TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Clubs de vacances ? Va falloir réinventer l'eau chaude !

L'édito de Dominique Gobert



Il fait chaud, très chaud, à tel point que tout bouillonne sur le marché. Les marchands de clubs rivalisent à qui mieux mieux pour copier la bonne recette, les compagnies aériennes cherchent à remplir leurs avions sans vraiment savoir où les positionner et les ventes de dernière minute n’ont jamais été aussi prospères…


Rédigé par le Jeudi 25 Juillet 2019

Voilà que maintenant, le « Club » prend, enfin, des aspects « haut de gamme » ! Terminées les animations tonitruantes, les hôtels plus ou moins de catégorie poupouille, place aux 4 ou 5 étoiles, bouffe de qualité et pas l’éternel buffet à base de salades de nouilles et de boulettes pas cuites. On fait dans la culture, la découverte de la destination, le quasi grand confort - DR : Depositphotos @voddol
Voilà que maintenant, le « Club » prend, enfin, des aspects « haut de gamme » ! Terminées les animations tonitruantes, les hôtels plus ou moins de catégorie poupouille, place aux 4 ou 5 étoiles, bouffe de qualité et pas l’éternel buffet à base de salades de nouilles et de boulettes pas cuites. On fait dans la culture, la découverte de la destination, le quasi grand confort - DR : Depositphotos @voddol
Avant d’entrer dans le vif, si je puis dire, du sujet, un préambule qui n’est pas forcément une digression.

Dans mon dernier entretien sur le canapé (faut pas dire le divan, c’est protégé) consacré à Michel Salaün, il me confiait être « épuisé » parfois, ce qui a suscité de la part de lecteurs inquiets beaucoup d’interrogations.

Non, que l’on se rassure, il est en pleine forme cet homme qui, provocateur en diable et vu ma corpulence, me surnomme « Rambo » ! J’ai surtout omis de restituer la fin de sa phrase qui stipulait que, parfois, il était épuisé par certaines bêtises de l’esprit humain !

Ainsi va la vie et on clôt le chapitre, mais quand je me trompe, il est bon de le dire. On est pas des machines…

Cela étant, j’ai découvert que certains précurseurs avaient fait des émules et qu’il est finalement bon d’avoir des idées, quitte à subir la dure loi du « copier-coller », avec plus ou moins de succès.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Et que, finalement, ça stimule encore et toujours.

Comme beaucoup d’entre vous, j’ai découvert « l'innovation » de Jet tours, qui arrive après avoir sûrement beaucoup réfléchi à la conclusion que les « Clubs », fallait leur donner un certain niveau.

Moi qui me suis très souvent moqué de ces « rassemblements » dans un hôtel où le lancer de tongs et les jeux d'apéros étaient des « incontournables », voilà que maintenant, le « Club » prend, enfin, des aspects « haut de gamme » !

Terminées les animations tonitruantes, les hôtels plus ou moins de catégorie poupouille, place aux 4 ou 5 étoiles, bouffe de qualité et pas l’éternel buffet à base de salades de nouilles et de boulettes pas cuites.

On fait dans la culture, la découverte de la destination, le quasi grand confort.

Si je ne m’abuse, mais on va me taxer de « non-objectivité », ce dont je me fous comme vous ne pouvez même pas l’imaginer, c’est Kappa qui avait lancé le concept…

Et encore, si j’ai bonne mémoire, il y eut, en d’autres temps, Aquarius (filiale du Club Med) qui voulait que les vacanciers ne « bronzent pas idiots ».

Le tout à des prix qui vont finir par faire pâlir le plus revendicatif des paletots jaunes et qui m’inquiètent quand même pour les marges de ces voyagistes…

Quant à vous, distributeurs qui ployez sous l’offre, j’avoue bien humblement que je ne sais pas trop comment vous arrivez à conseiller au mieux vos clients. Peut-être que l’appât de ces « One’s », issus du marketing sans faille de Laurent Abitbol doit vous y aider !

C’est pas grave, il va à nouveau falloir faire preuve d’imagination et d’innovation pour trouver, encore et toujours autre chose !

En attendant, je constate cependant que les ventes de dernière minute battent leur plein et, comme le disait récemment chez mes confrères du QdT Monsieur Labbé, l'inventeur de "départdemain.com" : « je n’avais jamais vu ça » !

Mais les voies du Seigneur sont impénétrables.

Comme quoi, réserver plusieurs mois à l’avance, ça eut payé… mais ça paye plus !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1628 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips