TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Léa : Grèves, guerres, incendies, Coronavirus... les dix plaies d’Egypte, ça vous parle ?

Léa, l'agent de voyages (pas si) blonde



Entre les grèves, la guerre, les épidémies, les avions qui ne décollent pas, les émeutes, les feux, les cyclones, les interdictions de picoler et les invasions de criquets, Léa se demande bien où elle va pouvoir envoyer ses clients en 2020... Surtout quand Big-Boss lui fixe un objectif de +12% !


Rédigé par Léa le Mardi 28 Janvier 2020

Léa : "Je me suis demandé ce qu’il pouvait encore nous arriver et j’ai repensé aux 10 plaies d’Egypte décrites dans l’Exode en me disant que ça pouvait encore nous tomber dessus" - DR
Léa : "Je me suis demandé ce qu’il pouvait encore nous arriver et j’ai repensé aux 10 plaies d’Egypte décrites dans l’Exode en me disant que ça pouvait encore nous tomber dessus" - DR
Ma routine du matin est rodée depuis des années (café, France Inter, fromage blanc aux fruits secs, douche, deuxième café, Vélib, Big-Boss Voyage).

Et même si j’y ai ajouté depuis 4 ans la case « câlins » et depuis 18 mois la case « dépôt du petit prince à la crèche », il n’y a aucune raison de changer quoi que ce soit à ma vie quotidienne de 7h30 à 9h10.

Je dois vous avouer quelque chose : depuis janvier, j’ai fait un léger ajustement : j’ai remplacé France Inter par de la musique (de toutes façons, ils sont en grève un jour sur deux sur France Inter…).

Mais franchement, je ne sais pas qui sont les rigolos qui nous ont souhaité une « bonne année » il y a 4 semaines mais manifestement, ils n’avaient pas de boule de cristal !

Bon, restons positifs : je n’ai pas eu vent de faillite de compagnie aérienne cette année (et on est déjà le 27 janvier…).

Si je refuse désormais d’écouter les informations le matin, c’est parce que j’ai l’impression (justifiée, non ?) qu’une catastrophe nous tombe dessus chaque jour.

Du coup, je préfère attendre d’être arrivée à l’agence pour être courant du nouveau truc qui va nous pourrir la journée !

2020 ne sera pas une année record

Je ne crois pas qu’au niveau business, 2020 sera une année record.

Il n’y a pas que France Inter qui est en grève : il y a aussi les conducteurs de métro.

Depuis près de deux mois, c’est Max et moi qui ouvrons les 2 agences et on attend que les autres arrivent (quand ils peuvent, les autres).

Quand ils arrivent, ils sont crevés, énervés, ils se font du souci toute la journée et ils partent tôt pour attraper le dernier train !

On a évité les grèves des hôtesses et des pilotes qui avaient peur de travailler jusqu’à 64 ans. Les syndicats SPAF (pilotes) et SNGAF (navigants) avaient appelé à la grève pour les 6 et 7 janvier mais le préavis a été retiré in extremis.

Il faut dire que le projet de loi de réforme de la retraite prévoyait la disparition de la CRPN, la caisse de retraite complémentaire autonome des pilotes, hôtesses et stewards, dotée de la coquette somme de 5 milliards d'euros de réserves.

Apparemment, cette caisse est sauvée mais les hôtesses qui s’arrêtent à peu près à 55 ans aujourd’hui vont devoir rempiler jusqu’à 60.

Mais le personnel de Hop vient d’annoncer une grève tous les vendredis du 14 février au 30 avril (une période qui enjambe les vacances de février et les vacances de Pâques).

Je n’avais jamais entendu parler du balconing...

Le 3 janvier, les Américains ont tué un général iranien.

Depuis, les Iraniens sont sur les dents et ils ont abattu un avion de ligne ukrainien qui n’avait rien demandé à personne (« ah oui, mais on s’est trompés, on n’a pas fait exprès »).

Et la plupart des compagnies aériennes ne survolent plus ni l’Irak, ni l’Iran, ce qui allonge les plans de vol et fait manquer des correspondances à nos clients (pour nous : autant de dossiers à retravailler).

On a eu les méga-feux en Australie. Bilan : six millions d'hectares de végétation brûlés (2 fois la surface de la Belgique, un détail…), 100 000 déplacés, 1 milliard d’animaux morts et les koalas menacés de disparition. Mais tout va bien…

On a eu les mouvements sociaux au Chili. Les gilets jaunes de l’Amérique du Sud qui se révoltent contre les inégalités croissantes dans le pays. On n’en parle plus, mais ils manifestent quand même violemment tous les week-ends.

Le 17 janvier, le gouvernement des îles Baléares a annoncé avoir pris un décret qui interdit le « tourisme des excès » à Playa de Palma, à Magaluf et dans l’ouest de San Antoni à Ibiza.

Sont désormais interdits la publicité pour l’alcool, les opérations type « happy hour » dans les bars, et la vente d’alcool dans les magasins entre 21h30 et 8h. Le décret prévoit également que les touristes qui pratiquent le balconing seront expulsés.

Je n’avais jamais entendu parler du balconing qui est une pratique tout à faire brillante d’esprit qui consiste à sauter dans une piscine depuis un balcon.

Je me demande s’il va falloir ajouter cette information de toute première importance sur nos bulletins d’inscription pour les Baléares, sous peine de se faire reprocher un défaut de conseil ou recevoir une demande de dommages et intérêts, ceci pour nos clients qui n’auraient pas pu profiter de leurs vacances comme ils le souhaitaient...

J’ai repensé aux 10 plaies d’Egypte

Qu’est-ce qu’il nous manque pour compléter le tableau ? Le coronavirus ! A part que cette maladie a un nom de bière, rien de drôle !

On a donc une région de 100 morts et plus de 4 500 malades (chiffres officiels) à ce jour en Chine, chiffre auquel il faut ajouter les malades aux Etats-Unis, en Europe et dans plusieurs pays du sud-est asiatique.

Ce dimanche, la Chine a annoncé avoir confiné 56 millions de personnes (pour éviter la propagation du virus) et le SETO a recommandé la suspension des voyages vers la Chine jusqu'au 21 février.

Du coup, grâce au coronavirus, ce week-end, on n’a pas trop parlé du risque de cyclone (reclassé en tempête tropicale modérée) qui s’est baladé de Madagascar à Maurice en passant par la Réunion.

Rassurant, mon réceptif m’a quand même écrit jeudi soir « tes clients sont bien au chaud à l’hôtel » (je ne suis pas absolument certaine que c’était leur idée du bonheur…).

Je me suis demandé ce qu’il pouvait encore nous arriver et j’ai repensé aux 10 plaies d’Egypte décrites dans l’Exode en me disant que ça pouvait encore nous tomber dessus.

Entre les eaux du fleuve changées en sang et la mort des aînés de chaque fratrie, il y avait les poux, les mouches, la grêle, les furoncles et ma préférée, l’invasion de sauterelles : « Elles couvrirent la surface de toute la terre, et la terre fut dans l’obscurité ; elles dévorèrent toute l’herbe de la terre et tout le fruit des arbres, tout ce que la grêle avait laissé ; et il ne resta aucune verdure aux arbres ni à l’herbe des champs, dans tout le pays d’Égypte. »

Je me suis dit qu’il ne manquait que ça. Et ce matin, je lis quoi au bar de mon bistrot préféré où je prends mon café-pré-ouverture de l’agence ?

« Des essaims de criquets d'une ampleur historique, totalisant plusieurs milliards d'insectes, dévastent actuellement de larges zones d'Afrique de l'Est. Ces criquets affamés se sont répandus depuis l'Ethiopie et la Somalie jusqu'au Kenya.

La FAO a estimé qu'un seul de ces essaims couvrait une surface de 2 400 km², la taille du Luxembourg. Cet essaim serait composé de 200 milliards de criquets, capables de parcourir 150 kilomètres par jour. Si rien n'est fait, le nombre d'insectes ravageurs pourrait être multiplié par 500 d'ici le mois de juin
».

On récapitule : les grèves, la guerre, les épidémies, les avions qui ne décollent pas ou qui font des détours intempestifs, les émeutes, les feux, les cyclones, les interdictions de picoler et maintenant, une invasion de criquets ?

b[Dernière heure - Un séisme de magnitude 7,7 a frappé ce mardi soir les Caraïbes entre Cuba et la Jamaïque, déclenchant une alerte au tsunami dans la région ! Et le mois n'est pas fini...


On a dit 20/20 ?

Je ne sais pas vraiment où je vais envoyer mes clients pour atteindre l’objectif que Big-Boss m’a donné pour 2020 : +12%. A peine…

Lu 5300 fois

Tags : lea, léa
Notez



1.Posté par papagolf le 29/01/2020 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aux Açores Léa !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


QUARTIER LIBRE
vous offre

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips

Crise climatique