TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Istanbul, Pékin, Addis-Abeba... bienvenue dans l’ère des méga-plateformes aéroportuaires !

la course au gigantisme !



Depuis l’ouverture du nouvel aéroport d’Istanbul, en 2019, les projets de « futur plus grand aéroport du monde » se multiplient partout sur la planète. Une course au gigantisme motivée par la croissance prévue du transport aérien mondial, amené à doubler d’ici 15 années.


Rédigé par le Lundi 3 Février 2020

Vue aérienne du nouvel aéroport de Pekin-Daxin, inauguré fin-2019 © 王之桐 wikimedia commons
Vue aérienne du nouvel aéroport de Pekin-Daxin, inauguré fin-2019 © 王之桐 wikimedia commons
C’est une vue saisissante que celle du flambant neuf aéroport d’Istanbul.

Deux fois plus grand que Roissy, prévoyant d’accueillir 90 millions de passagers en 2022 et 200 millions en 2029, le nouveau « futur plus grand aéroport du monde », continu,e peu à peu, de se remplir après sa mise en service en avril 2019.

Cet aéroport de tous les superlatifs fait des émules ailleurs sur la planète, et les projets de hub géants fleurissent, de l’Ouest de l’Afrique à l’Islande, en passant par le Pérou ou les mégalopoles asiatiques.

Principale raison : l'augmentation du trafic aérien mondial, amené à doubler dans les 15 prochaines années d’après les prévisions de l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Pékin : 170 millions de pax dès 2025

En Asie, après les agrandissements colossaux à Singapour-Changi ou encore à Séoul-Incheon, ce fut au tour du gouvernement chinois d’inaugurer, en septembre 2019, son nouveau bijou de Pekin-Daxing.

Plusieurs compagnies aériennes européennes ont déjà choisi d’y transférer leurs activités (depuis l’aéroport de Pékin-Capitale, complètement saturé) comme British Airways, Swiss ou Finnair.

Cet immense bâtiment en forme d’étoile de mer, en partie conçue par le groupe Aéroports de Paris, doit accueillir, dès 2025, 72 millions de passagers annuels. Une date à laquelle les deux aéroports de la capitale chinoise s’attendent à recevoir en cumulé 170 millions de pax.

Et les autres chiffres ont de quoi donner le tournis. A l’horizon 2040, lorsque les travaux seront terminés, le nouvel aéroport de Pékin devrait posséder 8 pistes d’atterrissage sur 700 000 m2 et accueillir plus de 100 millions de passagers par an.

Le tout pour une facture totale estimée à 51 milliards d’euros.

Les 10 premiers aéroports du monde (2018)
1- Atlanta H.-Jackson : 107 millions de passagers annuels
2- Pékin-Capitale : 101 millions
3- Dubaï : 89 millions
4- Los Angeles : 88 millions
5- Tokyo-Haneda : 87 millions
6- Chicago O’Hare : 83 millions
7- Londres-Heathrow : 80 millions
8- Hong-Kong : 75 millions
9- Shanghai-Pudong : 74 millions
10- Paris-Charles de Gaulle : 72 millions

Addis Abeba : la nouvelle porte d’entrée de l’Afrique

En Afrique, si les nouveaux hubs se multiplient, à l’image de celui de Dakar, c’est évidemment du côté d’Ethiopian Airways, la première compagnie du continent, qu’il faut se tourner. Sa croissance ces dernières années a été telle que son hub d’Addis Abeba-Bole est devenu trop étroit et ne contient plus ses ambitions.

Alors que la compagnie grandit au rythme d’1,2 avion par mois, un nouveau hub géant est à l’étude, avec un début des travaux prévu pour la fin 2020. Un site a déjà été identifié, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la capitale éthiopienne.

Là-aussi, les objectifs sont clairs : accueillir au plus vite plus de 100 millions de passagers par an, et rentrer dans le Top 10 mondial des aéroports les plus fréquentés.

Pour ce faire, Ethiopian Airways investira elle-même 5 milliards de dollars dans le projet d’aéroport.

De Mexico à Berlin

Des projets fous qui donnent parfois lieu à des feuilletons à rebondissements, à l’image de l’ex-futur aéroport de Mexico-Texcoco, mégalopole dont l’aéroport actuel compte parmi les plus congestionnés de la planète. En 2015, les autorités mexicaines avaient ainsi entrepris la construction d’un gigantesque aéroport appelé à devenir, encore une fois, la plus grande plateforme du monde, d’ici … 2020.

Mais, à l’heure actuelle, seulement 30% des travaux sont terminés et, pire encore, le président Andrès Manuel López Obrador a préféré abandonné le projet d’aéroport pour, à la place, en proposer … 3 ! A savoir : une nouvelle plateforme en lieu et place d’une base militaire, l’agrandissement de l’aéroport actuel avec un ou deux terminaux de plus, et, enfin, la résurrection du petit aéroport de Toluca en tant que plateforme internationale.

Difficile de ne pas penser également au nouvel aéroport de Berlin, en construction depuis 2006, et qui devrait accueillir ses premiers passagers cette année, avec 9 ans de retard, un scandale de corruption et près de… 5 milliards d’euros de surcoût.

France : le T4 de CDG prévu en 2028

Nécessité pour les uns, folie pour les autres, le futur Terminal 4 de Roissy-CDG, censé accueillir 40 millions de passagers, soit la taille d’Orly, est toujours plus d’actualité.

Alors que son ouverture est prévue pour 2028 et qu’une nouvelle étude publique se tiendra ce printemps, une soixantaine de maire de communes riveraines du deuxième aéroport européen ont adressé, mi-janvier, une lettre à Emmanuel Macron pour s'opposer une nouvelle fois à la construction du T4.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 5602 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel