TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : SNPL, l’hôpital qui se fout de la charité !

L’édito de Dominique Gobert



Rien à faire, on ne s’en sortira jamais chez Air France. D’un côté, le SNPL ou du moins son président qui cherche la réélection à tout prix, de l’autre des errances dramatiques qui conduisent l’ensemble de la compagnie droit dans le mur. Ça suffit !


Rédigé par le Lundi 10 Septembre 2018

Il est temps de dénoncer tous ces accords qui datent du siècle dernier et créer, enfin, une vraie compagnie moderne -  crédit photo : Air France
Il est temps de dénoncer tous ces accords qui datent du siècle dernier et créer, enfin, une vraie compagnie moderne - crédit photo : Air France
C’est quasi miracle que cette compagnie vole encore et assure, du moins pour le moment, ses vols. En lisant l’interview de Philippe Evain, président (mais jusqu’à quand) du SNPL Air France, j’ai failli tomber de ma chaise !

« Nous devons trouver une fin à ce conflit », ose-t-il affirmer, ajoutant « cela pourrit l’ambiance dans l’entreprise ». Ben oui, c’est tout pourri. D’autant que le SNPL reste buté sur ses revendications salariales largement au-delà des 5 à 6% réclamés par les « autres catégories de personnels ».

Et là, c’est le pompon, je cite : « Ces réclamations sont justifiées par les efforts réalisés lors des accords Trust Together, en juillet 2017. Ceux-ci ont permis la création de Joon, mais aussi d'améliorer notre productivité de 4 à 5%.

Pour atteindre ces objectifs, nous avons fait des concessions, notamment avec des jours de repos rendus à l’entreprise. Je pense que ces efforts justifient pleinement notre revendication »
.

Et de comparer avec le salaire chez Delta, British ou Virgin. Sans doute en ayant des trous de mémoire envers les pilotes de la plupart des compagnies, grosses ou petites, telles Lufthansa ou mieux, Ryanair ou easyJet. Scandaleux.

Pendant ce temps, du côté de chez Joon (Koun Koun), l’improbable « extension » d’Air France, compagnie que le SNPL avait fait des pieds et des mains pour avorter la naissance, c’est aussi une ambiance « toute pourrite ».

Oh, pas pour les pilotes, qui « travaillent » si je puis m’exprimer ainsi aux mêmes conditions que leurs homologues estampillés Air France, mais pour ces jeunes PNC (et des moins jeunes aussi) qui rament et n’en peuvent plus. Leur témoignage est édifiant.

Et pourtant après avoir volé en leur compagnie en début d’été, ils affichent malgré tout une bonne humeur et un service digne d’une compagnie nationale. Même avec des baskets !

Pourtant, eux, ils ne gagnent pas des cent et des mille, ils ne dorment pas dans des hôtels de grande classe !

Mais le fin du fin a été atteint, à la publication de ce témoignage pour le moins « dérangeant », par la réaction de certains « anonymes », visiblement orientés par le SNPL.

Il est vrai que cette organisation chez Air France me semble relever du pathétique aigu. En tout cas, le courageux anonyme qui renvoie les PNC de Joon dans leurs foyers n’est qu’un triste sire.

« Comment les PNC de Joon peuvent-ils se plaindre », écrit-il en substance (dans un français improbable) ? Ils sont payés au prix du marché, d’autant, ajoute-t-il, « que le marché est prêt à payer pour ce genre de job qui n’est pas très qualifié, avouons-le » ! Et, pour finir « il n’y a pas de raison de les payer plus » !

Et de renchérir, histoire d’en rajouter que « si les pilotes détachés chez Joon ont pu conserver les conditions Air France c’est car (sic) ils sont déjà au prix du marché, voire très certainement en dessous » !

Je ne vous cite pas le reste, tout est à l’avenant…

Il est temps maintenant, comme le dit Evain, que tout ceci s’arrête. Il serait temps que les actionnaires prennent enfin les rênes de cette compagnie.


Et comme ce n’est pas le cas, il ne reste plus qu’à fermer, dénoncer tous ces accords qui datent du siècle dernier et créer, enfin, une vraie compagnie moderne, avec des pilotes qui veulent voler et transporter les clients ! Au prix du marché, comme le dit ce commentateur.

Il suffit !

Lu 3097 fois

Notez



1.Posté par eric thire le 11/09/2018 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi ne ferait on pas la même chose avec le site internet ou vous rependez régulièrement vos inepties

2.Posté par serge13 le 11/09/2018 05:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo et parfait. Ca fait du bien de lire votre article de bon matin…
Bonne journée.
Serge

3.Posté par Clzma92 le 11/09/2018 07:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vos articles sont toujours aussi pathétiques. Recentrez vous sur votre cœur de métier qui est le tourisme et le voyage . Il y a tellement a faire sur ce secteur qui est bien meilleur marché chez nos voisins européens ! Mais ça vous n’en parlez jamais . Vous préférez nous parlez du low cost dans le transport aérien et d’Air France comme si AF était responsable des maux du tourisme en France.

4.Posté par Philippe le 11/09/2018 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur Gobert, votre obsession et votre haine concernant le snpl est pathétique. Un tel acharnement mériterait sans doute que vous entrepreniez une analyse.

5.Posté par FlyingCyrus le 11/09/2018 17:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Sans doute en ayant des trous de mémoire envers les pilotes de la plupart des compagnies, grosses ou petites, telles Lufthansa ou mieux, Ryanair ou easyJet. "

Les pilotes de LH sont mieux payés que ceux d'AF, c'est le PDG de LH qui le dit... Renseignez vous également sur les salaires des pilotes easyJet, par rapport à leurs homologues du moyen courrier AF, vous serez surpris. Alors, oui, reste Ryanair. Quelle démonstration !

6.Posté par pnc en baskets le 12/09/2018 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Gobert, merci pour cet article et pour la défense des PNC Joon.

7.Posté par Bobo le 12/09/2018 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez de nous faire pleurer avec vos salaires de misères et de comparer vos salaires avec les autres compagnies européennes
C'est vraiment indécent de votre part.
Vous demandez toujours plus et plus sans vous préoccuper de la situation l'entreprise et sans vous préoccuper des autres catégories de personnels de la compagnies qui ont du serrer la ceinture plus que vous.
Il est clair que si la compagnie venait à disparaître vous en seriez les principaux responsables.

8.Posté par pnc en baskets le 12/09/2018 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Air France ne va pas disparaitre, mais le père Smith qui se prépare a arriver ne sera pas là pour de la figuration, il va y avoir de la réforme d'un coté comme de l'autre.
Par exemple Transavia risque (enfin) de grandir fortement et passer à 70 avions (comme le prévoyait un précédent projet), normal c'est rentable ...

9.Posté par AGVstaff le 12/09/2018 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une compagnie recrute un certain nombre de navigants par avion. Et pas plus. Donc la quantité de navigants est sensiblement la même d'une compagnie à l'autre ( proportionnellement au nombre d'appareils ). Il va falloir s'occuper sérieusement du sur-effectif du personnel au sol. Luftahansa fait voler 590 avions avec 55 000 salariés et AF ne fait voler que 368 avions MAIS avec 64 000 salariés. Soit 93 salariés par avion chez Lufthansa et 174 par avion chez AF !!!!! Presque le double !!!! Les 81 salariés par avion de plus chez AF, ce ne sont pas navigants des pilotes mais des personnels sol. Il suffit d'aller au siège pour voir en permanence des dizaines de gens errer désœuvrés d'une machine à café à l'autre, trainant leur ennui dans les couloirs. Que font t-ils ? Quel est leur fonction ? Nul ne le sait, même pas eux. Le grand défi de Ben Smith sera d'oser sera de tailler dans le vis de cette masse grasse d'inutiles. Comment une entreprise qui ne fait aucun bénéfice depuis des années peut -elle continuer à payer des gens à ne rien faire ou presque ? Il est là le challenge et nulle part ailleurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips