TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

L'Allemagne mise sur la nature et la culture pour reconquérir le marché français

"Plus du tiers de la superficie nationale est nature"



L'Allemagne veut repartir à la conquête du marché français. Si pour l'heure les restrictions de voyages entravent un retour du tourisme chez nos voisins d'outre-Rhin, la destination se tient prête à accueillir dès qu'elle le pourra les voyageurs hexagonaux.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 21 Mai 2021

Ville de Mainz en Allemagne - DR
Ville de Mainz en Allemagne - DR
Nos voisins d'outre-Rhin aiment rappeler que l'économie du tourisme est supérieure à celle de l'automobile en Allemagne. Pour cause de Covid, la comparaison n'a pas survécu à cette période compliquée.

2020 a, bien-sûr, été une année noire. La fréquentation a très fortement chuté. De plus, la France reste classée dans la catégorie des pays émetteurs à fort taux d'incidence obligeant les touristes en provenance de notre pays à 5 ou 10 jours de quarantaine selon les Landers.

Toutefois les indicateurs étant orientés de plus en plus vers une tendance favorable, Till Palme, le Directeur de l'Office National de Tourisme Allemand en France (ONAT) s'autorise un optimisme raisonné quant à l'évolution des règles sanitaires liées à l'accueil des Français. L'Allemagne est leur troisième destination préférée selon les chiffres du World Travel Monitor.

Toujours selon les études, la volonté de voyager en Allemagne et en Europe est bien existante, reste la possibilité de le faire. Un taux d'incidence inférieur à 100 serait le déclic libérateur.

L'offre de la destination est à portée de TGV pour accéder aux forteresses médiévales, aux châteaux romantiques, pour organiser les city break très tendances à Berlin ou Karlsruhe (destination allemande de l'année) ou pour vivre la musique à Bayreuth.

Vers un retour de chiffres de 2019 à l'horizon 2023

La nature propose les charmes bucoliques de la Forêt Noire, les 16 parcs nationaux, les 16 sites naturels classés au patrimoine de l'UNESCO voire les 100 parcs régionaux à travers le pays. A vélo, à pied ou en barque, l'Allemagne se découvre au naturel. "Plus du tiers de la superficie nationale est nature" rappelle Till Palme. "Une nature qui existe aussi en ville, Berlin et sa couronne offrant par exemple 66 lacs" ajoute t-il, pour bien marquer ce thème annuel : nature et culture.

Le tout à pratiquer de préférence en itinérance douce ou en combi. Karlsruhe est donc la ville mise en exergue cette année afin de vivre dans cette cité verte, une extraordinaire trajectoire du baroque au street art, illustration du positionnement présenté entre art nouveau et ancien, entre épicurisme et aventure, tendance et tradition.

Le tourisme de loisir, plus que le business travel, portera les chiffres du tourisme allemand vers les volumes de l'année 2019 probablement en 2023, peut-être dès 2022 comme semble le croire le Directeur de l'ONAT.

Petra Hedorfer, Présidente du Directoire de l'ONAT conclut : "L'Europe est et reste notre plus importante région source pour le tourisme. Notre large profil touristique varié avec des villes, une offre culturelle, des paysages naturels et de nombreuses activités assoient la position forte de l'Allemagne au sein de la concurrence internationale des destinations. Ainsi de bonnes perspectives de reprise se profilent pour le tourisme entrant allemand".

Lu 1931 fois

Tags : Allemagne
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias