TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : dans la tempête, changer de cap n’est pas renoncer !

L’édito de Dominique Gobert



Difficile ce matin de ne pas évoquer ce triste week-end. Difficile de ne pas être inquiet, après ces mouvements d’une violence extrême. Difficile aussi de ne pas évoquer les conséquences économiques pour notre pays…


Rédigé par le Dimanche 2 Décembre 2018

Faut pas trop prendre le citoyen pour une quiche. Justifier ces inégalités fiscales par l’effort national sur la transition énergétique, est-ce vraiment bien raisonnable ? - Photo Depositphotos.com - ricochet69
Faut pas trop prendre le citoyen pour une quiche. Justifier ces inégalités fiscales par l’effort national sur la transition énergétique, est-ce vraiment bien raisonnable ? - Photo Depositphotos.com - ricochet69
Pas question, ce matin, de prendre une position tranchée sur les récents événements de ce week-end.

Certes, le « mal être » grandissant d’une population mérite une attention particulière.

De plus, dans la démocratie qui est la nôtre et dont nous pouvons être fiers, chaque citoyen a le droit (et parfois le devoir) d’indiquer ses revendications… légitimes !

En revanche, il n’est absolument pas légitime de casser… pour casser.

Nous sommes en démocratie, nous avons voté. Peu importe maintenant si certains considèrent que le choix a été « improbable » ou pas, c’est la réalité.

Soit dit en passant, le programme annoncé par Président Macron se déroule, tel qu’il l’avait annoncé ! Ça aussi, c’est un fait.

Malgré cela, faut pas trop prendre le citoyen pour une quiche. Justifier ces inégalités fiscales par l’effort national sur la transition énergétique, est-ce vraiment bien raisonnable ?

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Tout le monde sait que cette « hausse de la taxe carburant », la goutte qui a fait déborder le vase, n’est qu’une vaste tentative afin de renflouer les caisses désespérément vides de Bercy. A défaut d’engager enfin une vaste réforme du fonctionnement de l’Etat…

En attendant, c’est aussi notre économie qui souffre et qui va continuer à s’en prendre plein les yeux.

Le tourisme, avez-vous dit ? Bien sûr, comme d’habitude, cette véritable économie, pourvoyeuse de milliers d’emplois, pourvoyeuse de richesses importantes, est, une nouvelle fois, soumise à rude épreuve.

Je remarque au passage, malgré mes nombreuses tentatives d’interviews auprès de Jean-Baptiste Lemoyne, notre chargé du tourisme au gouvernement, que personne n’a eu la courtoisie de, au moins, me répondre. Serait-ce le nouveau monde ?

A Paris, en province, ces derniers quinze jours ont coûté fort cher au tourisme. Si j’en juge par le récent communiqué publié par le cabinet MKG, la violence qui a embrasée les Champs Elysées la semaine dernière aurait coûté près de 10 millions d’euros aux hôteliers parisiens.

Une vague d’annulation sans précédent de la part de touristes craintifs (à juste titre) aurait provoqué, selon cette étude, un « manque à gagner sur le chiffre d’affaire des hôtels pouvant aller jusqu’à 20% ».

Et le cabinet se montre très pessimiste pour les réservations des fêtes de Noël et du Premier de l’An.

Alors que le tourisme parisien, après les vagues d’attentats qui ont secoué le pays ces dernières années, reprenait tout juste un peu de couleurs...

Paris, la capitale, déjà fortement endettée par la gestion calamiteuse de Dame Dalgo, risque encore de souffrir un peu plus. Selon les premières estimations, les manifestations et les dégâts engendrés représentent plus d’un million d’euros… à la charge de la Mairie !

Bien évidemment, je ne parle pas des entreprises perturbées par l’absentéisme forcé de bon nombre de salariés.

Pas plus que de la situation de plus en plus inquiétante sur l’Île de la Réunion, dont l’économie est quasi paralysée. Pour le tourisme, c’est aussi une nouvelle catastrophe.

En même temps, parce qu’il faut bien et que l’on peut rire de tout, durant ce week-end, notre Assemblée Nationale votait une loi absolument indispensable : l'interdiction de la fessée…

Moi qui navigue un tout petit peu, si je me trouve en mer avec un brusque avis de tempête, il est fort possible que je modifie mon cap initial, juste pour ne pas sombrer…

Restons sérieux !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 919 fois

Notez



1.Posté par Pat44 le 03/12/2018 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment combiner le droit de manifester (que l'on soit pour ou contre les revendications) et le fait que les casseurs se mêlent systématiquement aux manifestations ? Il y a peut être d'autres moyens d'actions?
Même si les Gilets Jaunes ne sont pas responsables des casses, nous allons tous devoir payer.
A quel moment s'arrêter pour que cela n'empire pas ?
Comme vous le dites Mr Gobert, Macron a été élus sur le changements, il doit y renoncer face aux casseurs ?

2.Posté par CHAPUS le 03/12/2018 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dominique,, vous nous dites : "le programme annoncé par Président Macron se déroule...", je ne suis pas d'accord avec vous, vous oubliez l'essentiel: il avait accès sa campagne et nous avait promis la croissance et la baisse des coûts...et force est de constater que rien n'a été réalisé...et je pense que ses soucis viennent au départ de ce constat !!!
Bien à vous F. CHAPUS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips