TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Philippe Evain (SNPL) Air France : "Nous devons trouver une fin à ce conflit..."

Le président du SNPL revient sur l'accord entre KLM et le VNV



Si, du côté de KLM, les affaires se poursuivent, et les négociations sur les salaires aboutissent, il en est tout autrement du côté français. Nous avons interrogé Philippe Evain, le président du SNPL, sur l'accord conclu entre la direction néerlandaise et ses pilotes, concernant une augmentation salariale. Alors que cette revendication est retoquée par la direction d'Air France, le président du SNPL prédit une résolution du blocage.


Rédigé par le Mercredi 5 Septembre 2018

Les actions de l'intersyndicale devraient bientôt être rendues publiques - Crédit photo : Air France - KLM
Les actions de l'intersyndicale devraient bientôt être rendues publiques - Crédit photo : Air France - KLM
TourMaG.com - Quel est votre sentiment suite aux accords conclus entre la direction de KLM et les pilotes néerlandais ?

Philippe Evain :
je ne connais pas l’état de cet accord, je ne l’ai pas signé. Si vous voulez en savoir plus, il faut appeler KLM.

TourMaG.com - Vous êtes bien au courant de la nature des tractations. De plus, chez nos collègues de La Tribune, un pilote Air France du SPNL s’est épanché sur son mécontentement…

Philippe Evain :
Absolument pas, nous sommes satisfaits que nos confrères de KLM aient trouvé une solution, mais en même temps nous sommes mécontents qu’il n'y ait de notre côté aucune discussion.

Effectivement, nous ne comprenons pas qu'il y ait un double traitement entre les pilotes d’un même groupe. La direction nous oppose l’absence d’un dirigeant à la holding, sauf que nous observons que les négociations se déroulent très bien ailleurs et permettent même d'aboutir.

TourMaG.com - Comment expliquez-vous cette différenciation ?

Philippe Evain :
Ce double traitement ne peut venir que du conseil d'administration. D’un côté, ils donnent mandat à la partie KLM, mais de l'autre ils interrompent intégralement les processus de négociations chez Air France.

C’est absurde, c’est une marque d’irrespect pour des salariés qui font tourner la boutique sans dirigeant.

Les salariés ont fait tourner la compagnie pendant tout l’été, dans des conditions extrêmement difficiles, quelle marque d’irrespect, je ne trouve pas d’autre mot pour mieux résumer la situation.

"Il n'y a nul besoin d'un PDG de holding pour mener des discussions..."

TourMaG.com - Pensez-vous que cette mise en suspens des négociations augure d’une totale fermeture au dialogue ?

Philippe Evain :
Nous ne pouvons pas le supposer au contraire, nous ne l'espérons absolument pas. Nous n’avons aucun élément allant dans un sens ou l’autre. Nous souhaitons que la situation change, mais nous ne comprenons pas pourquoi cela n'est pas possible, dès maintenant.

Il n’y a nul besoin d’avoir un P-DG de la holding pour que les négociations se conduisent, la preuve avec KLM.

TourMaG.com - La hausse de presque 14% des salaires de vos collègues néerlandais a-t-elle une réalité économique ?

Philippe Evain :
Je ne peux pas vous commenter cette question, d'un point de vue économique. Pour en revenir aux chiffres, ils ne tournent pas exactement autour des 9 et 14% annoncés, mais les taux sont un peu plus élevés, si nous prenons en compte l’année 2012, l'augmentation serait alors de 10 et 15%.

En effet, il y a 6 ans nos collègues avaient bénéficié d’un accroissement de 1,25%, alors que, pendant ce temps en France, nous étions déjà bloqués.

Si on prend un peu de hauteur et que nous comparons avec les autres compagnies, les salaires des pilotes ont connu une hausse sur la même période à hauteur de 18% pour Virgin, 20% pour British Airways, 9,4% pour Lufthansa et 56% chez Delta.

Voici les chiffres que nous avons et que tout le monde peut vérifier.

"Il faut trouver un moyen de sortir du blocage..."

TourMaG.com - Pendant ce temps, vous réclamez entre 5 et 6% ?

Philippe Evain :
Non, les pilotes réclament plus, car une partie de l’augmentation de grille est commune avec tout le monde, et puis il y a une revendication catégorielle, propre aux pilotes.

Ces réclamations sont justifiées par les efforts réalisés lors des accords Trust Together, en juillet 2017. Ceux-ci ont permis la création de Joon, mais aussi d'améliorer notre productivité de 4 à 5%.

Pour atteindre ces objectifs, nous avons fait des concessions, notamment avec des jours de repos rendus à l’entreprise. Je pense que ces efforts justifient pleinement notre revendication.

TourMaG.com - La prochaine étape est la prise de fonction de Benjamin Smith, ou l’intersyndicale ne va pas attendre cette date ?

Philippe Evain :
Nous nous réunissons chaque jour, nous avons déjà annoncé que nous allions rendre publiques nos actions dans quelques jours. A ce sujet je ne peux pas en dire plus.

D'ores et déjà, ce qui est certain, c’est que nous devons trouver une fin à ce conflit, il faut trouver un moyen de sortir de cette situation de blocage quoiqu’il arrive.

Nous ne pouvons laisser perdurer le problème, cela pourrit l’ambiance dans l’entreprise, nous avons la conviction que nous devons en sortir. Nous allons proposer quelque chose pour sortir de ce blocage.

TourMaG.com - Devons-nous attendre la fin de la semaine pour en savoir plus ?

Philippe Evain :
Probablement, peut-être, nous vous en dirons plus prochainement.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 6381 fois

Notez



1.Posté par serge13 le 06/09/2018 05:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Il faut trouver une sortie de ce conflit": Donnez nous 5% et nous en sortons…. Sacré SNPL...

2.Posté par Tintin le 06/09/2018 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut aussi prendre en compte que les pilotes de KLM sont payés au forfait contrairement à ceux d'Air France, que l'accord avec le VNV ne concerne que les pilotes ! De quelle issue du conflit parle le président du SNPL ? Un accord pilote uniquement. ... les differences de structures de rémunérations sont trop importantes entre KLM et AF pour faire une analyse. Sauf à vouloir manipuler.

3.Posté par Asterix le 06/09/2018 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que la CGT, FO, l'UNSA revendiquent 5% pour les bas salaires et 10,5% pour les plus hauts salaires (100 pilotes d'Air France sont payés plus de 300.000 euros annuels, comme les membres de la Direction) cela ne choque personne ?

4.Posté par seb le 06/09/2018 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pilotes de KLM ont trouvé un accord , les pilotes de KLM ont négocié
cela fait des mois qu'une négo catégorielle a été mise sur la table chez AF , refus du SNPL qui s'enfèrme dans une lutte intersyndicale et mélange tous les sujets... résultat cocktail explosif, no future.

On parle du bilan de Jarnaillac chez AF ... ou du moins de l'absence totale de bilan et vision de 18 mois chez AF
Maintenant Parlons du bilan de Mr Evain en 4 ans au SNPL AF...
Mesdames messieurs les journalistes, osez poser les questions qui fâchent

On change les dirigeants , changeons tous les interlocuteurs , c'est urgent

5.Posté par enfumage le 06/09/2018 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme toujours, discours corporatiste ...seul les pilotes font des efforts, seul les pilote revendique une différence de salaire avec d'autres pilotes dans d'autres compagnies... qu'en est il des agents commerciaux ? agents de réservations ? comptables ? agents d'opérations ? agent du fret ?, agents de passage ? .... c'est vrai que dans une compagnie il y à uniquement un PDG et des pilotes, le reste n'existe pas !

6.Posté par Atlantic le 06/09/2018 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce M. Evain restera dans l'histoire comme le fossoyeur d'Air France. Egoïsme sans limites, oubliant facilement que KLM est une entreprise profitable et rentable en elle-même (que serait AF sans KLM ?), et que ses pilotes ont su "négocier", ce que lui se refuse çà faire, restant dans la posture caricaturale du syndicaliste d'autrefois, qui ne comprend plus rien. Le drame, c'est simplement qu'il entraîne des milliers de salariés d'Air France dans cette spirale infernale. Finissons-en avec Air France, c'est la seule façon de relancer la compagnie sur des bases saines. Les Américains l'ont fait, pourquoi pas nous ?

7.Posté par Alain BATAILLE le 06/09/2018 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Evain,

En terme d'irrespect, pouvez-vous nous préciser quelle définition vous apportez à ce mot ?
Est-ce le manque de considération que l'on porte à votre égard ?
Est-ce du même niveau que celui dont vous faites preuve à l'égard de ceux qui font vivre votre compagnie : vos clients. Ceux que vous oubliez dans vos sorties verbales et écrites. Vos clients, passagers et agents de voyages, qui assure les rentrées d'argent qui vous financent ?

A cet égard, j'emploierai plutôt le terme de mépris. Et quand on oublie et méprise les clients, on n'a pas sa place dans une société de services, à vocation commerciale.

Ce sont nous, agents de voyages, qui nous occupons de vos clients, mais aussi personnels au sol et en cabine. Consacrez-vous à votre unique savoir-faire : piloter, mais ayez le minimum commercial de considération pour vos clients, si vous vous souvenez de ce qu'ils sont.

Bien à vous.

8.Posté par Pascal le 06/09/2018 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Si on prend un peu de hauteur et que nous comparons avec les autres compagnies, les salaires des pilotes ont connu une hausse sur la même période à hauteur de 18% pour Virgin, 20% pour British Airways, 9,4% pour Lufthansa et 56% chez Delta.
Voici les chiffres que nous avons et que tout le monde peut vérifier."

Et malgré ces augmentations ailleurs, les pilotes d'Air France sont toujours plus payés tout en travaillant moins...
Ca aussi on peut le vérifier Môssieur Evain !!

9.Posté par Asterix le 06/09/2018 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soyons juste. M Evain a raison quand il dit que les pilotes ont fait des efforts dans Perform. Les 4% qu'il évoque représentent 40 millions d'euros. Dont 30 millions ppur la suppression des toilettes privatives ! Bel effort.

10.Posté par Luc Mérien le 07/09/2018 00:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi Mr Evain n'évoque pas le sujet des horaires ? Les pilotes d'Air France sont ceux qui font le moins d'heures de vol de toutes les compagnies majeures dans le monde. On en parle ou bien ?

11.Posté par Lionel le 07/09/2018 04:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ayant une connaissance assez documentée du sujet “Air France” je ne peux que constater que la plus part des réactions sont basées sur une réputation bien différente des faits réels.
Voici donc quelques correctifs:
- “que serait AF sans KLM?”, la question correcte serait “que serait KLM sans Air France?”. La réponse: probablement en faillite depuis fort longtemps. N’oublions pas qu’Air France a racheté cette compagnie pour la sauver d’une situation critique. Depuis KLM se nourri d’AF car de façon logique les flux sont transférés vers des cieux moins taxés ( en proposant presque toujours moins cher en passant par AMS... même sur le site AF) Apple, google, Starbucks etc font de même: officiellement peu ou pas de bénéfices en france. Ceux ci étant transférés ailleurs. Certaines de nos compagnies bien françaises ont transféré leur siège à Amsterdam. Pourquoi? La réponse n’est pas différente pour AF KLM.
On ne parle que des pilotes mais la revendication de rattrapage de l’inflation est portée par une inter syndicale qui représente l’ensemble des salariés ( et le référendum dont le résultat a surpris tous ceux qui pensaient que ce n’etait Que les pilotes, le confirme) Donc les pilotes de KLM ont porté une revendication que pour leur corporation ( et elle a aboutie) alors que les pilotes AF sont avec leurs collègues ( et n’ont rien obtenu)
Actuellement, du fait de la pénurie de main d’oeuvre Qualifiée, l’ensemble des navigants des compagnies européennes sont au maxi réglementaire des heures de vol ( d’ou le bazard généralisé de cet été avec ses nombreuses annulations pour “tensions équipages”) AF est dans le même bain et donc les pilotes ne travaillent pas moins que leurs collègues (actuellement)
Pour finir: les pilotes AF coûtent plus cher que leurs collègues mais gagnent en fait souvent moins du fait des différentiels de charges. C’est cette confusion qui rend les choses incompréhensibles. Lors de l’assemblée générale des actionnaires le PDG démissionnaire avait expliqué que pour 100 reçu par un pilote, cela coûtait 270 pour AF, entre 180 et 240 pour KLM, BA et LH et 109 pour EK. Voila pour les rectifications

12.Posté par Asterix le 07/09/2018 10:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@lionel
Vos chiffres sont proches de la réalité. Vous (comme Janaillac) omettez de préciser que les pilotes LH KLM BA paient 3 fois plus d'impôts que les pilotes AF. Ce qui rétablit l'équilibre.
Par ailleurs lorsque l'on compare les revenus il faudrait pour être juste intégrer les revenus différés : remboursement sécu et mutuelle, prise en charge en cas de maladie, et autres aides annexes.

13.Posté par Henri le 19/10/2018 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Evain
J'ai été confronté à plusieurs reprises à des grèves Air France ayant privé de vacances mes petits enfants
D'autres part à l'occasion d'un voyage en Russie cette année j'ai demandé à l'agence de voyage pourquoi un vol Lufthansa avec escale à Munich alors qu'Air France propose des voyages directs .
Réponse de l'agence : trop de risques de grèves nous ne prenons plus cette compagnie.
Vous parlez d'irrespect du pdg , moi je parle de mépris des clients

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips