TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : IATA veut éliminer tous les intermédiaires !

L'édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Dimanche 26 Novembre 2017

Le transport aérien occupe une place prépondérante en ce moment dans l’actualité du tourisme en France. Ainsi, IATA, sous prétexte de « faciliter la distribution mondiale », met en place sa nouvelle formule de BSP, encore plus contraignante pour les agences de voyages…



IATA se fout royalement de agents de voyages distributeurs qui contribuent à environ 70% à remplir ses aéroplanes - Photo-Libre.fr
IATA se fout royalement de agents de voyages distributeurs qui contribuent à environ 70% à remplir ses aéroplanes - Photo-Libre.fr
Et c’est loin d’être une surprise...

Iata avait annoncé la couleur depuis plusieurs mois déjà, inquiète et suspicieuse envers ceux qui font vivre ses compagnies membres, c’est-à-dire les distributeurs, agents de voyages.

Car IATA, dorénavant, est omnipuissante, sûre de son bon droit et de son hégémonie mondiale.

Pourtant, cette association qui n’est que l’émanation des compagnies aériennes, semble leur échapper de plus en plus.

IATA n’a-t-elle pas déjà manifesté son désir de pousser les GDS au rebut ?

C’était d’ailleurs le grand sujet des congrès des professionnels du tourisme qui se succèdent à un rythme effréné durant ces derniers mois de l’année 2017.

Lire : Frais GDS : le ton monte entre Amadeus et Air France... en attendant les négos

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Nul doute que lors du prochain congrès de Selectour à Lyon, on remettra la question sur le tapis.

Sans pour autant y apporter de réponses, IATA étant une grande maîtresse de la sourde oreille et d’une inflexible arrogance.

Sans pour autant justifier d’arguments probants.

Tiens, juste pour rire, dans son communiqué publié la semaine dernière, l’Association décrit ce nouveau BSP (NewGen ISS) comme étant "la modernisation la plus vaste et ambitieuse du BSP de IATA depuis sa création en 1971.

Une modernisation pour faciliter la distribution mondiale et le règlement des fonds entre les agents de voyages et les compagnies aériennes, (…) une étape cruciale pour l'industrie mondiale du transport aérien" !


Lire : IATA valide son nouveau BSP

Cause toujours, tu m’intéresse !

IATA se fout royalement de agents de voyages distributeurs qui contribuent à environ 70% à remplir ses aéroplanes.

Et c’est pas très beau de mentir, en disant que ce nouveau BSP va « offrir davantage d'options et de flexibilité à nos partenaires agents de voyages, tout en offrant une sécurité financière encore plus grande aux compagnies aériennes".

Non, ce nouveau BSP va rendre encore la vie plus difficile aux distributeurs, c’est tout !

En revanche, ces compagnies aériennes, en situation de survie pour la plupart, craignent simplement une plantade financière de la part des distributeurs.

Alors que, comme le dit finement Jean-Pierre Mas, président de EdV, la défaillance des distributeurs envers les compagnies aériennes ne représente que 0,01% de l’ensemble des émissions.

Du moins en France et je doute que ce chiffre soit très supérieur dans l’ensemble des BSP du monde.

En revanche, j’aimerais bien savoir combien de compagnies aériennes ont déposé le bilan ces dix dernières années, laissant sur le tarmac des milliers (pour ne pas dire plus) de passagers, lesquels n’avaient de choix que pleurer leurs billets perdus et accessoirement, repayer un nouveau ticket ?

Mais IATA n’en a cure ! Et pas question pour cet organisme de mettre en place, comme les distributeurs y sont « obligés », de mettre en place une caisse de garantie.

Pensez-vous, chez IATA, y’a pas de risques !

Et ta sœur ?

Faut quand même pas trop prendre, selon mon camarade Michel Audiard, « les enfants du bon dieu pour des canards sauvages » !

IATA France, dans un grand esprit d’ouverture, s’en prend aux fraudeurs de tous poils qui pourraient la délester de certains revenus. Et, farce suprême, elle indique qu’il « ne s'agit pas d'une décision prise unilatéralement, mais plutôt d'un changement global de notre politique, cherchant à réduire les risques financiers au maximum".

Les risques financiers ? Quand on veux se débarrasser de son chien on dit qu’il a la rage !

Lu 1915 fois

Tags : BSP, IATA, Mas
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com