TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo LuxuryTravelMaG  



LUX* à l'Ile Maurice : une autre vision du luxe

Retrouvez l'interview de Nicolas Messian, directeur de l’hôtel LUX* Grand Baie


Le luxe a un pays : l’île Maurice. Un poncif qui s’avère d’autant plus vrai lorsque l’on séjourne dans les hôtels et resorts signés LUX* (groupe The Lux Collective). Lesquels offrent florilège d’expériences et d’émotions que nous avons testées avec d’autant plus d’intérêt que les établissements du groupe the « The Lux Collective » annoncent à leur façon le futur du tourisme de luxe que la destination veut continuer à privilégier.


Rédigé par le Lundi 24 Juin 2024

Depuis quelque trente ans, les codes du luxe évoluent vers de nouveaux territoires.

Depuis les paillettes et les dorures, la surabondance et l’ostentation, l’univers du haut de gamme est peu à peu occupé par les essentiels de l’éco-modernité.

Soit : l’espace, le silence, la lenteur, le minimalisme et la pureté des lignes en matière de décoration, la sobriété, le soin de soi et de sa santé physique et mentale… Le tout saupoudré d’un brin de technologie capable de simplifier les gestes du quotidien en vacances et de vivre avec son temps…

LUX* Grand Baie, Belle Mare, Grand Gaube, Le Morne : une collection exceptionnelle

Le groupe compte 4 hôtels LUX* à l'Ile Maurice - Photo The Lux Collective
Le groupe compte 4 hôtels LUX* à l'Ile Maurice - Photo The Lux Collective
Avec, sur l’Île Maurice, quatre hôtels et resorts de taille moyenne (environ 150 chambres en moyenne réparties sur plusieurs standards allant de la chambre simple à la villa de plusieurs centaines de mètres carrés en passant par les suites), le groupe titulaire de quatre enseignes à l'Ile Maurice LUX*, SALT, Tamassa, Socio) a pris en compte le message.

Pour s’adapter aux attentes d’une clientèle internationale en partie française, il a apporté un soin absolu au service, à l’accueil, à l’architecture, à la décoration, à l’animation, et surtout à la restauration et à l’organisation d’événements.

Pour vous en convaincre, voici un entretien avec Nicolas Messian, directeur de l’hôtel LUX* Grand Baie où nous avons séjourné.

Un hôtel flambant neuf à l’architecture particulièrement originale, réalisée par un architecte mauricien : Jean François Adam, sur lequel nous reviendrons dans les prochaines semaines.

A lire aussi : L'emblématique LUX* Belle Mare a réouvert ses portes à l’Ile Maurice

Nicolas Messian, directeur de l’hôtel LUX* Grand Baie - Photo LUX*
Nicolas Messian, directeur de l’hôtel LUX* Grand Baie - Photo LUX*
TourMaG - Vous revenez à l’Île Maurice après plusieurs escales dans d’autres destinations des Maldives au Canada, quelle est votre première réaction ?

Nicolas Messian :
En fait, rien n’a vraiment changé. Le paysage est intact et les plages aussi mais ce qui est clair c’est que sur le plan hôtelier, l’île a sans doute atteint un point de saturation. Surtout dans les établissements haut de gamme comme le nôtre, et devrait cesser de construire.

Tout le monde en est d’accord. Seules manquent encore des « villas » pour une clientèle familiale ou de groupes d’amis et quelques établissements plus moyen de gamme …

En revanche l’aérien n’est pas encore suffisamment dynamique. Il faudrait plus de vols. A moins que cela suffise à préserver l’intimité de la destination !

TourMaG - Voulez-vous dire que le volume de touristes internationaux est suffisant et qu’il y a peu de marges de progression ?

Nicolas Messian :
Nous en sommes à environ 1.3 million de visiteurs et je crois que le gouvernement a pour objectif de d’atteindre 1.4 million. Comme cela fut le cas. C’est tout à fait raisonnable. D’autant que nous sommes en situation de concurrence avec des destinations alentours comme les Seychelles et surtout les Maldives qui bénéficient d’une excellente image et hôtellerie.

Même le sud de l’Inde et bientôt Goa pourraient devenir à court terme concurrentiel car les Indiens ont un savoir-faire en hôtellerie de luxe et en soins de bien-être, notamment les soins ayurvédiques.

Ces destinations sont d’ailleurs déjà fréquentées par la classe moyenne indienne. Mais, à notre avis, ce sont surtout les clientèles du Moyen-Orient, notamment d’Arabie saoudite qui vont développer nos publics. Cette clientèle, vous le voyez, est déjà présente. Elle dispose de gros moyens, de grandes familles et apprécie le climat de l’Île Maurice, en hiver, comme en ce moment.

Par ailleurs, et surtout, il y a des vols directs de Saudia, Air Mauritius, Emirates… d’environ 7 heures. Ce qui permet à beaucoup d’entre eux de venir se rafraîchir en été. Il faut dire que ce qui aide le tourisme insulaire par rapport à cette clientèle c’est également que de fait, la nourriture ici est hallal. Il n’y a donc pas de problèmes de restauration. Un bon point.

Sinon, nous sommes toujours très fréquentés par les Occidentaux, notamment les Européens qui constituent une grande part de nos clients, été comme hiver. Mais, ce sont les Français les plus nombreux. Sur l’ensemble de l’Île en 2023, ils étaient plus de 300 000, soit plus de 30% d’augmentation par rapport à 2022.

Pour notre part, en tout cas, notez que nous avons de très bons scores de remplissage, y compris en ce moment. Nous dépassons, je crois, les 80% un peu partout. La saison d’été semble d’ailleurs s’inverser avec celle d’hiver devenant trop chaude.

LUX* à l'Ile Maurice : "Nous devons offrir un florilège d’émotions et d’émotions positives"

TourMaG - Sur quels produits comptez-vous le plus pour attirer et fidéliser votre clientèle ?

Nicolas Messian :
Nous devons offrir un florilège d’émotions et d’émotions positives. Vous le voyez, le premier élément indispensable à un établissement comme le nôtre, c’est l’accueil. Or, les Mauriciens sont naturellement souriants et bienveillants. De plus, ils parlent français et anglais.

Ce qui aide. Par ailleurs, remarquez que la situation de notre hôtel en bord de plage est exceptionnelle. D’autant que la plage est complétée par des piscines au design original…Autre point important et majeur selon moi : la diversité de l’offre. Même si les clients n’utilisent pas toutes les expériences que nous leur offrons, il faut que cette offre existe et soit la plus raffinée et la plus complète possible.

Le spa et les soins de wellness en font partie. Mais, ce n’est pas tout. Nous avons aussi intégré le « fitness » comme sur cet extraordinaire espace sur le toit où l’on peut profiter des meilleures machines et courir sur une vraie piste. En matière de sports nautiques, nous sommes aussi très bien dotés.

Pour les enfants et leurs familles, nous savons également assurer accueil et animation. Nous savons même permettre aux adultes de s’exercer à quelques ateliers d’artisanat local.

TourMaG - Mais encore ? Quelles sont vos meilleures armes pour raffiner un séjour et le rendre exceptionnel ?

Nicolas Messian :
il est un élément auquel je tiens particulièrement comme d’ailleurs c’est le cas pour tout le groupe. Il s’agit de la restauration.

La nourriture fournit, surtout dans un pays comme l’Île Maurice qui est au carrefour de plusieurs traditions culinaire, des moments d’exception qui contribuent à enrichir les souvenirs. Nous avons donc bel et bien trois restaurants dont un Libanais en rooftop et un asiatique d’une qualité supérieure.

Mais ce n’est pas tout. Nous avons des « bar tenders » capables de concocter des cocktails mémorables et nous avons aussi un chef pâtissier français : Simon Pacary qui partage d’ailleurs son savoir-faire autour d’ateliers programmés pour nos clients… En fait, je pense que l’assiette est l’expression d’une culture et qu’il faut la sauvegarder à tout prix sous ses meilleures coutures.


TourMaG - Quid de la durabilité ?

Nicolas Messian :
Elle est intégrée dans l’hôtellerie de luxe depuis quelque temps. Il va de soi que l’on doit procéder à des économies d’énergie, lutter contre le gaspillage, le plastique, recycler les déchets, protéger la biodiversité. Nous nous y efforçons comme dans tous les établissements du groupe… Sans quoi, il n’y aurait plus de tourisme.

Nous reviendrons sur le sujet « Bien être chez LUX* » dans les semaines qui suivent.

The Lux Collective est un opérateur hôtelier mondial dont le siège est à Singapour. The Lux Collective gère les marques LUX*, SALT, TAMASSA, SOCIO et Café LUX*.

LUX* à l’Île Maurice et ailleurs :

- 2019 : rénovation de LUX* Grand Gaube
- 2020 : rénovation de LUX* Le Morne
- 2021 : ouverture de LUX* Grand Baie
- 2023 : rénovation de LUX* Belle Mare.

The Lux Collective gère actuellement 16 resorts et hôtels à l’île Maurice, en Chine (avec dix boutiques hôtels dans le Yunnan, permettant de visiter la route du thé…), aux Maldives, à Zanzibar et à l’île de la Réunion, et compte 11 autres hôtels en cours de développement en Asie du Sud-Est dont un au Vietnam, en Chine et au Moyen-Orient.

Lu 3810 fois

Tags : lux, maurice
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias