TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo DestiMaG  



Tourisme : 2024 pourrait être l'année de tous les records, mais...

Les retombées pourraient atteindre 10 153 milliards d'euros à travers le monde


Le tourisme a repris et les restrictions ont disparu, même si quelques destinations ont du mal à repartir. Pour le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), l'année 2024 pourrait être celle de tous les records, avec des retombées économiques dans le monde attendues autour de 10 153 milliards d'euros.


Rédigé par le Vendredi 5 Avril 2024

Les retombées pourraient atteindre 10 153 milliards d'euros à travers le monde - Depositphotos @sinenkiy
Les retombées pourraient atteindre 10 153 milliards d'euros à travers le monde - Depositphotos @sinenkiy
Le tourisme a un impact grandissant sur le monde.

Malgré les problématiques géopolitiques et les incertitudes économiques, le voyage est en pleine croissance et dépasse les niveaux de 2019, un peu partout à travers la planète.

Pour le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), l'année 2024 pourrait être celle de tous les records.

Alors que le tourisme représentait en 2023, 9,1 % du PIB mondial, soit des retombées économiques autour de 9 137 milliards d'euros en 2023, son poids est appelé à s'accentuer.

A lire : La France première destination mondiale... vraiment ?

Alors le WTTC s'attend à ce que 142 pays sur les 185 analysés dépassent les précédents records nationaux, pour atteindre 10 153 milliards d'euros (11 000 milliards de dollars) de contributions économiques du secteur à l'économie mondiale.

Tourisme : inquiétudes pour la Chine et les USA !

D'après l'étude réalisée en collaboration avec Oxford Economic, 348 millions d'emplois dans le monde sont liés directement avec le tourisme. La hausse est de 13,6 millions d'emplois par rapport à son point culminant en 2019.

Cette croissance est particulièrement soutenue par les voyages internationaux, puisque les dépenses sont en hausse de 33,1 %, pour atteindre 1 504 milliards d'euros, contre 4 615 milliards d'euros pour les dépenses intérieures, en hausse de seulement 18 %.

Alors que tous les signaux sont au vert, malgré les tensions géopolitiques, les inquiétudes pour le secteur se concentrent en Chine et aux USA.

Dans ces deux pays, les dépenses des visiteurs internationaux sont restées inférieures de plus d'un quart au pic de 2019, tandis que les dépenses des visiteurs chinois ont baissé de près de 60 %.

"Il ne s'agit pas seulement de battre des records, nous ne parlons plus de reprise - c'est l'histoire d'un secteur qui revient à son meilleur niveau après quelques années difficiles, donnant un coup de pouce économique significatif à des pays du monde entier et soutenant des millions d'emplois.

Il y a cependant un risque : nous avons besoin que les gouvernements américain et chinois soutiennent leurs secteurs nationaux du voyage et du tourisme.

Les États-Unis et la Chine continueront à souffrir alors que d'autres pays voient les visiteurs internationaux revenir beaucoup plus rapidement,
" a expliqué Julia Simpson, présidente-directrice générale du WTTC.

A lire : Voyage d'affaires : toujours pas de ruée vers la Chine🔑

Lu 1691 fois

Tags : chine, tourisme, wttc
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 28 Mai 2024 - 10:58 Visit Jordan lance son site en Français












































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias