TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Un délai de grâce pour Aigle Azur, le suspens continue

Dépôt des offres jusqu’à mercredi minuit



Aigle Azur a été placée, lundi 16 septembre 2019, en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité jusqu’au 27 septembre, mais le tribunal de commerce d’Evry accorde deux jours de plus aux repreneurs pour se manifester ou améliorer leurs offres.


Rédigé par le Lundi 16 Septembre 2019

Un des deux A330-200 d'Aigle Azur, utilisé pour se lancer dans le long-courrier en 2018© AA
Un des deux A330-200 d'Aigle Azur, utilisé pour se lancer dans le long-courrier en 2018© AA
Le tribunal de commerce d’Evry a temporairement tranché. Il a prononcé, lundi 16 septembre 2019 en fin de journée, la liquidation judiciaire d’Aigle Azur avec poursuite temporaire de l’activité jusqu’au 27 septembre 2019.

Surtout, le juge accorde à Aigle Azur un délai de grâce. Tous les candidats à la reprise d’une partie des actifs de la deuxième compagnie aérienne française ayant déjà déposé une offre ont jusqu’à mercredi 18 septembre minuit pour les améliorer.

Les éventuels nouveaux candidats peuvent aussi formuler une offre dans le même délai.

Toute la journée du lundi 16 septembre, le tribunal de commerce d’Evry, dont dépend géographiquement la compagnie basée à Orly, a examiné 5 des 14 offres de reprises déposées : celles d’Air France, du groupe Dubreuil aéro, de Lu Azur (Gérard Houa), ainsi que deux offres « plus petites ».

Des offres insuffisantes

« Aujourd’hui, les offres n’ont pas été suffisamment satisfaisantes, le tribunal a demandé une amélioration des offres », a déclaré à sa sortie Sonia Arrouas, la présidente.

« C’est un dossier difficile sur le plan humain, et ce qui nous importe c’est de sauvegarder un maximum d’emplois. C’est le but principal du tribunal », avait-elle pourtant estimé en milieu de journée.

Si la date limite est fixée à mercredi minuit, les offres seront de nouveau examinées le 23 septembre par le tribunal, a précisé sa présidente. Pour un délibéré rendu « au plus tard le 27 septembre ».

Un délai quelque peu allongé qui ne rassurera pas pour autant les quelque 1 200 salariés de la compagnie spécialiste de l’Algérie depuis l’après-guerre.

« C’est une journée de deuil », glisse une employée, restée postée toute la journée devant le tribunal de commerce d’Evry.

148 millions d'euros de dettes... au moins

Car l’un des principaux enseignements de la journée restera la découverte du montant du passif d’Aigle Azur : 148 millions d’euros au moins, selon la présidente du tribunal, qui précise que les comptes 2018 de la compagnie n’avaient pas été certifiés.

Pour rappel, le transporteur développe un chiffre d’affaires annuel d’environ 300 millions d’euros, et, officiellement, sa dette annoncée n’était « que » de l’ordre de 40 millions d’euros.

Créée en 1946, comptant 1 200 salariés et 11 appareils dont 2 long-courriers (A319, 320 et 330-200), Aigle Azur est, pour encore quelques jours, la deuxième compagnie aérienne française derrière Air France, avec près de 2 millions de passagers transportés par an.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 2249 fois

Notez



1.Posté par eurofans le 17/09/2019 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Courage à tous

2.Posté par redbar le 17/09/2019 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment est-il possible que ZI ait accumulé un passif de 148 millions? Même si son management a été d’une incompétence totale, ses actionnaires irresponsables et désintéressés, les membres du CE siègent au CA. Alors, n’ont-ils rien vu venir ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Octobre 2019 - 23:45 Korean Air : 50 ans, l’âge de réseau



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips