TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


L'adieu à Plein Vent des salariés de St Laurent du Var

Nous avons recueilli leurs témoignages



Mardi 23 janvier 2018, Plein Vent St Laurent du Var ferme ses portes. Un nouveau Plein Vent devrait voir le jour sous la houlette de FRAM à Toulouse. En attendant, les salariés historiques du TO s'expriment, avec colère mais unis, sur la fin de "leur" Plein Vent.


Rédigé par le Lundi 22 Janvier 2018

L'équipe de Plein Vent preque au complet... (DR : Plein Vent)
L'équipe de Plein Vent preque au complet... (DR : Plein Vent)
Fin septembre 2017, la direction de FRAM annonçait 13 licenciements au sein du petit tour-opérateur (TO) de St Laurent du Var, Plein Vent.

Il s'agissait essentiellement du service informatique. Comme FRAM et son "FlexiFRAM", Plein Vent devait passer au "FlexiPlein Vent".

"L’évolution de Plein Vent est aujourd’hui freinée par un système informatique insuffisamment ouvert impliquant des process lourds, peu sûrs et pénalisants pour les ventes" affirmait la direction, promettant des reclassements aux équipes en question.

Mais le 6 décembre 2017, le comité d’entreprise de FRAM rejetait à l’unanimité le projet de réorganisation de Plein Vent.

Un accord a finalement été trouvé : le départ (sur la base du volontariat) de 28 salariés sur 33. Autant dire le TO tout entier. De son côté, la direction récuse toute accusation de vouloir la fin de Plein Vent, assurant qu'il continuera - mais de Toulouse.

Dans un climat très tendu, un mail avait circulé pendant les vacances de noël, annonçant la fin du TO, et paniquant par la même occasion des distributeurs de la marque.

Le tour-opérateur Plein Vent ne ferme pas. Les dossiers continuent d'être traités, un catalogue a été publié et des recrutements sont en cours. Et pourtant.

S'il garde le même nom et les mêmes dossiers, le Plein Vent 2.0 n'a plus grand chose à voir avec le Plein Vent familial que ses salariés quitte aujourd'hui, avec regret et tristesse, et à qui nous avons souhaité donner la parole.

Une deuxième famille

"Notre deuxième maison", "une deuxième famille, avec ses vieilles querelles, ses rancoeurs mais aussi un lien très fort qui nous unit", "des amitiés" "une famille" "la petite perle Plein Vent"... Le moins qu'on puisse dire c'est que l'attachement est fort au sein des équipes Plein Vent.

On parle de "passion" et d'"étincelle qui brille dans mes yeux", de "plaisir de partager, d'apporter sa joie de vivre, son ressenti des pays traversés et visités", de "salariés compétents, solidaires, unis autour d'une belle marque" et "des moments joyeux partagés, des crises traversées ensemble".

"C'est une belle aventure que j'ai vécu depuis plus de 17 ans, raconte l'un des témoignages. Comme toute aventure, il y a eu des hauts, des bas, mais cette entreprise battait comme un cœur".

S'il y a beaucoup de tristesse, certains évoquent un aspect positif : celui de "partager les derniers instants unis, comme une seconde famille, puis découvrir et redécouvrir des personnes formidables".

"Team Plein Vent, vous allez terriblement me manquer"
ajoute la salariée.

"Plein Vent a été une belle aventure, celle d'une équipe soudée, motivée, impliquée et ultra compétente" évoque un témoignage, défendant sa "fierté" d'en avoir fait partie.

Du gâchis

Une fierté liée à la défense de "valeurs", qui, pour les salariés, seraient mises à mal par LBO/Karavel, qui rachetait le TO en 2015.

Pour les salariés de Plein Vent aujourd'hui sur le départ, c'est le début de la fin de "leur" TO. "Plein Vent n'est plus que l'ombre de lui-même" explique l'un d'eux, avant de s'écrier "Chacun souffre et il y a de quoi !!!".

Au cœur de leur ressentiment, un énorme sentiment de "gâchis" et d'être "brisé". "Je suis en colère car c'est un véritable gâchis et c'est encore l'humain qui trinque (..) Plein Vent a perdu son ADN".

"J'y ai cru, à ces belles paroles, qui promettaient un avenir meilleur". Les salariés de Plein Vent dénoncent de fausses promesses et "des méthodes de management" froides, basées sur "l'uniformisation", "l'argent". La chute du TO est la conséquence du "mensonge" et de "la manipulation" des "messieurs de Karavel" pour qui "il n'y a que les chiffres qui comptent".

Ils regrettent que la direction n'ait donné "aucune explication" sur le nouveau projet, et qu'elle n'ai eu "aucun mot ni message de compassion"...

Certains s'adressent aussi au nouveau Plein Vent, avec sa nouvelle équipe et les derniers anciens (des commerciaux, pour l'essentiel), qui restent, en télétravail. "On pense aux gens de FRAM là-bas, ils vont se battre pour redresser la barre" expliquent certains. "Souhaitons bon vent à tous les salariés de FRAM pour la suite" ajoutent-ils, tout en doutant, justement, de la suite, y compris pour FRAM.

Merci

Malgré la colère et le ressentiment, il reste chez les "anciens Plein Vent" un attachement fort au lien humain.

Parmi les témoignages, on retrouve la volonté de remercier ceux qui l'ont soutenu. Certains parlent de "cette énergie, cette symbiose avec nos chers partenaires distributeurs et prestataires" quand d'autres évoquent "un véritable respect pour nos clients et nos prestataires", et "les contacts chaleureux avec des partenaires et fournisseurs heureux".

D'autres, souvent, évoquent ceux qui ont fait l'histoire du TO : "Merci Joost pour tout ce que vous avez fait, merci Carole, courage à toutes et tous, vous l'ADN de Plein Vent".

"De ces 26 années passées à construire une partie de l'histoire de Plein Vent, je retiendrai le meilleur : l'esprit précurseur du fondateur de la marque, la fidélité et l'attachement de nos fournisseurs même dans la tourmente, le dévouement des équipes."

Pour l'équipe, Plein Vent ne fait pas qu'un lifting, mais disparaît au profit d'un homonyme. "Notre Plein Vent n'est plus et ne sera plus jamais ; certes la marque subsiste mais que reste-t-il de son âme ?" se demande un salarié.

"Aujourd'hui, ce ne sont pas 28 personnes qui quittent l'entreprise mais l'ADN d'une marque qui s'en va" ajoute un autre, avant de poursuivre : "Merci à toutes et à tous, je vous souhaite le meilleur pour l'avenir".

Et nous ne doutons pas que, comme l'évoque une salariée, votre "esprit et votre enthousiasme (...) enrichiront d'autres TO".
... Les derniers arrivants chez Plein Vent à St Laurent du Var (DR : Plein Vent)
... Les derniers arrivants chez Plein Vent à St Laurent du Var (DR : Plein Vent)

Lu 12724 fois

Notez


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

4.Posté par Anthony Botella le 23/01/2018 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Grande tristesse de voir une famille être disloquée, et même si je n'ai fait partie de cette aventure que pendant quelques années avant de la quitter à regret, dans de mauvaises conditions à cause de certains (mais là n'est pas le sujet), je garde des souvenirs joyeux, avec une ambiance chaleureuse avec des personnes professionnelles et surtout passionnées, avec un état d'esprit qu'on ne trouve plus dans nos métiers du tourisme actuellement.
Une petite anecdote qui m'aura marqué, la merveilleuse surprise réservée par Joost Bourlon pour les 30 ans de Plein Vent ou des limousines étaient venues nous chercher direction aéroport et Bruxelles où il nous avait fait découvrir avec passion son pays pendant quelques jours ...
Je souhaite "bon vent" à tous les salariés qui vont tourner cette page avec amertume je pense, et encore félicitation à tous les dirigeants historiques pour cette belle aventure !!!

3.Posté par Carole Pellicer le 23/01/2018 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plein Vent a été ma fierté pendant plus de 35 ans ! . Nous étions une équipe formidable soudée avec nos rires et nos colères.
Aujourd'hui c'est la fin de "notre Plein Vent" et je suis très affectée par la fermeture du siège de Saint Laurent, moi qui ai installé les bureaux en 1986😥
L'équipe est triste et je partage leur tristesse.
Pendant toutes ces années tous les collaborateurs ont oeuvré pour devenir le TO B/B de référence avec notre production simplissime pour les agences de voyage, nos clients. Les agences nous faisaient confiance et nous avons vécu une superbe époque.
Je souhaite à tous mes collaborateurs et mes collègues d'aller très vite apporter leur professionnalisme et leur savoir faire chez d'autres car n'oublions pas :
Plein Vent c'est un métier!!! et chez nous ils le faisaient très bien !

2.Posté par Gilles le 23/01/2018 09:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1641 visites. Continuez. Merci à tous. Ce n.est pas une marque qui disparaît mais un état d'esprit.

1.Posté par Philippe Senacq le 23/01/2018 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est le cœur lourd ,et avec une immense tristesse ,que je ressens la mort de Plein vent.
Cette marque,cette entreprise que j ai crée de toute pièce , en 1975, et dirrigée, pendant 26 ans,avait pourtant les meilleures bases pour pouvoir longtemps continuer son chemin: un positionnement pointu sur son marché,une équipe formidable,et une rentabilité très forte et récurrente,
C était hélas sans compter sur les différents prédateurs financiers qui se sont succédés au capital de Plein Vent.
Jusqu au dernier,qui lui a achevé l entreprise.
Elle méritait tellement mieux..
Et avait tout pour continuer une belle vie!

A ceux qui sont restés si longtemps dans cette aventure et que je retrouve sur la photo:
Nicolas, Jean, Veronique, Gilles, Patricia,...et les autres ,
Je vous dis simplement: Bravo, pour tout ce que vous avez apporté,
... et Bon Vent !

Philippe Senacq

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips