TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La croisière au sommet de la vague en Europe

Rapport de Clia France



Clia France vient de dévoiler ses chiffres sur la contribution économique de l’industrie de la croisière pour l'année 2017. Au niveau européen, elle atteint un chiffre record de 47,86 milliards d’euros.


Rédigé par le Jeudi 13 Septembre 2018

Avec, 1, 7 million d’euros de dépenses directes, la France affiche la plus forte augmentation (+36%) et représente 11% des dépenses directes totales des 5 premiers pays de l’industrie (Italie, UK, Allemagne, Espagne et France). -
Avec, 1, 7 million d’euros de dépenses directes, la France affiche la plus forte augmentation (+36%) et représente 11% des dépenses directes totales des 5 premiers pays de l’industrie (Italie, UK, Allemagne, Espagne et France). -
L’Association internationale des compagnies de croisières (CLIA) a présenté son rapport* sur la contribution économique de l’industrie de la croisière, en Europe, en 2017.

Elle enregistre une contribution de 47,86 milliards d’euros à l’économie européenne. Soit une augmentation de 16,9% par rapport à la dernière enquête, réalisée en 2015.

« En France, les compagnies membres de la Clia enregistrent la plus forte progression au niveau mondial en matière de contribution, soit plus de 925 millions d’euros de croissance par rapport à 2015 », souligne Erminio Eschena, président de CLIA France.

En 2017, les dépenses directes générées par l’industrie de la croisière ont atteint 19,7 milliards d’euros (dépenses des compagnies, des passagers, des membres d’équipages, les salaires, la construction).

Avec, 1, 7 million d’euros de dépenses directes, la France affiche la plus forte augmentation (+36%) et représente 11% des dépenses directes totales des 5 premiers pays de l’industrie (Italie, UK, Allemagne, Espagne et France).

5,63 milliards d’euros pour la construction et la réparation de navires

Erminio Eschena, président de CLIA France et Antoine Lacarrière, responsable CLIA France, Belgique et Pays-Bas. - CL
Erminio Eschena, président de CLIA France et Antoine Lacarrière, responsable CLIA France, Belgique et Pays-Bas. - CL
Autre levier de développement : la construction navale.

Les croisiéristes sont plus nombreux à naviguer en Europe et à construire leur navire sur le vieux continent.

Sur les 19,7 milliards de dépenses des compagnies, 5,63 milliards d’euros ont été consacrés, en 2017, à la construction et la réparation de navires (83% de construction et 13% de réparation).

66 nouveaux bateaux devraient voir grossir la flotte d’ici à 2021.

Enfin, l’industrie de la croisière embauche ! Entre 2015 et 2017, elle a généré plus de 43 000 nouveaux emplois en Europe. Pour autant, l’emploi en France représente peu par rapport à son rang : 4,9% de l’emploi totale en Europe.

Les compagnies ont alloué 1,67 million d’euros à la rémunération de leurs employés, un chiffre en hausse de 8% par rapport à 2015.

L’Europe important marché de la croisière

La croisière se porte bien. Les Européens sont de plus en plus nombreux à embarquer sur les navires de croisières. En 10 ans, la demande pour les croisières a augmenté de 68% dans le monde. Le nombre de passagers de CLIA dans le monde a augmenté de 33% entre 2011 et 2018.

Malgré l’expansion de la croisière en Asie ou en Océanie, l’Europe reste une zone dynamique pour l’industrie de la croisière. En effet, sur la période 2010 à 2017, le nombre de passagers a progressé de 26% pour atteindre 6,96 millions de croisiéristes en 2017. Les Caraïbes ont la cote, et ont attiré 35% du volume. La France accuse, elle, un recul de 17,7% de son activité entre 2015 et 2017.

Quid de 2018 ?

Trop tôt pour donner des chiffres selon Antoine Lacarrière, responsable Clia France. « Mais, contrairement aux deux dernières années, la capacité est là, et les retours des opérateurs sont très bons », conclut-il.


*Recherche réalisée par Business Research & Economic Advisors (BREA)

La croisière en Europe en 2017 en chiffres :

- 40 compagnies de croisières domiciliées en Europe opérant 137 navires avec une capacité de 164 000 lits. +10% par rapport à 2015.
- 75 autre navires déployés par 23 compagnies non-européennes
- 47,86 milliards d’euros de retombées économiques totales
- 19,70 milliards d’euros de dépenses directes par les compagnies de croisières, leurs passagers et équipages
- 403,621 emplois
- 12,77 milliards d’euros pour la rémunération des employés.


Lu 670 fois

Tags : clia, croisière
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 15:15 Le cirque du Soleil embarque à bord de MSC Bellissima



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips