TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




Réseaux sociaux : allons-nous vers la fin du "mur" Facebook ?

Mark Zukerberg a publié un long post sur l'avenir de Facebook



Facebook est un peu arrivé à un point de bascule. Le réseau social continue de dégager beaucoup d'argent, mais peine à attirer toujours plus d'utilisateurs, les jeunes générations boudent, et le mur Facebook n'est plus qu'un immense terrain digital pour les agences de communication. Le réseau social pourrait bien perdre son mur et se centrer sur messenger. Explications.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 8 Mars 2019

Réseaux sociaux : allons-nous vers la fin du "mur" Facebook ? - Crédit photo : Pixabay, libre pour usage commercial
Réseaux sociaux : allons-nous vers la fin du "mur" Facebook ? - Crédit photo : Pixabay, libre pour usage commercial
Facebook est en perte de vitesse, depuis quelques trimestres les adolescents boudent le célèbre réseau social pour se tourner vers d'autres solutions. Pour se trouver un avenir, mais surtout rendre captif des utilisateurs de plus en plus volatils.

En début d'année, Mark Zuckerberg évoquait l'idée de fusionner les 3 supports de conversation, que sont Whatsapp, Facebook ou Instagram, le fondateur de réseau social est encore allé plus loin.

Mercredi 6 mars 2019, c'est dans un long post que Mark Zuckerberg s'est exprimé sur l'avenir de son entreprise : " je pense que l’avenir de la communication passera de plus en plus vers des services privés chiffrés.

Je crois que des plates-formes de communications centrées sur la vie privée seront encore plus importantes demain que les plates-formes ouvertes ne le sont aujourd’hui.
"

Cette affirmation dans une publication intitulée "une vision axée sur la confidentialité pour le réseautage social" rappelle que les internautes préfèrent l'intimité pour communiquer et sont de plus en plus prudents "nous nous attendons tous à être en privé et en sécurité."

Pour Robin Coulet de l'agence de communication Conversationnel, "nous sommes dans une période plutôt creuse au niveau des réseaux sociaux, ce qui est important ce n'est plus le contenant, mais le contenu."

Alors que Facebook a connu ses heures de gloire avec le partage des articles, vidéos ou humeurs sur son mur, ce dernier pourrait bien disparaître pour connaître un recentrage vers les conversations privées.

"Facebook est devenu le service public du digital"

La nouvelle pourrait faire grand bruit pour certaines marques, qui utilisent les réseaux sociaux pour soigner leur image de marque, et entrer en contact avec les clients.

Si Mark Zuckerberg n'annonce pas vraiment la fin du "mur" Facebook, il évoque une orientation qui pourrait mettre fin, peu ou prou, à cette espace de partage public.

Il faut dire que le réseau social n'a pas été épargné par les scandales, ces derniers temps, que ce soit les élections américaines où il aurait permis d'orienter le vote d'une partie de ses utilisateurs, en passant par les données livrées aux grandes marques.

Le fait de fermer Facebook, cela devrait permettre de mettre fin dans un premier temps à l'acharnement public et médiatique des derniers mois. Un recentrage vers les discussions privées impacterait sans doute les agences de communication, même si la firme de Menlo Park a du préparer le prochain coup pour ne pas perdre la poule aux oeufs d'or.

Cette mort lente du mur va obliger les entreprises à se rapprocher toujours plus de leurs clients, et leur proposer un message toujours plus personnalisé. Et le fondateur de Conversationnel de conclure "je pense finalement que Facebook devient ce que Mark Zuckerberg voulait qu'il devienne, c'est-à-dire devenir le service public du digital, mais à ses dépens."

En effet, les services postaux ou de communication ont progressivement décliné à travers le monde, et pour bon nombre, ils ont été remplacés par les outils digitaux. Le réseau social est tout simplement est devenu l'administration d'échange entre l'ensemble des internautes du monde.

"Facebook reste le média central pour toucher une audience, maintenant les usages changent, et les utilisateurs sont moins actifs. Personne ne connaît vraiment l'orientation qu'il prendra, mais ses impacts sont toujours importants," analyse le responsable de l'agence en conseil digital.

Les réseaux sociaux sont arrivés au point de bascule, Twitter ne fait pas surface financièrement, Facebook n'arrive plus à retenir les jeunes et Linkedin peine à rendre ses utilisateurs actifs.

Lu 3590 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >








Dernière heure










TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips