TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Atout France ou l'histoire d'un PSE initié par l’Etat !

L’édito de Dominique Gobert



C’était le grand salon « Rendez-vous en France », tenu à Marseille cette semaine, haut lieu de la promotion touristique française. Jean-Baptiste Lemoyne, notre ministre délégué au tourisme s’est félicité de la belle performance de la France en 2018. Mais quel avenir ?


Rédigé par le Vendredi 22 Mars 2019

La case de l’Oncle Dom : Atout France: histoire d'un PSE initié par l’Etat - Crédit photo : Depositphotos @info.zonecreative.it
La case de l’Oncle Dom : Atout France: histoire d'un PSE initié par l’Etat - Crédit photo : Depositphotos @info.zonecreative.it
Car le gouvernement, en la personne de Jean-Baptiste Lemoyne, ne cache pas ses craintes pour l’avenir, ne serait-ce que pour l’année 2019. Certes, les récentes « actions » des Gilets jaunes de samedi dernier ne sont surement pas de nature à apaiser les craintes.

En revanche, ce qui pourrait paraître amusant si ce n’était d’un cynisme achevé, ce sont les propos délivrés par notre ministre, « évoquant la mise en place de remèdes »…

Quels remèdes seront donc appliqués ? Alors que s’ouvre ce matin un conseil d’administration d’Atout France, auquel participe bien évidemment notre ministre.

Avec quand même un ordre du jour pour le moins étonnant, puisqu’il va s’agir d’examiner les dernières restrictions budgétaires voulues et ordonnées par le ministre Le Maire, lequel a visiblement du mal à comprendre que le tourisme est source de revenus pour la France… Et non pas le contraire, mais il a vraiment du mal !

Cependant, la pilule risque de fort mal passer, s’agissant du budget de notre seul organisme, Atout France, lequel à travers ses bureaux à travers le monde œuvre avec des moyens dérisoires pour assurer la promotion du tourisme français.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Ne l’oublions pas, les objectifs du « tourisme priorité nationale » sont loin, bien loin, des priorités nationales actuelles. Et Bruno Le Maire, malgré tout, mais pour combien de temps encore, ministre de l’Economie (certes), et aussi des Finances, cherche par tous les moyens à grappiller trois sous de-ci, de-là !

Pour la promotion du tourisme en France, il s’agirait de restreindre ce budget de quelque 4 millions (et encore Jean-Baptiste Lemoyne s’est quasi battu avec son homologue des Finances pour le modérer), engendrant une réduction de la masse salariale d’environ un tiers du personnel à travers le monde !

Alors que le chômage bat son plein, le gouvernement oserait mettre en place un plan social !

Vous me direz que nous n’en sommes pas à une nouveauté près, dans ces périodes particulièrement agitées et totalement peu maitrisées par nos dirigeants. On a vraiment l’impression d’une navigation « à vue », ce qui, lorsque l’on navigue un tout petit peu, n’est jamais confortable.

En revanche, on se demande quand même comment le Conseil d’Administration d’Atout France va pouvoir réagir. La décision « unilatérale » de réduire la masse salariale du GIE, d’un point de vue juridique est-elle légale ?

J’imagine déjà ce matin la réaction des hôteliers, des réceptifs, lors de cette annonce !

Je note que Jean-Baptiste Lemoyne, lors de son passage aux « Rendez-vous en France » à Marseille, s’est montré déterminé à apporter son soutien à « conforter les moyens d’Atout France », je cite : « Avec Jean-Yves Le Drian, nous sommes très attachés à conforter les moyens d'Atout France.

D’ailleurs, nous avons obtenu l'affectation d'une partie de la recette des visas à Atout France, soit 5 millions d’euros, que Christian Mantéi a su faire fructifier auprès des collectivités et du secteur privé, avec un effet de levier considérable. Je serai donc en première ligne pour montrer combien ce budget d'Atout France est justifié et justifiable».

D’accord. En attendant, si j’en crois les orientations budgétaires prévues pour 2020, tout ceci ne serait que balivernes et billevesées… dans la mesure où l’on réduirait le budget d’Atout France de quasi autant !

Cher ministre, va falloir en mettre un sacré coup… Mais franchement, un plan social de la part de l’Etat, ça fait quand même désordre !

Et un sacré fardeau à supporter par le successeur de Christian Mantéi, à condition, bien sûr, d’avoir trouvé le malade qui voudra reprendre la charge !

Quant aux 100 millions de visiteurs en 2020, ça commence à tenir du vœu... pieux!

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1344 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips