Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


La case de l’Oncle Dom : Selectour à Jérusalem, miracle(s) en vue ou chemin de croix ?

L'édito de Dominique Gobert



C’est aujourd’hui que s’ouvre ce nouveau Congrès Selectour à Jérusalem, la cité qui a, indubitablement, façonné le monde et son histoire. La ville, en accueillant ce grand rassemblement, va-t-elle impulser un souffle nouveau (une nouvelle foi ?) sur le monde du tourisme français ?


Rédigé par le Jeudi 5 Décembre 2019

Jérusalem accueille le congrès Selectour jusqu'au 8 décembre prochain - Photo CE
Jérusalem accueille le congrès Selectour jusqu'au 8 décembre prochain - Photo CE
Peut-être bien, si j’en crois le mot de bienvenue adressé à leurs « associés du réseau » (sic) Laurent Abitbol et son prince-consort à la tête du réseau, Valérie Muggeo, dont le sourire bienveillant et la quiétude apaisent, face à la bouillonnance du « Patron ».

« Engagements et investissements » sont au programme de la manifestation, car, indiquent les présidents, « tous les sujets d’actualité et d’avenir y seront abordés, avec le désir de partager et d’échanger librement… ».

Va-t-on aborder la faillite récente de Thomas Cook ?

Va-t-on enfin oser aborder les vrais sujets qui fâchent et notamment ce qui, mine de rien, a causé un tort immense à la profession, les « flux financiers », particulièrement et principalement entre distributeurs et fournisseurs... lesquels, soit dit en passant et avec un sourire hilare, sont appelés durant ce Congrès, les « partenaires ». Cqfd !

Partenaires qui eux, aborderont le sujet lors du prochain forum de leur syndicat, Seto, à Porto la semaine prochaine.

Parce que ça, c’est un vrai sujet. Et je connais certains « partenaires » qui sont remontés comme des pendules.

Bien objectivement, il est certain qu’ils n’ont pas tout à fait tort : pourquoi, alors que pour la plupart, ils acquittent, selon leur degré de référencement, des commissions pas négligeables, seraient-ils payés 30 jours (au minimum) après le retour de leurs clients ?

D’ailleurs, on peut aussi réfléchir sur cette notion d’appartenance du client…

Un sujet qui concerne aussi les compagnies aériennes, généralement très discrètes lorsque l’on parle de ces sujets « fâcheux », mais qui, elles, restent droites dans leurs bottes : tant que le client n’a pas payé, on n’émet pas le billet…

Et si la compagnie fait faillite, c’est dommage… mais tant pis !

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Sans oublier aussi que ces compagnies aériennes n’hésitent pas à utiliser cette trésorerie des « BENU » (j’adore ce terme qui signifie Billet Émis Non Utilisé) afin de poursuivre leurs opérations.

Le cas récent d’Aigle Azur est flagrant : c’est une compagnie qui aurait dû déposer son bilan depuis quasiment un an…

IATA va rester intraitable : pas question de changer quoi que ce soit.

Sans grand risque de me tromper, je pense que, du côté de la distribution vis-à-vis des « partenaires », il n’y aura pas non plus de grandes avancées… et les partenaires vont devoir faire aussi leur chemin de croix !

Et que, pour le moment du moins, ce sont bien les agences de voyages qui tiennent les rênes. Pas décidées du tout à les lâcher.

J’ai bien souvent entendu ces derniers temps un « niet » catégorique, assorti d’un « jamais » tout aussi ferme envers un soupçon de changement dans ces pratiques…

J’ai aussi, mais ça on ne l’abordera pas à Jérusalem, une immense pensée pour tous ces salariés de Thomas Cook, répartis entre les repreneurs, qui ne savent pas trop comment leurs contrats vont être repris.

Quant à ceux qui vont purement et simplement rester sur le carreau, on leur avait annoncé un PSE qui ne viendra sans doute jamais…

Peut-être devrait-on un jour, aborder aussi dans ces congrès, le volet social des entreprises du tourisme…

C’est aussi ça l’engagement et l’investissement, n’est-il pas ?

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 2734 fois

Notez



1.Posté par Eric LANDRY le 06/12/2019 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Joli mur des lamentations en perspective :)

2.Posté par rick sailor le 06/12/2019 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher Dom

Jérusalem va marquer la continuité dans le processus d’absorption des agences Selectour. C'est ainsi. C'est acté. N'en parlons plus. "Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut rien voir".

Là ou le bât blesse c'est dans la reconstruction du paysage de la distribution. A l'évidence, il va falloir se repenser en dehors du "conglomérat" Marietton qui va, d'ici un an ou deux, imposer ses marques aux agences. Une chance pour nous car cela nous obligera à ré imaginer notre métier. Chaque agence peut aujourd'hui devenir imaginative, organisatrice de voyages et gestionnaire de ses clients !

Bien évidemment, personne n'en parlera à Jérusalem et nous resterons attentifs aux propos de nos vieux Dirigeants, Chikli et Mas, prêts à tous les compromis pour rester en place. Je vous les résume "dormez tranquille tout va bien".

Bref, la grande pantalonnade est commencée ! Enrico va chanter et comme le dit le proverbe "Abitbol aboie, les affaires passent".

Bon congrès à tous (même aux moutons du système).
Votre dévoué

Rick

3.Posté par Pat44 le 06/12/2019 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si on parle argent, cela coûterait peut-être moins cher de faire ces congrès en France
Si on parle écologie, est-ce bien utile d'aller si loin en si grand nombre et y a t-il une action faite en retour pour une compensation carbone ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel