TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Les frais des grèves ? C’est pour vos pieds !

L’édito de Dominique Gobert


Rédigé par Dominique Gobert le Mardi 3 Avril 2018

Pas de bol, mais hélas, plusieurs milliers de voyageurs auront été dans mon cas. Une fois de plus, les saigneurs pilotes d’Air France, dont les salaires sont trop peu élevés, m’ont piégé…



Pour les grèves qui payent ? Les voyagistes ! Crédit photo : Pixabay
Pour les grèves qui payent ? Les voyagistes ! Crédit photo : Pixabay
A l’invitation de National Tours je devais joyeusement emprunter (mais je l’aurais rendu, promis, juré) une vol Air France à destination de Saïgon, devenue maintenant Hô Chi Minh-Ville. C’était mardi, le vol était prévu OK, chouette me murmure-je en regagnant la capitale…

Trop beau. Vol annulé au dernier moment et tant pis faudra prendre le suivant (en espérant que tous les passagers pourront embarquer) !

En soi, pour mon cas, c’est pas très grave. Après tout, je ne suis qu’un « invité ». Et tant pis si nous perdons une journée de visite dans la capitale du Sud Vietnam. Pour les SNPL, ça va, ça vient…

En revanche, pour l’organisateur, en l’occurrence National Tours (mais ça peut être n’importe qui) le préjudice est fort. Pour ne pas dire intolérable. Je n’ose penser à ce qui se serait produit, si, à la place de journaleux privilégiés, ce bon voyagiste s’était retrouvé avec un groupe de voyageurs sur les bras.

Certes, il aurait déjà eu à subir les récriminations (et de la part de clients qui partent en vacances, c’est pas de la tarte) mais au moins la compagnie aurait, en principe, pris en charge l’hébergement et la sustentation des voyageurs… A condition que ces derniers aient été dûment enregistrés…

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Le problème étant que, pour un voyage organisé, sans aucun moyen d’allonger le séjour, ces mêmes clients vont perdre une journée complète de prestations.

Ce n’est pas à vous que je vais apprendre les réactions de ces clients, lesquels vont réclamer, à juste titre, une « compensation » pour leur voyage gâché. Ou du moins amputé d’une journée, d’une nuit d’hôtel et de la déception…

Qui va payer ? Ben, c’est le voyagiste, forcément, sans aucun espoir de recevoir une quelconque aide de la part de la compagnie.

Une grève c’est pas un cas de force majeure et circulez, y’a rien à voir. D’ailleurs, pour avoir interrogé quelques voyagistes qui auront porté ce genre d’affaire en justice, c’est macache Bonnot : tous ceux qui l’ont fait se sont fait renvoyer dans leurs buts et basta !

Marrant, j’avais d’ailleurs posé, lors du Ditex de Marseille la question à nos joyeux assureurs, de savoir s’il existait une « assurance antigrèves » ! La galéjade, m’ont-ils tous répondu, « vous voulez que l’on fasse faillite » ! j’aime cet humour) ! Quant aux voyagistes, même réponse : « vous imaginez la somme énorme que représenterait la prime pour une assurance pareille » ?

Quant aux compagnies aériennes, qui refusent toujours obstinément de fonder une sorte de « caisse de garantie », en cas de faillite ou de défaillance grave, c’est toujours le même refrain : c’est pas notre faute, le client (voyageur ou prestataire, ndDG) est là pour payer et c’est tout !

Le droit de grève est un droit imprescriptible et normal. De la part du SNPL, vous savez ce que j’en pense, pour cela il suffit de consulter la grille de leurs salaires, c’est assez éloquent !

Ce qui m’inquiète en sus de tout ce fatras, c’est le fait qu’au 1er juillet prochain, la nouvelle directive sur les voyages à forfait va s’appliquer.

Et que là, les amis, vous allez sacrément devoir faire attention. Le client devra être « bordé » de partout ! Je n’ai pas tout lu, mais faudra même sûrement le mettre en garde contre la possibilité d’une grève…

Mais, de toutes les manières, c’est vous qui paierez en cas du moindre litige !

Allez, courage, je vais essayer de reprendre l’aéroplane… Et c’est pas gagné !

Lu 1393 fois

Notez


1.Posté par Martino180 le 04/04/2018 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai pas compris Gobert ?

Il est socialo-communiste quand c'est les autres qui sont dans la mouise mais il devient conservato-réactionnaire quand c'est lui qui rencontre les mêmes inconvénients !

Ce type est un génie !

2.Posté par DOMINIQUE GOBERT le 04/04/2018 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
À martini: bravo!

3.Posté par Chapus Franck le 04/04/2018 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On the rocks :) !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com