TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Marietton / Héliades... la vraie fausse info ?

L’édito de Dominique Gobert



Gros émoi dans le landerneau ce jeudi : dans un « flash spécial », issu d’un blog spécialisé "tourisme", on découvre que Vacances Héliades a été acheté par le groupe Marietton. Émotion légitime au sein des salariés du voyagiste… et démenti des intéressés !


Rédigé par le Jeudi 13 Septembre 2018

Même si le rachat du TO Héliades par Marietton pourrait être avoir une réalité économique, il n'est pour le moment qu'une fake news - Crédit photo : depositphotos @karenr
Même si le rachat du TO Héliades par Marietton pourrait être avoir une réalité économique, il n'est pour le moment qu'une fake news - Crédit photo : depositphotos @karenr
Sans avoir une considération particulière pour ce bon vieux Trompette, lequel préside encore aux destinées de la première puissance mondiale, je dois avouer que, parfois, la publication de ce que l’on nomme maintenant des « fake news » laisse parfois pantois !

Et discrédite du coup les vrais médias, ceux qui sont conscients que la moindre information économique peut perturber et inquiéter bon nombre de salariés…

Ainsi, à l’heure du café post-déjeuner, on apprenait, du moins pour ceux qui lisent cette lettre, que (je cite) « Laurent Abitbol met la main sur Vacances Héliades.

Dans le cadre de sa politique d'expansion, Marietton développement vient d'acquérir Vacances Héliades. La production de ce dernier viendra compléter la programmation de Voyamar qui deviendra ainsi un véritable spécialiste de la Grèce ».


Dans l'absolu le scénario n'est pas absurde. Mais de là à prendre ses désirs pour des réalités... c'est aller un peu vite en besogne !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Bizarrement, d’un élan commun, Laurent Abitbol et Laurent Magnin (Président du Groupe XL Airways dont Vacances Héliades est une filiale), m’ont appelé et démenti formellement cette fausse information.

Laurent Abitbol, président du groupe Marietton, « dément formellement cette fausse information.

« Il est impensable qu’une telle annonce ne fasse pas l’objet de vérifications précises (…). C’est du grand n’importe quoi qui ne peut que perturber fortement l’ensemble des salariés ».


Même réaction de la part de Laurent Magnin, qui oppose « un démenti total à l’annonce de la vente de Vacances Héliades au Groupe Marietton ». « Il est inacceptable de publier de telles nouvelles sans au moins appeler les dirigeants » !

Pas question ici de donner des leçons à qui que ce soit. Il est vrai qu’entre les blogueurs ou maintenant ce que l’on appelle « les influenceurs », le marché et la profession en prennent un sacré coup. Le mélange des genres est devenu banal...

D’ailleurs, à l’occasion, j’aimerais beaucoup que l’on m’explique ce qu’est un influenceur. Faut croire que ces gens-là sont drôlement importants pour disposer d’un village à eux tous seuls.

Sans doute doivent-ils influencer le cours des choses et je ne doute pas que Laurent Magnin et Laurent Abitbol aient eu des contacts avec eux. Le problème étant de savoir qui a influencé qui ?

Bon, trêve de plaisanterie. Pour en revenir à Vacances Héliades, il est de notoriété publique que le TO est en « vente » depuis longtemps.

Il est également de notoriété publique que Laurent Abitbol entend bien poursuivre une croissance externe et que l’achat du voyagiste spécialiste de la Grèce ne pourrait que conforter son désir d’expansion. De plus, économiquement, tout ça tient la route.

En revanche, les premières rencontres entre les deux patrons datant de quelques jours à peine. Laurent Abitbol me confiait ne même pas avoir encore pu examiner les comptes d’Héliades !

Et d’ajouter, avec un certain sens de l’humour, « si à chaque fois que je regarde un dossier j’achète, je serais propriétaire de la France entière » !

Il est vrai qu'on ne prête qu'aux riches mais point trop n'en faut. Même pour les blogs en mal de scoops, répandre des fausses nouvelles, même vraisemblables, peut s'avérer dangereux et faire beaucoup de mal auprès de tous les collaborateurs de l’entreprise.

Sans compter que vis-à-vis de la vraie presse, ce genre d’histoire décrédibilise complètement les médias qui, eux, prennent le temps de valider l'information.

Il ne suffit pas de s’intituler journaliste pour pouvoir raconter n’importe quoi !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 2110 fois

Notez



1.Posté par Roux le 14/09/2018 19:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai toujours entendu Pierre Doulcet, fondateur de TourHebdo, Le Quotidien du tourisme et D'Univers des Voyage, marteler à ses collaborateurs:" les trois piliers du journalisme, J'apprends, je vérifie (et vérifie encore!) et je transmets, le reste n'est qu'imposture ou mauvaise formulation"
respectueusement pour cette profession respectable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle