TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Frédéric Revol : "XL Airways va changer la cartographie aérienne française"

Interview de Frédéric Revol, VP Sales & Marketing



Frédéric Revol a rejoint XL Airways en qualité de VP Sales & Marketing en mars 2019. Belle "prise de guerre" pour Laurent Magnin, PDG de la compagnie qui a convaincu ce diplômé de l’Institut Supérieur de Commerce de Paris, de lâcher le revenue management et les alliances qu’il gérait depuis plus de 10 ans au sein de Qatar Airways pour désormais faire équipe aux cotés de l’homme à la casquette et développer la compagnie française. Interview.


Rédigé par Christophe Hardin le Mardi 23 Avril 2019

Frédéric Revol : "La Chine j’y suis personnellement très attaché et nous regardons de très près cette destination" - DR XL Airways
Frédéric Revol : "La Chine j’y suis personnellement très attaché et nous regardons de très près cette destination" - DR XL Airways
TourMaG.com - Pourquoi a-t-on envie de passer d’une compagnie de renommée mondiale avec une flotte de 200 avions, 40 A350 en commande, présente dans le monde entier, à une petite compagnie française qui aligne actuellement 4 avions ? Le mal du pays ? Le sentiment qu’enfin les compagnies françaises peuvent se réveiller ? Ou pour faire plaisir à Laurent Magnin ?

Frédéric Revol :
Officiellement c’est bien évidement pour faire plaisir à Laurent Magnin !

Ce qui m’a fait revenir en France ce sont les projets de développement de XL Airways.

Laurent Magnin m’a dit « j’ai transformé XL d’une compagnie charter à une compagnie régulière, j’ai besoin de passer à un niveau supérieur et je voudrais réfléchir avec toi aux prochaines étapes, créer quelque chose de nouveau, quelque chose d’hybride entre un petit XL et un gros Qatar Airways. »

TourMaG.com - Mettre à profit votre expérience acquise chez les grands pour faire évoluer XL mais vers quel modèle exactement ?

Frédéric Revol :
Il y a plusieurs axes.

D’abord s’affirmer comme une compagnie non pas low cost, mais plutôt : "loisirs franco-française", c’est important et de référence sur le marché français.

Air France est là bien sûr, sa filiale Transavia est bien positionnée sur le marché loisirs moyen-courrier et nous cherchons à faire de XL la compagnie française de référence sur le segment loisirs long courrier.

Ce concept loisir long courrier passe par une évolution du produit, un avion bi classe éco / premium.

TourMaG.com - Pouvez-vous nous en dire plus ?

Frédéric Revol :
Nous sommes en train de finaliser la définition d’une cabine bi-classe pour aller capter une clientèle "de volume" cherchant des voyages à prix abordables et également une clientèle qui ne veut pas nécessairement mettre le prix d’une classe business sur un transporteur régulier mais qui souhaite passer huit heures, dix heures dans un avion avec un niveau de confort supérieur.

Nous allons donc revoir notre classe éco pour être au niveau des standards actuels, à savoir des sièges connectés, et des écrans individuels et introduire à l’avant de l’avion, une classe premium avec 28 sièges plus larges où les prestations seront améliorés.

TourMaG.com - Des A330 bi-classe. N’êtes-vous pas en train de copier le modèle FrenchBee ?

Frédéric Revol :
Je ne crois pas qu’il y ait un « modèle French Bee ». Il y a un modèle de low cost long-courrier, qui est celui du tout payant, bagage et repas.

Nous optons pour une prestation plus généreuse qui continue à inclure le repas. Le pur low cost n’est pas notre ADN.

Par ailleurs French Bee se concentre sur un nombre réduit de lignes et un programme linéaire.

XL Airways continuera, elle, à offrir un panachage de routes à fort trafic, avec des lignes annuelles et d’autres saisonnières pour suivre la demande et mettre nos capacités là où elle est nécessaire. Notre ancrage en région nous éloigne du modèle « tout low cost ».


Frédéric Revol - DR
Frédéric Revol - DR
TourMaG.com - Justement, parlons des régions. Vous prévoyez d’offrir des vols au départ de villes de provinces vers les Antilles. Ainsi vous proposerez dès la fin de l’année des vols Bordeaux - Pointe-à-Pitre et Toulouse - Fort-de-France mais l’avion arrivera de Paris ?

Frédéric Revol :
Ce modèle est en place depuis 2012 et le lancement, à l’époque, de nos vols vers La Réunion via Marseille.

Depuis, il a été dupliqué toujours vers La Réunion via Lyon puis Toulouse. Nous avons également fait la même chose sur plusieurs saisons de suite vers la République Dominicaine en hiver. Et nous le faisons depuis 2 ans sur les Antilles que nous desservions l’hiver dernier depuis Nantes, Bordeaux, Toulouse et Lyon.

Oui l’avion viendra de Paris pour deux raisons.

La première est purement logistique car avec 4 avions aujourd’hui il est difficile de baser un avion au départ de la province. Et puis, soyons francs, avec des avions à 400 sièges nous devons veiller à la rentabilité de nos opérations en complétant une demande encore un peu faible au départ de province avec des passagers venus de Paris.

Cependant nous croyons fermement que pérenniser notre offre au départ de province amènera mécaniquement de la demande et nous n’exclurons pas à terme de baser un ou deux avions en province au départ de Toulouse, Bordeaux mais aussi Nantes, qui est un partenaire particulièrement actif positionné sur un marché auquel nous croyons beaucoup.

TourMaG.com - Ces avions au départ de Province, pourraient -ils être des A321neo par exemple ?

Frédéric Revol :
Pour le long courrier cela serait plutôt l'A321 LR (long Range) ou XLR. Ils ont la bonne taille et le rayon d’action nécessaire. Ce serait effectivement des modules tout à fait adaptés à mon sens.

Dans l’immédiat nous avons opté pour des A330-900neo, dont la capacité est adaptée à notre logique de double emport Paris / Province. Nous travaillons main dans la main avec Airbus sur l’expansion de notre flotte à horizon plus lointain mais tant que CDG restera notre base opérationnelle, l’Airbus A330 est tout à fait légitime.

TourMaG.com - A ce propos la compagnie américaine Jet Blue commence a déployer une armada de A321 LR vers l’Europe au départ de New York JFK. Londres est la première capitale desservie mais ils ont en ligne de mire Amsterdam et Paris. Redoutez-vous ce nouveau concurrent ?

Frédéric Revol :
Redouter…pas tant que ça.

Grace à son maillage efficace du Nord-Est des Etats-Unis, Jet Blue partira de ces deux hubs que sont New York et Boston avec une clientèle en connexion.

Ils ne seront pas vraiment des concurrents sur les lignes point à point, particulièrement sur les capitales européennes où il existe déjà beaucoup de capacité.

Je ne les vois pas venir également nous chercher sur la province. Et cela nous laisse donc un champ intéressant : là où de nombreuses compagnies veulent se renforcer de point a point au départ des capitales, XL Airways souhaite développer son offre au départ de la province et ainsi refaire la cartographie aérienne française qui aujourd’hui est très concentrée sur Paris.

TourMaG.com - Une question sur vos opérations sur la Chine que vous n’affichez pas comme destination sur votre site. L’Asie semblait prioritaire et prometteuse pour XL Airways. Où en êtes-vous ?

Frédéric Revol :
Sur la Chine nous avons effectivement actuellement une opération charter faite avec un TO chinois entre CDG et Jinan (capitale de la province du Shandong, en Chine).

Les opérations se passent très bien. Les taux de remplissage ainsi que la rentabilité sont au rendez-vous. Vous posez la question d’un développement d’XL Airways en Asie ? Assurément !

Je n’ai pas encore de détails à vous donner mais comme on dit "stay tuned" il va y avoir du développement en partie grâce à l’arrivée des deux A330neo qui vont nous permettre de nous développer sur des marchés où nous ne sommes pas.

La Chine j’y suis personnellement très attaché et nous regardons de très près cette destination.

Frédéric Revol : "XL Airways va changer la cartographie aérienne française"
Interview réalisée par Christophe Hardin.

Chroniquer pour TourMaG.com, Christophe Hardin a une expérience de plus de 25 ans au sein de différentes compagnies aériennes françaises en tant qu'encadrant du personnel navigant commercial, créateur de TerciQual et conseil / formateur pour les postulants à la fonction de PNC.

Il est également le président de l'Association des Cadres des Navigants Commerciaux (ACNC).

Lu 8196 fois

Notez



1.Posté par Lecalot le 23/04/2019 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le point de vue peut etre prometteur. Mais pour réussir il faudra que XL grandisse vite et fort, donc avec un accès important a des sources de financement pas évidente à ce jour. Sauf à s'appuyer sur un partenaire financier et/ou operationnel puissant et implanté commercialement partout. J'ai souvenir que Mr Magnin avait à un moment pensé au Groupe AF/Kl. Pourquoi pas à nouveau alors que le Groupe n'a plus d'outil low cost LC notamment pour defendre des positions à Paris et en Province face à des concurrents comme Level. De plus la definition marketing définie dans l'article ressemble plus à ce que etait JOON qu'a Norwegian. Or le Groupe AF/KL ne pourra pas echapper à se créer un outil specifique sur ce segment du LC low cost de qualité. Avec Virgin ou un Norwegian à récupérer pour pas cher avec l'aide de son partenaire US Delta AF/KL pourrait choisir une solution non française. Ce serait à mes yeux une occasion manquée pour le pavillon français et sa place dans la concurrence internationale. ML

2.Posté par Spatafora Michel le 24/04/2019 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec 4 avions bon courage !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Septembre 2019 - 23:45 Tribunal de commerce : Aigle Azur, stop ou encore ?



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips