TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Ryanair ferme sa base à Marseille-Provence



Ryanair ferme son unique base en France, à Marseille, suite à l'ouverture d'une procédure judiciaire à son encontre.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 13 Octobre 2010

Ryanair ferme sa base à Marseille-Provence
Michael O'Leary, patron de Ryanair, a annoncé la fermeture de la base de la compagnie à l'aéroport Marseille-Provence, dès le 11 janvier 2011, suite à l'ouverture d'une procédure judiciaire à son encontre.

Cette décision devrait entraîner la perte de 200 emplois. "Une tragédie" pour Michael O'Leary, qui déplore la perte de passagers et d'emploi pour l'aéroport.

"Une question de principe, plus que de coût", selon le patron de la low cost, qui précise qu'on "ne peut pas gérer une compagnie sans avoir des personnels parfaitement mobiles."

Jean-François Bigay, président de l'aéroport estime que "cette décision entraînera la perte de 700 à 800 emplois pour le tissu économique local. Une décision qui était tout à fait prévisible. M. O'Leary est quelqu'un de très difficile mais qui travaille avec un modèle économique strict. C'était évident".

Ryanair maintiendra 10 routes

Ryanair a été mise en examen le 27 septembre à Aix-en-Provence, notamment pour "travail dissimulé", et "emploi illicite" de personnel navigant.

MP2, l'aérogare low cost de l'aéroport, a accueilli 1,7 millions de passagers en 2010. Pour 2011, le trafic devrait tomber à 500 000 pax. Ryanair confirme la perte d'un million de pax pour la plate-forme entre 2010 et 2011.

Dans un communiqué l'aéroport ne souhaite pas tirer des plans sur la comète : "Si ces changements devraient induire une inflexion de trafic estimée autour de 30 000 passagers en janvier et 50 000 passagers en février et mars (comparé à N-1), aucune estimation ne peut être donnée pour les mois ultérieurs."

La compagnie ne quittera pas Marseille Provence pour autant. Ryanair maintiendra 10 routes. Les destinations vers Bruxelles-Charleroi, Dusseldorf, Fez, Londres, Madrid, Malte, Porto, Rome, Séville et Valence continueront d'être desservies.

Selon la compagnie, les passagers qui devaient voyager à partir du 11 janvier 2011 sur les destinations de Agadir, Brest, Eindhoven, Lille, Marrakech, Nador, Nantes, Palerme, Paris-Beauvais, Tanger, Tenerife, Tours et Venise seront prochainement contactés pour obtenir un remboursement de leur billet d'avion.


Lu 3610 fois

Notez



1.Posté par touussaint33 le 13/10/2010 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si cette compagnie se retire,
la France doit interdire le survol de son territoire à cette compagnie et lancer un mandat d'arrêt international envers ses dirigeants.

2.Posté par PILDOMI le 13/10/2010 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SCANDALEUX ce qui se passe - quand ça marche trop bien ça dérange - AIR FRANCE devrait commencer par baisser ses prix et on partirait plus souvent avec cette compagnie

LONGUE VIE A RYANNAIR...

3.Posté par Valérie le 14/10/2010 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une grande perte pour les voyageurs qui pouvaient partir souvent et à moindre prix ! Est ce que Ryanair dérange par rapport aux autres compagnies ? Le monopole de certaines compagnies qui se sont servis pendant des années avec des prix hallucinants : on en parle pas ! Vive la concurrence ! Pas de Ryanair, moins de départ en vacances : c'est la régle du jeu.

4.Posté par gregrory le 14/10/2010 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est marrant de lire chez certains combien le portefeuille l'emporte sur les conditions de travail...
Que ces personnes s'essaient à travailler chez Ryanair !
Qu'elles regardent de plus près leurs conditions de travail en France et tous les avantages qui en incombent, et ensuite comparent...
Un seul homme, tout européen qu'il soit, ne peut et doit faire infléchir un droit social français pour lequel tant se sont battus.
A bon entendeur !

5.Posté par Bernard le 14/10/2010 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment accepter que les têtes pensantes qui nous gouvernent, députés, sénateurs, ministres, ne puissent pas harmoniser le plan social européen.
Le seul but de l'Europe serait-il de constituer une nouvelle strate administrative dans un millefeuilles déjà lourd ?
Je suis persuadé que non. Alors Messieurs les cols blancs, au boulot !
Si les règles sociales sont différentes entre l'Irlande, la France et le Portugal, (pourtant toutes trois membres de la même communauté européenne), je voudrais qu'on m'explique pourquoi on ne peut pas différencier ces mêmes règles entre l'Alsace, la Bretagne et la Gascogne, (elles-mêmes membres de la même communauté française). Et enfin, si on peut faire construire nos airbus par des chinois, ne peut-on pas les faire piloter par ces mêmes chinois en France? Tout ça me semble bien pétri d' imprévoyance; n'oublions pas que l'avenir est proche, et que c'est aujourd'hui qu'il se bâtit ; cessons de mener des combats d'arrière garde et pensons à nos enfants ! Ils sont notre avenir à tous, et je souhaiterais tant qu'ils regardent nos têtes blanches avec admiration.

6.Posté par Francis le 14/10/2010 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'aime beaucoup l'émoi des passagers
Ryanair reçoit sur toutes ses bases des subventions
et ca c'est normal ?
et pour les prix
oui ils sont inférieur si vous ne prenez qu'avec vous un petit sac car des que vous prenez une valise malheur a vous du coup les prix Air France sont aussi attractif
alors arrêtez perpétuellement de pleurer sur Ryanair
qui ne pense que les règles ne sont pas faite pour elle mais que c'est elle qui impose les règles malhonnêtes de concurrence.


7.Posté par Bernard le 14/10/2010 19:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Certes, le manque d'harmonisation des lois sociales et fiscales dans notre Union Européenne est la cause essentielle de ces comportements pour le moins... opportunistes, dans le chef des entreprises.
Mais les agissements de Ryanair sont scandaleux !
Et notamment les constantes menaces de quitter un aéroport si celui-ci refuse le chantage à la hausse des subventions qu'il lui faut verser...
Sans oublier l'extrême pression sur le personnel navigant et le traitement des passagers, considérés bien souvent comme du bétail !

8.Posté par pascal le 15/10/2010 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Biguey a l'air d'être très au fait de la stratégie de Ryanair... une inculpation pour complicité et association de malfaiteursne serait peu être opportun...
Quant à Pildomi et Valérie, je leur demande de ne pas être aussi naifs.
Ryanair a tout simplement sauté sur l'occasion pour fermer ses lignes les moins rentables sans rembourser un euro à la CCI de Marseille.
Quant aux avions, une solution moins onéreuse existait bien avant l'annonce du tribunal...... faut redescendre sur terre les enfants!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips