TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : SNPL Air France, ras la casquette !

L’édito de Dominique Gobert



Plus c’est gros, plus ça marche ! Finalement, Air France et ses syndicats, ça devient lassant. Comme le souligne le communiqué publié par le Znav, les cheminots entendent protéger un statut d’un autre siècle et les grévistes d’Air France ont perdu le sens des réalités…


Rédigé par le Mercredi 11 Avril 2018

Grève Air France : plus de 170 millions d’euros sont partis définitivement pour la compagnie aérienne. Sans aucun espoir de les regagner, alors que la situation économique d’Air France, malgré les relatifs bons résultats de ces derniers mois, est encore extrêmement délicate - photo LEROUX Christophe Air France
Grève Air France : plus de 170 millions d’euros sont partis définitivement pour la compagnie aérienne. Sans aucun espoir de les regagner, alors que la situation économique d’Air France, malgré les relatifs bons résultats de ces derniers mois, est encore extrêmement délicate - photo LEROUX Christophe Air France
Et au bout d’un moment, basta, ras le bol ! Malheureusement, ces retraités qui eux, subissent sans moufter une baisse importante de leurs revenus, après avoir travaillé pendant des années pour une retraite que ne leur envieraient pas les pilotes SDNPL d’Air France n’ont pas les moyens de faire grève.

De toutes façons, une grève des retraités, ça gênerait qui ?

En fait, ces grévistes d’Air France et principalement les pilotes ont un tel pouvoir de nuisance qu’ils en sont devenus super puissants. Mais, c’est Mas, patron des EdV qui le souligne très justement, quand on fait grève, c’est avant tout pour « exercer une pression sur l’employeur afin de faire aboutir une revendication ».

Généralement d’ailleurs, la grève est l’ultime moyen, après avoir épuisé toutes formes de discussions ou de négociations, pour tenter un passage parfois légitime.

Je pense notamment à certaines entreprises du tourisme, dont les conditions sociales sont épouvantables, qui n’osent même pas songer à de telles pratiques…

De plus, ça gênerait qui ?

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
En revanche, chez Air France (je laisse la SNCF de côté, mais c’est un peu la même chose), ce sont finalement les Français dans leur grande majorité que ces inconscients prennent en otage. Je pensais d’ailleurs que la prise d’otage était un délit, mais bon…

Plus de 170 millions d’euros sont partis définitivement pour la compagnie aérienne. Sans aucun espoir de les regagner, alors que la situation économique d’Air France, malgré les relatifs bons résultats de ces derniers mois, est encore extrêmement délicate.

Que la concurrence, particulièrement à la veille de cette haute saison touristique de l’été, est de plus en plus présente et que les autres transporteurs ne feront aucun cadeau…

Et que surtout, ces sacrés pilotes de la nationale compagnie réclament, eux, une augmentation de près de 11% !

On rêve !

Ces gens-là, Monsieur comme le chantait Brel, ne sont que des inconséquents et je reste politiquement correct. Non seulement, ils détruisent à grand feu leur propre entreprise, mais en plus ils sabotent la vie de milliers de leurs concitoyens qui seraient surement très heureux de gagner ne serait-ce qu’un peu plus que le Smic !

Sans parler, bien sûr, de toutes ces agences de voyages qui contribuent largement à remplir leurs aéroplanes (qui ne datent plus de l’aviation à vapeur) et dans lesquelles les employés ne gagnent pas lerche.

Sans oublier que ces mêmes agents de voyages vont s’arracher les cheveux afin de trouver des solutions pour leurs clients laissés sur le tapis…

Sans oublier non plus les voyagistes qui auront fait confiance à leur compagnie privilégiée et qui vont s’engranger des centaines de milliers d’euros de pertes pour ne pas avoir fournis à leurs clients les prestations qu’ils avaient payées !

Je vois que Jean-Marc Janaillac, président d’Air France, fait un geste envers ces grévistes d’un autre temps en offrant 2% et des négociations salariales pluriannuelles. C’est beaucoup et ça suffit !

Sans oublier les pilotes qui vont pouvoir eux aussi discuter « dans un cadre équilibré qui permette de garantir la dynamique de croissance sur laquelle nous nous sommes engagés ».

Et ta sœur ? Janaillac, restez ferme ! Et puisque vous vous êtes mis sur Twitter, twittez que diable!

De toutes façons, pour ce qui est de l’accueil de 100 millions de touristes en France, c’est foutu. Les pilotes s’en contrefoutent…

Lu 2671 fois

Notez



1.Posté par franky le 12/04/2018 04:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...et à la fin de l'année, le business du tourisme va nous annoncer que les gréves les ont à peine affectés et que les progressions sont à deux chiffres. Et ta sœur!

2.Posté par Pierre le 12/04/2018 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un lockout ne serait la bonne solution pertes pour pertes ,en finir avec tout ce cirque qui dure depuis 30ans,rappel des corps de metiers de la compagnie aux salaires et conventions necessaires au bon fonctionnement de la compagnie.Seul les personnels rappelés peuvent rejoindre la compagnie.
C'est ardu,mais c'est clair et rassurant pour la suite.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips