TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






Et si Google devenait une agence de voyages en ligne ?

le moteur de recherche cherche à concurrencer les OTA



Google a remanié en janvier dernier son interface de recherche de voyage. Une nouvelle ergonomie, pour l’instant disponible uniquement sur le marché américain, qui incite les internautes à réserver leur vol et leur hôtel via les outils proposés par Google. Une petite révolution qui pourrait faire trembler les Expedia, Booking et consorts.


le Mercredi 10 Février 2016

Copie d'écran des nouvelles fonctionnalités de l'interface voyage de Google, disponible sur les mobiles. DR-Google
Copie d'écran des nouvelles fonctionnalités de l'interface voyage de Google, disponible sur les mobiles. DR-Google
Fin janvier dernier, Google a discrètement remanié son interface mobile pour les recherches liées au voyage sur le marché américain.

Le géant de Mountain View propose désormais un planificateur sur lequel l’internaute peut en une seule requête obtenir des informations sur les sites touristiques, les restaurants, les hôtels, les vols et même la météo locale.

En tapant dans la barre de recherche «Where to go in Spain » ou encore « Spain destination », Google propose une série de villes que l’internaute peut ensuite filtrer en fonction des dates, de ses intérêts ou du tarif pour s’y rendre.

Des descriptions issues de Wikipédia, des photos et vidéos apparaissent également sur l’écran, tout comme les prévisions météo des trois prochains mois.

Officiellement, Google veut faciliter l’expérience des utilisateurs, toujours plus nombreux à surfer sur leur téléphone pour effectuer leurs recherches de voyages.

En réalité, ce nouveau planificateur lui permettra d’orienter vers ses propres outils de réservation les voyageurs qui cherchent un vol ou un hôtel.

Une concurrence pour les sites OTA.

Une évolution qui devrait faire grincer les dents des OTA, probables grands perdants de cette histoire selon le site d'informations spécialisées Tnooz.

Pour Tourism Review, cette transformation s’inscrit dans une stratégie plus globale de rupture face à la dépendance à l’achat de mot-clés, qui pèsent 2/3 de son chiffre d’affaires.

Il lui reste toutefois du chemin à parcourir avant de pouvoir concurrencer les OTA.

Google n’a encore jamais engagé de contrats en direct avec les hôteliers.

Il est en revanche plus avancé du coté de l’aérien avec un partenariat de vente en direct signé en novembre 2015 avec la Lufthansa.

Une brique supplémentaire dans la toile qu'il est en train de tisser dans le monde du voyage.

Lu 5167 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 10:44 Teldar Travel se lance dans la location de voitures


');

PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75







Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips