TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Aérien... pendant les chutes, les taxes tombent aussi !

L'édito de Dominique Gobert



Aigle Azur, XL Airways, c’est plié et c’est malheureux. En moins d’un mois, deux compagnies aériennes françaises ont laissé sur le carreau non seulement des milliers de passagers, mais également des milliers de salariés. Mais, visiblement, pas ou peu de réactions de la part des pouvoirs publics…


Rédigé par le Dimanche 20 Octobre 2019

Le transport aérien en France, alors que cette industrie se développe de façon exponentielle dans le monde, va mal. Très mal. Même notre compagnie « majeure », ex-nationale qui reste quand même nationale, n’est pas au mieux de sa forme - Depositphotos.com cunaplus
Le transport aérien en France, alors que cette industrie se développe de façon exponentielle dans le monde, va mal. Très mal. Même notre compagnie « majeure », ex-nationale qui reste quand même nationale, n’est pas au mieux de sa forme - Depositphotos.com cunaplus
Enfin, peu ou pas de réactions, si. Une réaction extraordinaire, une taxe !

Mais c’est assez normal. En France, au moindre problème, on organise, dans l’ordre (ou le désordre aussi parfois), une commission, assortie d’une sous-commission, des débats à ne plus savoir qu’en faire si ce n’est qu’au bout du bout, paf, on taxe parce que c’est beaucoup plus simple !

Certes, je caricature un tout petit peu, mais, l’un dans l’autre, comme on dit dans les bons cafés du commerce, c’est à peu près ça.

Pourtant, le transport aérien en France, alors que cette industrie se développe de façon exponentielle dans le monde, va mal. Très mal. Même notre compagnie « majeure », ex-nationale qui reste quand même nationale, n’est pas au mieux de sa forme.

Mais, sans doute dans sa grande conception de la Commedia dell'arte, à force d’entendre les doléances de nos compagnies, on a connu ces Grandes Assises du Transport Aérien.

La plaisanterie, parce que c’en est vraiment une, aura duré plus d’une année. Avec forces commissions, sous-commissions, rapports, contre-rapports et finalement… Que tchi !

Si ce n’est que les compagnies que je qualifierais de « voyouses » (oui, j’aime, laissez le mot, SVP) continuent d’évoluer à coûts sociaux iniques et non avenus, à des tarifs qui ne sont que de la « vente à perte ».

Conclusion : en moins d’un mois, deux compagnies aériennes françaises ont fermé. Casse sociale énorme !

Quant aux passagers, ben, qu’ils se débrouillent, circulez, y’a rien à voir.

Et, bien entendu, aucune caisse de garantie de la part de IATA, ce qui au moins, aurait dû alerter nos autorités de tutelle.

Une pétition réclamant d’ailleurs la création de cette fameuse Caisse de Garantie du Transport Aérien circule, recueille des milliers de signatures, mais du côté de chez madame Borne, ça doit la dépasser… la borne, c’est nul, je sais, mais ça soulage !

En revanche, mais ça, c’est juste pour la rigolade, que fait l’Etat pour continuer et je pèse mes mots, à enfoncer le transport aérien français ?

Une taxe, une de plus, histoire de faire croire que l’avion c’est super pollueur, que le train c’est beaucoup mieux et que, finalement, faut tout donner à la SNCF et quasi étrangler les avionnistes transporteurs !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
La taxe "écologique" sur le transport aérien a été votée par l'Assemblée Nationale la semaine dernière.

D’ailleurs, je suis d’accord avec eux, le SCARA explique très bien que cette nouvelle taxe écologique, intégrée d’ailleurs à cette taxe Chirac dont seul mon ami Rial croit encore à la vertu « ne servira pas à développer des solutions propres à contribuer à la protection de l’environnement, mais à financer le principal concurrent de l’avion en France, à savoir le train.

Lequel est déjà largement subventionné par les deniers publics et n’est pas le moindre pollueur
».

Ben déjà que, selon un savant calcul, chaque Français contribue à hauteur de 1 200€ pour « conforter » la SNCF, si, en plus on poursuit cette bêtise, c’est la stupidité dans tous ses états.

D’ailleurs, quand on voit ce qui se passe avec les cheminots de la SNCF durant le week-end dernier et la pagaille engendrée pour le début des vacances de la Toussaint, on ne peut que se réjouir de toutes ces bêtises crasses !

Mais tout ceci n’est pas grave. Le prix du billet d’avion va augmenter, les plus riches continueront à voyager comme d’habitude et les plus défavorisés suivront, depuis le sol, l’envol gracieux de ces aéroplanes dans lesquels ils ne prendront jamais place…

Si c’est ça la taxe de solidarité…

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1920 fois

Notez



1.Posté par Idress le 21/10/2019 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique,

Les prix n'augmenteront pas car les prix sont déterminés par le marché (que le gouvernement a pourri)....en revanche, les coûts augmenteront.

Il y a encore des gens pour dire que le projet européen est bon ? Autant ne pas prendre de gants.....sortons de l'UE pour sortir des ennuis et remettons en cause : le droit de cabotage, les slots donnés honteusement aux compagnies du golfe. Il y aura moins de touristes a Paris mais, Paris a t-elle.besoin de se prostituer comme elle le fait actuellement ???

Pardonnez moi de la dureté de mes propos, mais, a un moment, il faut appellera un chat par son nom


Idress

2.Posté par eurofans le 21/10/2019 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tous derriére les anciens d 'Aigle Azur mais auusi XL qui aujourd hui se retrouvent à Bercy pour faire réagir le gouvernement qui ne semblent pas bouger le moindre petit doigt.A vous dégoutter d' aller voter!!! Bon courage à eux

3.Posté par SERGE 13 le 21/10/2019 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Par pitié arrêtez d'accuser les taxes. Dans la restauration et l'hôtellerie, les gouvernements précédents ont prouvé que cela n'avait aucun rapport. C'est le consommateur qui paie les taxes pas les compagnies. Encore une fois, Aigle Azur a fait faillite à cause d'une politique de développement suicidaire, en plus d'un combat de coqs. XL son patron est le seul responsable. En effet il a fermé des lignes ultra rentables pour se positionner, tel un mouton, sur les USA. Il a ôté la classe premium, et en même temps toutes les autres compagnies s'y mettent. Des choix qui ont portés à sa perte. Il est facile d'accuser les pouvoirs public, mais lorsque vous êtes à découvert sur votre compte, ce n'est en rien la faute de l'Etat, c'est tout simplement parce que vous ne savez pas gérer.
Merci

4.Posté par westar le 21/10/2019 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@SERGE 13

les passagers ne paieront pas la taxe, car la concurrence, dans un contexte de sur-capacité ordonné par l'Etat, empêchera les compagnies d'augmenter les prix. Les coûts seront pour les transporteurs, sans possibilité de les répercuter aux voyageurs.

Venez travailler dans nos metiers, et vous allez comprendre que vous avez faux sur toute la ligne.


et vous vous réjouissez de la venue de QR à Marseille : quelle belle mentalité !!!





Bonne journée

5.Posté par SERGE13 le 21/10/2019 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@westar... Il n'est pas nécessaire de venir travailler avec vous. L'économie est à la portée de ceux qui savent compter. Quant à Qatar, je vous le répète, c'est la jalousie qui vous fait parler.
Allez, au travail, et réfléchissez un peu lorsque vous parlez.
Bien à vous

6.Posté par westar le 21/10/2019 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@serge13

Ceci est un titre professionnel de presse : il est censé etre lu et commenté par des pros du tourisme et de l'aerien, pas par des vendeurs de Kebab

7.Posté par Lfrq le 21/10/2019 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis retraité de la marine marchande et j'ai combattu le pavillon de complaisance .
J'ai un fils pilote de ligne qui travaille pour une Cie européenne et qui a des conditions sociales épouvantables.Sachez qu'il n'a pas le droit à la sécurité sociale française, par contre l'obligation de payer ses impôts en France.honte à l'Europe qui est l'Europe des capitaux mais qui n'est pas l'Europe des droits sociaux, voilà aujourd'hui la triste réalité le nivellement par le bas pour devenir des esclaves des capitalistes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips