TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : quand Bercy joue l’irresponsabilité de plein droit...

L’édito de Dominique Gobert



Comme le disait Jean-Pierre Mas, président de Les Entreprises du Voyage, la transposition de la directive européenne sur les voyages en droit français est ahurissante. A croire que les marchands de voyages en France sont des escrocs tapis dans l'ombre pour flouer le consommateur…


Rédigé par le Dimanche 29 Avril 2018

Dans son discours de clôture, lors de la dernière Assemblée Générale du syndicat, Jean-Pierre Mas a eu cette phrase, que je reprends avec un plaisir non dissimulé et je cite : « Bercy a fumé la moquette».
Dans son discours de clôture, lors de la dernière Assemblée Générale du syndicat, Jean-Pierre Mas a eu cette phrase, que je reprends avec un plaisir non dissimulé et je cite : « Bercy a fumé la moquette».
Le syndicat professionnel est vent debout, face à l’aberration voulue par les pouvoirs publics dans la transposition de la nouvelle directive sur les voyages à forfait.

Rappelons que Bruxelles avait adopté un texte relativement simple, au bénéfice bien évidemment du consommateur, sans pour autant contraindre les voyagistes et leurs distributeurs à des « diktats » insupportables.

Bref, cette directive paraissait relativement équilibrée.

Sans doute pas assez pour les fonctionnaires de Bercy, leur ministre de tutelle en première ligne.

Ce dernier aura sans doute, en prévision d’éventuelles élections futures, voulu s’attirer la sympathie en « durcissant » l’esprit de la directive.

Du moins en France, puisqu’il va nettement plus loin en termes de « responsabilité de plein droit ». A croire que, tandis que la majorité de nos « voisins » européens parait être à l’écoute des professionnels, en France on tente de « faire plonger » ces mêmes professionnels.

Dominique Gibert - DR
Dominique Gibert - DR
Dans son discours de clôture, lors de la dernière assemblée générale du syndicat, Jean-Pierre Mas a eu cette phrase, que je reprends avec un plaisir non dissimulé et je cite : « Bercy a fumé la moquette ».

Il n’a pas tort, loin de là. Faut dire qu’il démarrait très fort, indiquant sans ambages que le maintien de la responsabilité de plein droit par le gouvernement français est une « erreur politique ».

Il poursuivait d’ailleurs en affirmant que cette « erreur politique » met (les professionnels, ndDG) en difficulté pour trouver des assureurs en responsabilité civile, augmente le coût des assurances et les met en en situation de perte de compétitivité par rapport à leurs homologues européens !

Mais, et il a totalement raison, l’élaboration par ces mêmes fonctionnaires de Bercy du nouveau contrat de voyage, applicable à partir du 1er juillet prochain, relève de « l’irresponsabilité de plein droit » !

Ajoutant, et sans rire : « Bercy a une méconnaissance totale de notre métier, c’est d’une débilité profonde » !

Je dirai même plus, tel Dupond et Dupont, c’est une profonde débilité !

Par curiosité (ben oui, ça m’arrive), je suis allé sur le site gouvernemental consulter le texte de cette nouvelle « loi ». C’est stupéfiant et franchement, vous avez intérêt à consulter votre syndicat.

Pour ceux d’ailleurs qui n’en sont pas adhérents, c’est un peu dommage, bien que, encore une fois, cette organisation se batte pour l’ensemble de la profession. Mais bon, y’a toujours des malins pour profiter…

Or donc, je suis allé consulter ce nouveau contrat, plus communément nommé « bulletin d’inscription ».

Ben les gars, bonne chance. Faudra tout renseigner, y compris la date, l’heure, le nom de la compagnie, l’heure d’arrivée, le type d’aéronef (en cas de voyage en aéroplane)...

Pour le train, j’ai pas vu, mais faudra aussi très certainement le type de TGV et l’âge de son conducteur, si celui-ci n’est pas en grève !

Et souvent faudra prévoir toutes ces broutilles plusieurs mois avant la date de départ ! Bref, vous l’aurez compris, vous n'êtes pas sorti de l'auberge… A moins de trouver certaines "astuces", mais pour ça, faut aider le syndicat...

Les Entreprises du Voyage ont décidé de porter recours devant la Cour de cassation.

Sans vouloir être négatif, c’est loin d’être gagné. Jean-Pierre Teyssier, notre médiateur, va avoir encore beaucoup de boulot.

A la veille de la Fête du Travail, que les SNPL appellent la fête de la grève, c’est pas mal, n’est-il pas ?

Lu 1581 fois

Notez



1.Posté par msabords le 30/04/2018 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BERCY est en plein" DELIRE "...Mais c'est fait..

Les fonctionnaires de Bercy , assis dans leurs fauteuils, méconnaissent lamentablement nos métiers . Depuis l'annonce insensée de Sebastien Grivaux il y a un an avant qu'il ne soir nommé à un autre poste suivie de celle du Ministre inconscient; la sortie d'un tel bulletin d'inscription était prévisible sans action soutenue de la part de nos représentants auprès de Bercy alors que la Directive de Bruxelles était plus souple..

UNE QUESTION...
Qui dans nos instances professionnelles représentatives de nos métiers a approché Bercy pour faire entendre raison ? Quelles démarches concrètes suivies, ont elles été faites sur le sujet, ,à tout le moins pour atténuer l'effet de ce bulletin qui va multiplier les actions en justice injustifiées des touristes malveillants et peser ainsi encore sur les charges des patrons d'agences ?

Réagir après, n 'est pas une façon d'agir efficacement . Nous avons raté une marche...alors que pour une fois la Directive de Bruxelles était plus adaptée et que l'exemple donné alors par le Ministre était d'une particulière débilité.
Notre président a " l'annonce de l'action en justice" facile . Paroles, non suivies d'actions concrètes ( on l'a vu avec l' annonce à l'encontre de IATA) . Brandir la cassation et pourquoi pas le Conseil d'Etat sont des effets d'annonce qui peuvent rassurer certains, agir en amont , anticiper , auprès des bonnes personnes de manière soutenue et continue eu été efficace..

La réalité est tout autre, nous devons assumer à la fois l'incompétente de Bercy et la molesse des représentants de notre profession.
Au final c'est le patron d'agence qui assure la pleine responsabilité et qui paye.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.
Partenaire de Depositphotos.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle