TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


French Bee, Level, Norwegian : le low cost long-courrier a-t-il un avenir ?

Paris Air Forum 2019



Les dirigeants de quelques-unes des principales compagnies low cost long-courriers du monde sont, à l’occasion du Paris Air Forum 2019, revenus ensemble sur l’avenir de leur modèle.


Rédigé par le Lundi 17 Juin 2019

Une destination après l'autre, French Bee impose son nouveau modèle © FB
Une destination après l'autre, French Bee impose son nouveau modèle © FB
Le low-cost long-courrier est-il fait pour durer ?

Alors que ces derniers mois ont vu plusieurs opérateurs se crasher (Wow Air, Primera Air), la sempiternelle question a logiquement fait l’objet d’un débat lors du Paris Air Forum, à quelques heures de l’ouverture du salon du Bourget édition 2019.

Étaient présents les PDG des principales compagnies low cost long-courriers du moment, de JetBlue à Norwegian, en passant par Level et French Bee.

« Lorsque le low cost moyen-courrier a commencé à se développer en Europe il y a 20 ans, pleins de compagnies se sont également plantées, et celles qui s’en sont sorties comptent aujourd’hui parmi les plus puissantes d’Europe », avance Marc Rochet, le Français à la tête de French Bee. « Ce sera pareil pour le long-courrier ! ».

Pourquoi est-il alors si difficile pour l’instant d’adapter le modèle au long-courrier ? « Le business est extrêmement spécifique et compliqué à calibrer.

Énormément d’éléments rentrent en jeu et rien ne doit être laissé au hasard, tout devant tendre à ce que le prix pour le consommateur soit le plus bas possible »
, résume sobrement Vincent Hodder, PDG de Level, la compagnie du groupe IAG basée depuis l’an passé à Paris Orly.

Le secret : avancer pas à pas, mais pas partout

« C’est un système entier que nous avons à construire et le moindre détail compte », reprend Marc Rochet.

« Le low cost long-courrier est une lutte de chaque instant et il faut avancer doucement, pas à pas, ouverture après ouverture, sans vouloir aller trop vite », estime-t-il aussi.

De l’avis général, plusieurs éléments de base doivent être respectés : des avions de dernière génération et surtout de grande capacité pour permettre de réduire au maximum le coût par siège, excluant pour certains l’utilité des futurs A321LR.

Un avis que ne partage pas Vincent Hodder : « ces avions peuvent ouvrir le marché à plein de nouvelles possibilités. Cela nous permettra d’essayer de nouvelles routes, et de ne plus seulement faire des Barcelone-Santiago du Chili de plus de 14h ! »

"Il faut aller de tous les côtés, sur des gros marchés"

Être conscient que toutes les routes sur la planète ne sont pas compatibles au modèle est la seconde règle d’or. « Il faut densifier au maximum les appareils, et ce n’est possible que sur du point-à-point et des routes à forte capacité.

Entre Orly et New York ou San Francisco d’accord, entre Bordeaux et Baltimore, aucun intérêt »
, lance Marc Rochet avec le sens de la formule qu’on lui connaît.

« Vous ne pouvez pas vous concentrer que sur l’Atlantique Nord. Il faut aller de tous les côtés, sur des gros marchés, peu ou pas saisonnalisés. Et ce n’est pas si facile à trouver ! », ajoute-t-il, alors que French Bee devrait bientôt annoncer de nouvelles destinations sur son réseau, ce dernier comptant déjà La Réunion, Tahiti et San Francisco.

« Les marchés pas encore desservis sont aussi une bonne possibilité de développement », ajoute Vincent Hodder chez Level, qui ouvrira bientôt un inédit Paris - Las Vegas.

« Ça marche, c’est une évidence ! », conclut de son côté Bjorn Kjos, le patron de Norwegian, rappelant certaines performances de développement de sa compagnie, éludant toutefois la tourmente financière dans laquelle elle se trouve, et les fermetures de bases auxquelles elle a dû procéder.

Un avis évidemment partagé par ses confrères. « Pour moi, le futur est dégagé et brillant », tranche Marc Rochet.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email


Lu 4554 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips