TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Rebondir après la crise : pourquoi Thibaud Tandonnet a lancé Partir au Vert 🔑

Partir au Vert, une nouvelle agence de voyages responsable pour un tourisme de proximité



Professionnel du tourisme depuis près de 10 ans, la passion des voyages et la soif de dépaysement de Thibaud Tandonnet l’ont amené à travailler pour de grands tour-opérateurs, comme Directours ou le Comptoir des Voyages, actifs sur les 5 continents à la découverte d’autres cultures et à la rencontre d’autres peuples. Mais la crise l'a conduit à revoir ses objectifs et à créer Partir au Vert


Rédigé par le Lundi 28 Février 2022

Thibaud Tandonnet, lui-même adepte de la randonnée douce (©DR)
Thibaud Tandonnet, lui-même adepte de la randonnée douce (©DR)
La crise sanitaire et les confinements successifs ont mis un arrêt brutal à son activité et à ses voyages, le conduisant à une profonde réflexion critique envers le tourisme de masse et ses conséquences pour l’environnement et les cultures.

Même si lui a toujours privilégié un tourisme de qualité, il s’est convaincu qu’il devait y avoir une autre approche du voyage.

Au-delà des débats qui animent les cercles de pensées sur le tourisme de demain, il a voulu mettre en accord ses actes avec sa nouvelle philosophie, repenser le voyage en privilégiant la qualité à la quantité, réduire au maximum l’impact sur l'environnement en favorisant le circuit court, responsable et de proximité.

Membre de l’association Respire, le Tourisme de demain, il est passé de la discussion à la concrétisation.

Deux destinations franciliennes avant une programmation plus large

Le parc naturel du Vexin est notamment connu pour ses nombreuses voies cyclables (©PNR Vexin)
Le parc naturel du Vexin est notamment connu pour ses nombreuses voies cyclables (©PNR Vexin)
De là est né Partir au vert, la marque commerciale de l’agence de voyages Globaltours et TT Travel, immatriculée Atout France et garantie par Groupama.

Déjà adepte personnellement des randonnées en Île de France, il a fait de son passe-temps le cœur de son business modèle. Pour se mettre au vert, pas besoin de partir au diable vauvert !

Thibaud Tandonnet, aujourd’hui seul maître à bord, a choisi en priorité de se concentrer sur deux destinations dont il connaît le potentiel, le parc naturel du Vexin français, à l’ouest du Val d’Oise, et Terres de Seine, plus au sud dans les Yvelines.

Opérationnelle depuis un an, Partir au Vert propose ses programmes, séjours et prestations combinées, sur son site Internet et via les réseaux sociaux.

Les packages comprennent le transport, si nécessaire, un hébergement, des activités à proximité et un panier de produits locaux pour la pause gourmande. Une quarantaine de propositions ont été concoctées, dont certaines ne seront proposées qu’avec les beaux jours quand ils comportent des activités de plein-air.

Un travail en cours sur les groupes

De nombreuses activités de plein-air, certaines réservées aux beaux jours (©Partir au Vert)
De nombreuses activités de plein-air, certaines réservées aux beaux jours (©Partir au Vert)
Pour Thibaud, le parc naturel avec ses paysages, ses forêts, des rivières, ses sentiers mais aussi ses villages typiques constituent un formidable terrain de jeu quand on sait exploiter et profiter de ces opportunités, loin de la grande ville et de ses embarras.

Pour mémoire, le parc naturel du Vexin français est le seul, en France, à détenir le label Pays d’Art et d’Histoire

Le site ne permet actuellement que la réservation de clients individuels, typiquement des couples en escapades de week-end, mais les développeurs sont déjà à pied d’œuvre pour offrir prochainement l’option Groupes.

La production va suivre pour être à disposition des organisateurs dès le début du printemps. Chaque proposition pourra s’adapter sur mesure aux envies du groupe et à ses capacités. La difficulté sera aussi de trouver les hébergements de qualité pour des groupes, des établissements qui ne sont pas légion dans le département.

Des prestataires de qualité pas toujours coopératifs

Les hébergements sont diversifiés, plus difficiles à trouver pour les groupes (Jules & Julie)
Les hébergements sont diversifiés, plus difficiles à trouver pour les groupes (Jules & Julie)
Thibaud Tandonnet veut donner une résonance concrète et directe à la notion de tourisme responsable. Dans un premier temps, la proximité réduit au maximum l’émission de CO2 et, dans un deuxième temps, elle profite aux communautés locales. En l’occurrence, Partir au Vert s’engage à soutenir les agriculteurs du Val d’Oise, à travers des donations à l’association Solaal qui facilite le lien entre les filières agricoles et les associations caritatives alimentaires.

Reste qu’en privilégiant la production de proximité, le jeune entrepreneur a touché du doigt la difficulté à proposer des offres compétitives et rentables.

« Nous avons choisi nos partenaires pour leur professionnalisme et la qualité de l’expérience qu’ils proposent, avec un revers de la médaille, c’est qu’ils n’attendent pas mon arrivée pour vivre déjà correctement. Avec des prestataires dans les pays asiatiques, il était assez facile de négocier des tarifs sur des périodes moins chargées. En France, les prestataires n’y voient pas l’intérêt. Ils préfèrent fermer leur réservation que baisser les prix ».

Une cible CSP+ qui s’intéresse à la découverte

La prochaine étape est l'ouverture de nouvelles destinations dans les parcs naturels (© PNR de Camargue)
La prochaine étape est l'ouverture de nouvelles destinations dans les parcs naturels (© PNR de Camargue)
Dès lors Thibaud parie avec une certaine conviction sur l’existence d’une clientèle francilienne, habituée à des prestations plutôt haut de gamme et qui ne cherchera pas le prix avant tout mais plutôt l’expérience originale.

Aujourd’hui, il fait face à un évident manque de notoriété du département, dont la locomotive touristique, Auvers/Oise, a tendance à masquer le reste des opportunités.

Et pourtant, qu’elles soient naturelles autour des forêts du Vexin et ses accrobranches, patrimoniales avec le Domaine Villarceaux, la Roche-Guyon, son château, son donjon et son Plus Beau Village de France, ou encore culturelles avec le musée de la Renaissance au château d’Ecouen ou les soirées musicales de l’abbaye de Royaumont, ce ne sont ni les activités, ni les sites qui font défaut.

Parfaite illustration d'une nouvelle génération d'entrepreneurs du voyage

Partir au Vert est l’illustration d’une nouvelle génération d’acteurs qui ont décidé de transformer une tendance en modèle économique.

S’il se « fait la main » sur des destinations qu’il connait bien et proches de son bureau, il compte bien élargir ses propositions en travaillant avec la Fédération des parcs naturels régionaux. La caractéristique de la FPNR est de ne pas rejeter l’exploitation touristique des parcs et même plutôt de la faciliter quand l’approche est respectueuse. Il y a donc un marché à exploiter.

A quelques kilomètres, un autre jeune entrepreneur suit la même voie. Genséric Maingreaud a créé il y a moins d’un an Vel’Ofil du Vexin, au départ une société de location de vélo électrique, aujourd’hui aussi une agence de voyages qui propose des excursions et des séjours autour des mobilités douces.

Ce sera une autre histoire à raconter, d’autant que Thibaud et Genséric ont trouvé naturel et intéressant de collaborer. Leurs activités respectives se complètent et peuvent trouver des débouchés dans des propositions de séjours communes.

La création en marche d’un Club Réceptif du Val d’Oise, d’abord autour des offices du tourisme immatriculés Atout France et de l’agence départementale, peut offrir de nouvelles perspectives de développement. Ce serait également l’illustration que les acteurs privés peuvent travailler en bonne intelligence avec les institutions publiques.

Lire aussi :

- Rebondir après la crise : l’expérience de Weekendesk, spécialiste du court séjour en France

- Rebondir après la crise : Éole Loisirs s'engage sur la voie de l'entreprise à mission

Retrouvez tous nos articles de notre série spéciale : Rebondir après la crise

Lu 1669 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus














































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias