TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Egypte : les émeutes effraient les touristes français, mais pas les Russes ni les Anglais

54 morts en une semaine



Alors que le bilan des victimes s’alourdit de jour en jour en Egypte - 54 morts en une semaine - les professionnels du tourisme encore présents sur place tiennent à signaler que les zones touristiques sont épargnées et espèrent qu’un retour au calme s’effectuera dans les plus brefs délais.


Rédigé par A.B. le Mercredi 30 Janvier 2013

Depuis deux ans, les Français restent frileux à l'idée de passer leurs vacances en Egypte - DR
Depuis deux ans, les Français restent frileux à l'idée de passer leurs vacances en Egypte - DR
Les touristes français finiront-ils par revenir en Egypte ?

Depuis deux ans maintenant, la destination vit au rythme des évènements plus ou moins tragiques qui font la une de l'actualité et rendent les Français frileux à l'idée de passer leurs vacances dans ce pays.

Le dernier en date dure depuis le 26 janvier 2013, jour où la cour pénale du Caire a condamné 21 personnes à la peine de mort suite à la tragédie du match de football de Port Saïd, qui avait fait 74 victimes en février dernier.

Depuis, et en réaction à cette décision, 54 personnes ont perdu la vie, les deux dernières, ce mercredi 30 janvier place Tahrir, au Caire, selon une source médicale.

En réponse, le Ministère des Affaires Etrangères conseille d'éviter "les lieux de rassemblement habituels tels que la place Tahrir", "tout comme le quartier d’Héliopolis où se trouve la présidence de la République", ainsi que les villes où des manifestations se sont déroulées, notamment à Alexandrie, Ismaïlia, Suez et Port Saïd.

Rien à signaler sur la Mer Rouge

Pour autant, le reste du pays, notamment les zones touristiques de la Mer Rouge, ne sont pas concernées, comme le confirme Nahed Rizk, directrice de l'office de tourisme d'Egypte en France.

"Des amis qui rentrent de vacances m'ont affirmé qu'il n'y avait aucun problème sur la Mer Rouge. Toute la côte a fait le plein de touristes, en particulier des Russes, des Asiatiques, des Anglais, des Allemands et des Scandinaves.

Seuls les Français continuent de fuir la destination, car on ne parle que de ces évènements dans la presse
".

"Il y a des hauts et des bas depuis deux ans, précise Diala Guilloux, directrice de production moyen-courrier chez Autrement Voyages.

Les clients fidèles préfèrent attendre que la situation se calme avant de réserver leur séjour, très souvent à la carte. Alors que le reste des ventes est principalement constitué de ventes de dernière minute."

Concernant les évènements de cette semaine ? "Nous n'avons pas enregistré d'annulations sur les départs proches, mais la demande s'est calmée et les clients restent dans l'expectative.

Dans tous les cas, nous sommes en contact permanent avec nos prestataires, et nous serons les premiers à évacuer les touristes en cas de risques.
"

Les croisières sur le Nil dans le creux de la vague

D'autres tour-opérateurs qui programmaient également la Mer Rouge ou des croisières sur le Nil ont réduit peu à peu les stocks, à l'image de Fram ou de Look Voyages, qui a arrêté la programmation de son label Club Lookea, qui représentait 80% des ventes.

Si les bords de la Mer Rouge sont désormais très prisés par la clientèle russe et le Nil par les Anglais, comme le confirment Fram, Autrement Voyages et l'OT d'Egypte, pourquoi les Français tardent-ils à revenir ?

"Les dates du début de la révolution égyptienne concordent avec celles de la Tunisie, destination qui reste très proche de la France et rend l'amalgame plus fort dans l'esprit des voyageurs, explique Diala Guilloux.

Le sujet a également été beaucoup évoqué pendant la campagne présidentielle.

Et puis à la différence des Russes, des Anglais ou des Scandinaves, les Français ont le choix de rester en France pour leurs vacances, s'ils recherchent un climat plus doux.

Pourtant, les clients qui s'y rendent en reviennent toujours agréablement surpris...
"

A LIRE AUSSI : Cheops Travel : "En haute Egypte et sur la Mer Rouge, la vie continue normalement"

Lu 3657 fois

Tags : egypte
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 15:30 Le Pow Wow 2019 se tiendra à Anaheim en Californie


');

PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips