TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Le tourisme cet été : houleux… ou honteux ?

L’édito de Dominique Gobert



Rien à craindre pour le tourisme en France en cet été qui tarde à venir. Les grèves ne devraient en rien affecter les objectifs et, à en croire de hauts experts du tourisme au Quai d’Orsay, les réservations aériennes internationales sont en hausse…


Rédigé par le Mercredi 6 Juin 2018

Rien à craindre pour le tourisme en France cet été. Quoique... - DR : Fotolia Perig
Rien à craindre pour le tourisme en France cet été. Quoique... - DR : Fotolia Perig
Tout va donc bien. Sauf que…

Du côté de la SNCF, en théorie, nous devrions en avoir fini, si j’en juge par le calendrier dûment déposé il y a maintenant plusieurs semaines.

Comme le temps passe, à tel point d’ailleurs que tout un chacun finit par s’y habituer. Evidemment, nos visiteurs étrangers ont encore un peu de mal, mais bon…

Sauf que… Chez Air France, rien n’est encore joué et le SNPL, décidément indécrottable, ne l’entend pas de ces écouteurs. « Houleux », l’été devrait être (j’aime parler le Maitre Yoda de temps en temps), selon les déclarations de l’intersyndicale d’Air France de lundi dernier.

Houleux. Honteux vraiment. Tellement irresponsable que ceci en devient grotesque et quasi minable.

Vendredi prochain, Anne-Marie Couderc, présidente par intérim et non opérationnelle, doit recevoir l’intersyndicale.

Bien sûr que cette pauvre dame ne peut pas présenter grand-chose de plus que ce qu’avait annoncé Janaillac.

« On ne restera pas sans réagir », prévient un responsable du Spaf (c’est un autre SNPL).

C’est vrai que 7% d’augmentation de salaire, répartis sur trois ans, c’est pas grand-chose, comparé à ces retraités qui perdent, eux, entre 2 et 3% de leurs (maigres pour beaucoup) revenus et de la majorité des salariés du tourisme, ces « petits » agents de voyages qui triment pour vendre un billet d’avion Air France.

Restons sérieux.

Vous me direz que, sur le plan du transport aérien français, c’est vraiment pas terrible non plus.

Quid, par exemple, de ces Assises du Transport Aérien, dont tout le monde attendait enfin une « avancée » pour l’ensemble des transporteurs ?

Ben, pour l’instant, hormis d’interminables discussions, à base de « y’a qu’a, faut qu’on », de réunions interministérielles où l’on compte les points, constatant au passage comme me le soulignait un haut responsable que « les passagers, face à la décadence d’Air France avaient la ressource de se tourner vers d’autres transporteurs », (sic et totalement avenu), il ne se passe rien.

Et il ne se passera vraisemblablement pas grand-chose.

Si ce n’est que le pavillon français va continuer à se détruire lui-même. Parce qu’il faut bien vivre et que, si les autres sont trop forts, vaut mieux se bouffer de l’intérieur.

J’en ai un bel exemple, tout frais, pondu pas plus tard qu’hier soir, 5 juin, émanant des services d’Air France, ceux qui ne grèvent pas mais qui espèrent encore, ainsi que le précise le communiqué, croire encore au « géant mondial à fort ancrage européen » !

Mais oui, c’est d’Air France/KLM dont il s’agit, bien que je ne sois pas entièrement sûr que KLM, par exemple, soit entièrement convaincu de ces allégations.

En attendant, et pour revenir à mon propos, plutôt que de tenter de lutter contre ses concurrents « historiques » aurais-je envie de dire, le groupe préfère s’attaquer, ce n’est pas nouveau, à ses homologues français. Et quoi de mieux que de « copier » ceux qui ont réussi à s’imposer.

Ainsi, comble de l’originalité, sur certaines lignes, telles les Caraïbes, la Réunion, les Antilles, là où Air Caraïbes, XL, Corsair avaient tenté et réussi - pour Air Caraïbes - à s’imposer, Air France lance une « nouvelle offre tarifaire : Light, Standard et Standard+ ! »

Chez Air Caraïbes, ça s’appelle Simply Basic, Simply Smart et Simply Flex. Je ne détaille pas, c’est toujours pareil, le moins cher étant de voyager avec un sac à main sans bouffer pendant les longues heures de vol !

En revanche, j’ai eu beau chercher, j’ai pas trouvé le moindre tarif d’appel…

Ça rime à quoi de vouloir se détruire entre même pavillon, plutôt que de tenter une entente raisonnable ?

Tout ceci est, une fois de plus, minable. Mais la concurrence doit se réjouir et elle n’a pas tort…

C’est bien houleux tout ça !

Lu 1237 fois

Notez



1.Posté par Christian Jean le 06/06/2018 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Il y a un âge ou il convient de pardonner le radotage.

Cordialement.

2.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 06/06/2018 11:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Certes, mais la stupidité n'en a pas! Pourtant, on lui pardonne aussi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle