TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Grève SNCF: "très peu de trains partiront à partir de lundi 19h" prévient Guillaume Pepy

Grève SNCF du 3 avril 2018



Personne ne connaît l'ampleur de la grève SNCF du 3 avril 2018, mais Guillaume Pepy adonné le ton. A partir de lundi 19h, les voyageurs seront confrontés à une situation délicate, avec peu de trains.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 30 Mars 2018

"[la solution alternative, maintenant, c'est le co-voiturage" selon Guillaume Pepy - Crédit photo : capture écran vidéo France Inter
"[la solution alternative, maintenant, c'est le co-voiturage" selon Guillaume Pepy - Crédit photo : capture écran vidéo France Inter
Invité sur le plateau de nos confrères de France Inter, Guillaume Pepy a annoncé que dès le lundi 2 avril 2018 à partir de 19h "très peu de trains partiront."

Même si l'importance de la mobilisation n'a pas été divulguée, étant donné que les grévistes ont jusqu'à samedi 31 mars 2018 pour se déclarer, d'ores et déjà les voyageurs doivent se résigner à des conditions délicates. "Ceux qui sont déjà partis pour le week-end de Pâques risquent de voir l'un de leurs trains ne pas circuler" a prévenu le patron de la SNCF, "il y a des gens qui devaient rentrer lundi soir et qui ne pourront pas rentrer."

Et Guillaume Pepy d'apporter une solution à cette future pagaille "la solution alternative, maintenant, c'est le co-voiturage. La très bonne nouvelle, c'est que les sites de co-voiturage seront gratuits pendant la grève, et la deuxième bonne nouvelle, c'est qu'on va réhabiliter l'auto-stop sous une forme un peu plus moderne."

Les usagers apprécieront.



Lu 2582 fois

Notez



1.Posté par Annie le 30/03/2018 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Je ne critique en rien les revendications des salariés mais "encore une fois", ce sont les usagers (et non les politiciens) qui vont être pris en otage durant ces mouvements de grève.

Les syndicats enclenchent un droit de grève sans aucune préoccupation des obligations de leurs clients :

- Qui sommes-nous pour être entassés comme du bétail dans des wagons bondés ?
- Qui sommes-nous pour voir bafoué notre droit de voyager dans des conditions décentes ?

J'ai entendu des employés de la SNCF m'inviter à faire grève également ! Vaste fumisterie ! Croyez-vous que mon patron va m'autoriser 3 mois de grève au simple motif de la solidarité ? Il me mettra à la porte et adieu mon logement, ma vie de famille !

J'ai appris (un jour !) que les syndicats protégeaient les salariés... Je ne perdrais pas ma place pour sauver le statut des cheminots... Et que dire des étudiants qui perdront plus de trois mois de cours avant les examens ? Les syndicalistes n'ont-ils pas d'enfants en étude ?

D'après les sondages, plus de 35 % des personnes interrogées sont favorables à la suppression du statut des cheminots. Quand on pense que cette suppression ne s'appliquera que pour les nouveaux embauchés, on peut se poser des question sur cette suppression... Je ne vois là qu'une évolution dans leur métier. Pourquoi conserver la prime de charbon ? Allons-nous revenir aux locomotives à vapeur pour éviter le nucléaire ?

Tous les métiers évoluent, tous les domaines bougent et c'est cela qui fait avancer l'économie d'un pays ! Si l'évolution n'était pas acceptable dans le milieu ferroviaire, il fallait rester aux 50 heures par semaine.

Un autre problème se pose... Depuis peu, une campagne est mise en place contre le harcèlement... Croyez-vous réellement que les trains bondés ne vont pas favoriser les "rapprochements" et les "tripotages" ?

J'entends certains refuser l'ouverture à la concurrence... N'est-ce pas une bonne chose que de voir une société se remettre en jeu pour être booster ? Comment une entreprise telle que la SNCF pourrait-elle être compétitive sur le plan européen si elle est seule sur le marché français ? Nous voulons nous ouvrir à la concurrence MAIS dans les autres pays... Drôle de philosophie !

Vous voulez faire grève ?... Ok ! Mais ils existent d'autres moyens que de prendre les usagers (des clients dont le titre de transport est souvent très onéreux !) en otages. Comment ? En mettant en place la gratuité des transports ferroviaires, en remboursant les "pass navigo" pour avril ou mai, etc...

Mais comment refuser l'argent du voyageur destiné à payer les jours de grève alors que celui-ci, privé de transport, verra ses jours d'indisponibilité retenus sur un salaire déjà bien mince.

En conclusion, la grève prochaine n'apportera rien si ce n'est une hargne féroce et grandissante contre les cheminots de la part des usagers...

Une utilisatrice fatiguée par la bêtise humaine.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips