TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Japon se barricade pour lutter contre omicron

Le Japon n'autorise plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger



Très précautionneux face à l'épidémie mondiale, le Japon a décidé de se renfermer totalement sur lui. Après un assouplissement des règles en novembre, puis une refermeture, l'archipel a pris une décision radicale. Jusqu'au 28 février 2022 minimum, plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger n’est autorisée sur le territoire japonais.


Rédigé par le Mercredi 19 Janvier 2022

Le Japon n'autorise plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger - Crédit photo : Depositphotos @makarovmaximwork@gmail.com
Le Japon n'autorise plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger - Crédit photo : Depositphotos @makarovmaximwork@gmail.com
Depuis le début de l'épidémie, le Japon s'est barricadé, afin de limiter les importations de cas.

Malgré tout début novembre 2021, l'archipel lâchait un peu de lest, avec une quarantaine abaissée à 3 jours et la possibilité d'y voyager, mais seulement pour motifs professionnels. Les touristes, du moins français, n'étant toujours pas autorisés à se rendre au Japon.

Et malheureusement la porte qui s'entrouvrait a vite été refermée par l'exécutif nippon.

Dès le début du mois de décembre, le Japon interdisait les entrées sur son territoire à tous les étrangers.

Malheureusement, le changement d'année n'y a rien fait, la mesure a été renouvelée.

Japon : interdiction pour tous les étrangers d'entrer dans le pays

Comme nous l'apprend France Diplomatie, "plus aucune nouvelle entrée de ressortissant étranger n’est autorisée sur le territoire japonais".

La validité de cette interdiction a été fixée au moins jusqu'au 28 février 2022.

Ainsi, entre le 1er décembre 2021 et jusqu'au 28 février 2022, les étrangers sont interdits d'entrée sur le sol nippon. L'interdiction vaut aussi pour les personnes qui se sont déjà vues délivrer un visa.

Toutefois, les "ressortissants japonais, ou ressortissants étrangers résidant au Japon (« ré-entrée ») sont cependant exclus du champ de cette mesure".

Comme indiqué plus haut, le dispositif dérogatoire de début novembre est suspendu et cela concerne les demandes de visa pour ds séjours courts ou longs, ayant un motif professionnel (visa de travail, étudiants).

"La réception et le traitement de ces demandes par les autorités japonaises sont suspendus jusqu’au 28 février 2022," précise France Diplomatie.

Lu 4392 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >








































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias