la taille de "vôtre" ego, peut être inversement proportionnellement à la taille de "vôtre"... disons, avion. Après ces quelques considérations personnelles, permettez moi de rétablir quelques vérités, puisque nous en sommes à cause de vos taches, à laver nôtre linge sâle en public. Le prix du marché dites vous? Est-ce le même que celui qui fait que certains payent pour voler et payer leurs licences de pilote ou passent par des écoles (niveau bac +2 allez 3 avec la qualification machine) pour conduire un airbus ? Où est le médecin pilote à bac +9 qui fait battre les cœurs (plus le mien) à défaut de les greffer (cela pourrait être utile pour certains...)? Avez vous déjà vu, cher pilote français, ces vidéos amusantes de perroquets qui conduisent des voitures avec leurs becs ? Ou bien ces autres études qui montrent chimpanzés, menates, pies, corbeaux et autre noms d'oiseaux capables de mémoriser des actions complexes et de parfaitement mémoriser des procédures afin de résoudre des problèmes mineurs ? Je n'ai jamais vu pour ma part de ces animaux rassurer, prendre soin de leurs congénères, éteindre des incendies ou ramener à la vie un semblable défaillant. Il vous sera alors inutile de fournir un effort sur humain, que vous seul semblez être capable de fournir, pour vous rendre compte que d'ici quelques années les avions pourraient décoller sans vous mais certainement pas sans ceux qui sont "au prix du marché"... Pouvons nous, si vous pouvez le lire, puisque vous ne semblez pas le comprendre, parler du fait que les hôtesses et stewards et le personnel au sol de cette belle entreprise qu'ils ont tous contribué à faire croître avant que certains ne la pille, ont réalisé des efforts de productivité de plus de 20% ces dernières années. Pendant ce temps, les gens que vous représentez ici, d'une manière putride et nauséabonde, ont été condamnés par la justice française pour n'avoir fait que 7% d'effort. Veuillez excuser mon manque de qualification qui me met certainement, comme vos collègues navigants, aux "conditions du marché". En comptant même comme un menate, je vois qu'il manque encore 13%... C'est même 13% pour laquelle l'entreprise que nous connaissons, et dont vous prenez le personnel et les clients pour quantité négligeable, vous avait envoyé collectivement au tribunal, vous a par la suite offert le bénéfice contre la signature de la création de Joon. Car, contrairement à vous "ami méritant", vos collègues hôtesses et stewards n'ont rien eu à accepter puiqu' ils avaient déjà réalisé leur part du contrat en réalisant TOUS les efforts demandés! Plus de cadeaux à faire, de biscuit à marchander, de motif à faire la grève en se cachant derrière l'intersyndicale... Tiens, la pie ne seraient plus calculer ou aurait une mémoire déficiente ? Peu importe, elle ne pilote pas nos avions ! A moins que... Alors, après avoir rétabli quelques vérités, vous voyez bien qu'il n'est nul besoin de rejeter la responsabilité de la création de cette filiale, qui ne répond à aucune réalité économique tant ses coûts sont en réalité grèvés par les charges pilotes, dont les salaires sont restés les mêmes que dans vôtre cage dorée siglée AF sur votre badge professionnel.... Au final, je vous comprends voyez-vous. Si si, celà nous fera alors au moins un point commun. Prenez garde cependant de ne pas arriver, par ces arguments tronqués et mensongers et par cette habitude, à votre tour, "au prix du marché"... Car en définitive, comme il doit vous être difficile de vous regarder dans une glace sans y voir poindre le reflet d'un homme tordu par son ego, fourbu sous le Poids d'une profession et cassé dans sa liberté de penser et de voler par ses pairs, gardiens et garants de la légitimité et des privilèges de ceux "qui savent", "qui méritent". Puissiez vous, un jour peut être, regarder fièrement droit dans les yeux vos collègues et clients d'air France ou de Joon sans avoir dans la bouche le goût de la culpabilité, de "vos" attitudes coupables et de vos mauvaises paroles. Je vous laisse maintenant à vos turpitudes, mensonges, incohérences et surtout à vôtre suffisance, en vous souhaitant tout ce que vous semblez souhaiter à vos collègues hôtesses et stewards. Je me réjouis du fait que dans "vôtre" ciel au plafond bien bas, un jour, le soleil puisse se lever.
Ps: nul besoin de répondre nantis français, contrairement aux menates, je déteste me répéter...

9.Posté par PNC le 10/09/2018 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je veux bien un comparatif des conditions d’easy Jet .... on verra si le PNC AF est plus’cher De 40%...

Quant au corporatisme... monsieur FrenchPilot... belle mentalité les plateaux repas vos irez vous les faire chauffer puisque le PNC n’est pas nécessaire ...

8.Posté par ohpunaise ! le 10/09/2018 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est très drôle de lire ces échanges entres PNC et pilotes... encore du corporatisme (chacun pour soi et dieu pour tous).


a croire que cette population de navigant découvre le marché du travail, en dehors de la Belle Air France qui offre beaucoup (trop) d'avantages ...

7.Posté par Pnc le 10/09/2018 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Frenchpilot83
Effectivement je rappelle que vous n'êtes même pas aller jusqu'au bout du plan Transform, que le projet Boost qui est devenu la compagnie Joon n'a été que mensonges et manipulations de la part de la Direction Air France. Vous avez un trop grand pouvoir au niveau de la Compagnie Nationale n'oubliez pas que vous n'êtes que des employés comme tout à chacun et il serait bon de redescendre un peu de vos nuages et de vous mélanger à la vraie vie ici-bas. Oui je souhaite qu'il y ait des grèves chez Joon car les conditions de travail pour les PNC sont lamentables avec une Direction qui vomit son personnel. PNC Joon ne vous laissez pas faire, mobilisez-vous, surtout pour les élections syndicales et surtout, suivez toutes les consignes qui vous seront données, ceci pour votre futur... Depuis 20 ans, je connais trop bien ces Directions incompétentes et ce management de bas étage de niveau maternelle et de répressions aussi bien chez Air France que chez Joon !

6.Posté par Frenchpilot83 le 10/09/2018 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme toujours, beaucoup de messages de PNC envieux et d'une jalousie maladive qui ne savent pas s'exprimer sans invectiver et ne supportent pas qu'on leur parle honnêtement et sans détours. Tout les benchmarks le prouvent, il y a chez le PNC Air France une sur-rémunération de 40% comparativement au prix du marché (rappel: le prix du marché, c'est celui qu'utilise les concurrents !), et un manque de productivité flagrant. Les salaires des PNC Joon ne sont qu'une juste remise à niveau avec la réalité de 2018, pas avec les conditions des années 50.
Je suis au regret de leur rappeler, mais dans une Compagnie aérienne, les pilotes représentent la pierre angulaire, le socle fondateur. Sans pilotes, point d'avions.
D'ailleurs, au niveau mondial, il existe une pénurie de pilotes qui fait que les salaires sont bien souvent plus élevés ailleurs qu'en France. Alors que ce n'est pas le cas pour les PNC, et j'en suis sincèrement désolé, croyez moi.
Enfin, je tiens à rappeler que les sélections pilotes sont ouvertes à toutes et à tous sans exception à condition d'en avoir les capacités et le courage. Ça recrute à tour de bras un peu partout. Avis aux amateurs.

5.Posté par serge13 le 10/09/2018 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pauvres, ils sont PNC, donc techniciens de surface dans les airs, ils dorment dans des formules 1.... Sans rire. Ils sont vraiment à plaindre….

Qu'ils démissionnent ils seront remplacer.
Quelle idée de créer une low cost et de faire dormir le personnel hors de paris, ma foi, y a que chez air france qu'on voit ça...

4.Posté par Icarus le 10/09/2018 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@frenchpilot
Dans le genre triste et pathétique personnage,vous avez la palme!
Alors que le SNPL s'opposait à Joon de toutes ses forces,alors que vous avez négocié le maintien de vos salaires et de vos conditions à coups de menaces de grèves,dites-vous bien monsieur que ce qu'on vous a accordé chez Joon,on le prend ailleurs,donc aux PNC Joon.
Votre soi-disant contribution à l'effort,n'est qu'un leurre pathétique alors que vous n'avez même pas soldé transform
Quant à vos qualifications débiles,sachez qu'il y a plus de diplômés chez les PNC que chez votre corporation de nantis capricieux. Je plains du fond du cœur les PNC qui doivent bosser avec des blaireaux dans votre genre.
Vous êtes ce qu'on appelle...! Vous êtes tellement imbus de votre petite personne que le jour où on vous mettra le nez dans votre foin,vous serez encore capable de croire que c'est de l'or!!
Dont acte.

3.Posté par PNC le 10/09/2018 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mettre les conditions des PNC JOON sur le dos des PNC AF est vraiment culotté...
pour mémoire les PNC AF ont donné plus de 25% de productivité par des jours de repos en moins la suppression de certaines primes , plus de travail à bord ... quand les pilotes n’ont pas réalisé tout transform ....
Payer et considérer un peu plus les PNC Joon serai légitime car leurs conditions sont bien inférieures aux autres low-cost... quand bien même c’est le reflet de notre société de toujours vouloir payer moins ... payer des iPhones à 1000€ ne choque personne mais un Paris New York a 650 est trop cher ... continuons comme ça et il n’y aura que des PN inexpérimentés dans les avions avec les conséquences qui vont suivre. Dire que le PNC est remplaçable c’est minimiser son rôle sécurité et malheureusement dans toutes les aptitudes CRM il manque l’experIence et son partage qui a mon sens est une des plus importantes ...

2.Posté par economou le 10/09/2018 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais on marche sur la tête !
Belle mentalité Frenchpilot83 !

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 13:01 Aegean Airlines, au sommet de l'Olympe



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips