Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Tourisme spatial : la NASA lance un appel d’offres pour 2 séjours privés à bord de l’ISS

Les 2 missions pourraient avoir lieu entre l’été 2022 et la fin 2023



Après les enchères de Blue Origin, la NASA lance un appel d’offres pour deux séjours privés à bord de l’ISS.


Rédigé par Michel Messager le Lundi 21 Juin 2021

Dans un communiqué publié le 11 juin, la NASA a en effet annoncé que deux missions de tourisme spatial auraient lieu entre l’été 2022 et la fin 2023. Depositphotos.com goinyk
Dans un communiqué publié le 11 juin, la NASA a en effet annoncé que deux missions de tourisme spatial auraient lieu entre l’été 2022 et la fin 2023. Depositphotos.com goinyk
Après les enchères initiées par la société Blue Origin pour le premier vol de tourisme spatial prévu le 20 juillet, enchères atteignant les 28 millions de dollars alors que le "prix catalogue" n’est que de 200 000 à 250 000 dollars ; c’est au tour de la NASA de lancer un appel d’offres pour deux séjours privés à bord de l’ISS.

Dans un communiqué publié le 11 juin, la NASA a en effet annoncé que deux missions de tourisme spatial auraient lieu entre l’été 2022 et la fin 2023.

Dans cette optique, l’agence américaine propose donc aux entreprises privées ide soumettre leur candidature pour transporter des civils jusqu’à la Station Spatiale internationale (ISS).

Avant ces deux vols rappelons qu’un premier vol est programmé pour le début de l’année 2022 et sera opéré par l’entreprise Axiom Space. Trois passagers civils ainsi qu’un ancien astronaute de la NASA, voyageront à bord d’une capsule Crew Dragon de SpaceX jusqu’à l’ISS où ils resteront quelques jours avant de revenir sur Terre.

« Cette année est véritablement une renaissance pour les vols spatiaux habités, à la fois parce que nous faisons voler des astronautes de la NASA et des partenaires internationaux à bord de vaisseaux commerciaux américains vers la Station spatiale internationale, mais aussi parce que nous assistons à l'expansion des missions d'astronautes privés.

Comme de plus en plus de personnes s'envolent vers l'espace et font plus de choses pendant leurs vols spatiaux, cela attire encore plus de personnes pour davantage d'activités en orbite terrestre basse, et reflète le marché croissant que nous avons envisagé lorsque nous avons lancé le programme d'équipage commercial il y a 10 ans
», a déclaré Phil McAlister, directeur du développement des vols spatiaux commerciaux chez la NASA.

Le secteur privé pourrait-il reprendre l'ISS

Ceci va tout à fait dans l’objectif de la Nasa qui déjà en 2019 voulait développer une économie de l'espace viable dans l'espoir de voir le secteur privé reprendre l'ISS que les États-Unis et les autres partenaires du complexe orbital souhaitent arrêter de financer.

Comme l’avait dit à l’époque Jim Bridenstine, administrateur de la Nasa : « Nous voulons devenir locataire, et non plus propriétaire de l’ISS ».

Cela confirme donc ce que nous disions dans un récent article dans TourMag : « nous sommes au début d’une nouvelle ère pour les stations spatiales et ceci pour deux bonnes raisons :
- pour explorer des planères plus éloignées que la lune ou mars, il sera sans doute nécessaire de disposer de ‘’stations relais’’.
- pour des raisons de coût et de pragmatisme, on se dirige vers des ‘’stations multiservices’’ à la fois hôtels, laboratoires, réparations, hôpital, etc...
».

L’annonce de la Russie de construire sa propre station spatiale pour 2025 et le tout récent envoi de trois astronautes chinois sur la Station spatiale "Tianhe" qui devrait être totalement opérationnelle en 2022, on assite bien à un renouveau des stations spatiales, entrainant donc une offre plus élargie pour les futurs touristes spatiaux.

Michel Messager - DR
Michel Messager - DR
Michel MESSAGER est directeur associé de Consul Tours, société de conseil travaillant pour une clientèle privée et institutionnelle dans les secteurs du tourisme.

Après avoir occupé les postes de Secrétaire Général du Tourisme Français, puis de Directeur de Touropa et Directeur du pôle tourisme du Groupe Verney, il rejoint en 1997 l’APST (Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme) en qualité de Secrétaire Général jusqu’à fin 2007, période à laquelle, encore jeune retraité, il décide de réactiver sa société de conseils créée au début des années 90.
Nommé par le Ministre chargé du tourisme en 2005, puis en 2012, il siège au Conseil National du Tourisme en qualité de Président Délégué de la section économie touristique, il est aussi Membre Fondateur de l’Institut Européen du Tourisme Spatial et de l’AFST (Association Française des Seniors du Tourisme).

Il est l’auteur de deux livres sur le Tourisme Spatial, le premier publié en 2009 à la documentation française et le second sorti en 2021, "Histoire du Tourisme Spatial de 1950 à 2020" chez Amazon, ainsi que de nombreux articles sur le sujet. Il est considéré actuellement comme l’un des spécialistes en la matière. Il intervient fréquemment sur ce sujet à la radio et à la télévision, ainsi qu’au travers de conférences dans de nombreux pays, notamment au Canada où il réside quelques mois par an.

Lu 1598 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias