TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  




L’Indaba Africa’s Travel 2023 prépare un nouveau rebond

Le tourisme en Afrique australe retrouve des couleurs et ses promoteurs


L’édition 2023 du grand marché réceptif des nations subsahariennes s’est achevé sur des chiffres dépassant les prévisions : 8 600 délégués, dont 1 000 acheteurs internationaux, ont honoré 21 000 rendez-vous, parfois, souvent, un peu trop courts pour aller au fond des choses.


Rédigé par le Lundi 22 Mai 2023

La ministre du tourisme sud-africain, Patricia de Lille, lors de l'inauguration (©SA Tourism)
La ministre du tourisme sud-africain, Patricia de Lille, lors de l'inauguration (©SA Tourism)
Pour Zinhle Nzama, responsable Convention pour South African Tourism, l'édition 2023 de Africa's Travel Indaba « a largement surpassé les espérances avec la présence des exposants de 22 pays africains et près du double de rendez-vous d’affaires par rapport à l’an passé ».

Alors que le sous-continent africain a encore besoin de retrouver toute sa clientèle d’avant crise sanitaire, l’accumulation de ces chiffres positifs est l’annonce de flux touristiques à venir.

La nouvelle ministre du Tourisme sud-africain, Patricia de Lille, a confirmé la tendance à travers les chiffres de fréquentation du 1er trimestre 2023 : les 2,1 millions de visiteurs accueillis de janvier à mars 2023 représentent un doublement de la fréquentation 2022 sur la même période.

Certes, elle reste encore en dessous de quelque 20% du score de 2019, mais le fossé se resserre à vitesse grand V. La bonne nouvelle vient du retour des Européens, proche de 390 000 touristes, devant les Américains, au-delà des 106 000, alors que le tourisme intra-africain reste une source importante (1,6 million en provenance des pays voisins).


L'Afrique du Sud face à la concurrence

Ophély Raymond, Vie Sauvage, Christelle Chatelier, Monde Authentique, Prisca Bruchet, Nautil,
Ophély Raymond, Vie Sauvage, Christelle Chatelier, Monde Authentique, Prisca Bruchet, Nautil,
L’autre bonne nouvelle vient de l’augmentation des dépenses locales de ces touristes de retour sur la seule Afrique du Sud : plus d’un milliard d’euros sur le 1er trimestre, dont la moitié pour les touristes européens (+145% par rapport au 1er trimestre 2022).

Plus spécifiquement pour le marché français, à travers l’Indaba et les contacts établis entre professionnels, SA Tourism compte sur les 7 tour-opérateurs (1) invités pour entretenir, voir accélérer le mouvement. Certains en ont profité pour faire des pré-tours et d’autres pour prolonger leur séjour à la rencontre sur le terrain de leurs prestataires habituels.

Le marché sud-africain reste face à une sérieuse concurrence de la Tanzanie, avec son extension à Zanzibar, qui ne s’est jamais fermé au tourisme pendant toute la période Covid, au Kenya et aux destinations toujours en vogue auprès de la clientèle française que sont le Botswana et la Namibie.

L’Afrique du Sud à une carte à jouer

©BC
©BC
L’occasion était donc toute trouvée de trouver de nouvelles offres pour redynamiser la clientèle, d’autant que certaines des destinations concurrentes commencent à souffrir d’un excès de visiteurs par rapport aux sites disponibles. L’Afrique du Sud à une carte à jouer avec une offre très diversifiée, des régions plus variées, des prestations plus accessibles une fois maitrisées les liaisons aériennes.

C’est ce que sont venus chercher les T-O français : de la nouveauté, de l’éco-tourisme, de l’originalité… De l’avis général, l’Indaba est une première approche mais elle nécessitera d’être prolongée à la maison… Les rendez-vous de 15 mn donnent le temps des présentations et d’un rapide survol des propositions.

Mais c’est déjà çà et les « bonnes surprises » viennent aussi des sessions de « speed marketing » de bon matin, quand les prestataires sélectionnés par SA Tourism viennent faire le pitch. Ce sont souvent de « petits » prestataires auxquels ont ne pensera pas de prime abord mais qui se posent en alternative aux « vedettes » du salon.

Le Mozambique se voit aussi un destin touristique (©BC)
Le Mozambique se voit aussi un destin touristique (©BC)
L’Africa’s Travel Indaba se veut le reflet de la diversité de l’offre du continent, meme s’il est loin d’y être entièrement représenté. Le second pavillon du salon fait la part belle aux régions moins visitées d’Afrique du Sud, celles que le ministère veut mettre en avant comme le West et le North Cape.

C’est aussi le « showcase » des pays associés qui prennent de l’ampleur sur le marché international : Zimbabwe, Zambie, Lesotho, Malawi, Mozambique… Encore une autre opportunité pour les tour-opérateurs français d’aller explorer, défricher des destinations alternatives et/ou complémentaires.

Le rendez-vous est d'ores et déjà pris pour 2024

Le monde animal, un must de la destination (©BC)
Le monde animal, un must de la destination (©BC)
Le résultat se traduira dans quelques mois et encore davantage en 2024 quand les nouvelles offres seront mises en marché. Il reste à affronter le coût du transport aérien, imprévisible, et l’état d’esprit des voyageurs français auxquels on adresse des messages de culpabilité à voyager trop loin de leur foyer.

Il n’empêche que l’expérience sud-africaine urbaine, culturelle, naturelle et sauvage mérite de dépasser ces injonctions. Les rencontres avec les populations, les Big Five ou les plus petites bêtes laisse des souvenirs qui valent toutes les compensations carbone.

Rendez-vous est d’ores et déjà pris pour une nouvelle édition Africa’s Travel Indaba en mai 2024 et toujours à Durban qui ne veut surtout pas laisser à une autre ville l’opportunité de se mettre en avant.

1) Benjamin Dufy, Caractères d’Afrique, Anaïs Martinière Heuzé, Worldia, Djaffar Razkallah, TUI France, Prisca Bruchet, Nautil, Christelle Chatellier, Monde Authentique, Muriel Gonzalez, Evanos, et Ophély Raymond, Vie Sauvage.

Lire aussi :

- South African Tourism : "Les Français sont des touristes comme on les aime, prêts à sortir des sentiers battus"

- Africa Travel Indaba 2023, l’Afrique australe veut renouer avec ses performances

Lu 5324 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus



































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias