TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Emmanuel Macron - stations de ski "Il me semble impossible d'ouvrir pour les fêtes de fin d'année"

Intervention du Président de la République



C'est un discours attendu par l'ensemble des Français. Emmanuel Macron a dévoilé les grandes lignes du déconfinement qui se fera en 3 étapes à partir du 1er décembre 2020. Il l'a annoncé par ailleurs : les vacances de Noël ne seront pas comme les autres cette année.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 24 Novembre 2020

Emmanuel Macron a pris la parole ce mardi 24 novembre 2020 pour faire le point sur l'épidémie et les mesures d'allègement du confinement instauré depuis le 30 octobre.

Ce déconfinement se fera à travers 3 dates clés.

"Le nombre des cas positifs a fortement reculé, le nombre de personnes en réanimation a aussi décru" a t-il expliqué.

"Le pic de la seconde vague de l'épidémie est passé. Nos efforts, vos efforts ont payé, et nous savons mieux traiter les patients. (...) Nous avons freiné la circulation du virus mais il demeure encore très présent. a t-il ajouté.

Le Président de la République a toutefois insisté : "Il nous faut poursuivre nos efforts" et des plans spécifiques pour les Outre-Mer seront prévus."


"Un cap, un calendrier et des perspectives"

Emmanuel Macron a souhaité fixer "un cap, un calendrier et des perspectives".

La première étape débutera le samedi 28 novembre : le système de l'attestation restera en vigueur. "Il faudra continuer à rester chez soi, à télétravailler quand cela est possible, à renoncer aux réunions privées, aux rassemblements familiaux et à tous les déplacements non nécessaires." a précisé le Chef de l'Etat.

Plusieurs changements sont en revanche prévus : "les déplacements pour motifs de promenade ou physiques en extérieur seront désormais permis dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures. Les activités extrascolaires en plein air seront à nouveau autorisées."

Les lieux de culte pourront également rouvrir avec une jauge limite de trente personnes.

Tous les commerces pourront rouvrir dans le cadre d'un protocole strict jusqu'à 21h et les services à domicile pourront reprendre.

Pas de vaccins obligatoires

La deuxième étape est fixée au 15 décembre "si nous arrivons aux 5000 contaminations par jour, nous pourrons franchir un nouveau cap, le confinement pourra être levé nous pourrons nous déplacer mais il faudra limiter les déplacements inutiles et il ne s'agira pas à coup sûr de vacances comme autres." ]i

"Les salles de cinéma, les théâtres, les musées pourront reprendre leurs activités", à partir du 15 décembre.

Les activités extra-scolaires en intérieur pourront aussi reprendre.

Il restera des contraintes fortes : tous les événements festifs, tous les lieux comme les parcs d'attractions resteront fermés ainsi que les bars et restaurants.

"A propos des stations de sport d'hiver une concertation a été engagée les décisions seront prises. Mais il me semble impossible de privilégier une ouverture pour les fêtes de fin d'année mais plutôt mi-janvier."

A partir du 15 décembre également, un couvre-feu sera mis en place de 21h à 7h de matin. "Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre pour partager ces moments en famille. Mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas toléré durant toute cette période." a précisé Emmanuel Macron.

L'étape suivante sera pour le 20 janvier : les salles de sport et restaurants pourront rouvrir et le couvre feu pourra être décalé. Les lycées pourront être à ce moment là rouverts.

15 jours plus tard ce sont les universités qui pourront reprendre leurs cours.

"Il faut tout faire pour éviter une 3e vague." a encore lancé le chef de l'Etat.

Au sujet des vaccins, Emmanuel Macron a déclaré que les premières vaccinations anti-Covid sont envisagées dès fin décembre ou début janvier, mais elles ne seront pas obligatoires.

Par ailleurs bars, restaurants, salles de sport bénéficieront de nouvelles aides. Ces secteurs se verront verser 20% de leur chiffre d'affaires de 2019 si cette option est préférable aux 10 000 euros du fonds de solidarité a précisé le Prédisent de la République.


Lu 14109 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Yann Gwenaël SEHAN le 24/11/2020 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Macron nous annonce qu'il va verser à certaine profession 20% du chiffre d'affaires de 2019, mon chiffre d'affaire en 2019 était de 17 M€
Question avec quel argent SALE provenant des CARTELS de la Drogue hors TRACFIN va t il pouvoir assurer cette promesse .?
La France en Octobre 2020 était endetté à 129% de son PIB, l'état Français emprunte tous les jours de l'argent uniquement pour payer les intérêts d'autres prêts consentis par d'autres Pays.
Mais où va t'on

2.Posté par tschann le 25/11/2020 08:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les hôtels n'ont pas obligation de fermer... mais ont fermé ou fermeront par manque de clients.... et donc ils ne recevront aucune aide
bon courage








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias