TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Union européenne : plus besoin de test PCR pour les personnes vaccinées et déjà immunisées

Les recommandations de Bruxelles pour les vacances



Alors que les vacances avancent à grands pas, l’été 2021 sera rythmé par les “bulles” et les “couleurs” des pays ayant plus ou moins avancé dans leurs campagnes de vaccination. Pour accélérer le mouvement, l’UE propose aussi aux Etats-membres d'exempter de tout test ou de mettre en quarantaine les citoyens d'autres États membres qui sont vaccinés contre le covid-19 ou qui ont eu la maladie au cours des six derniers mois.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 31 Mai 2021

Le calvaire des tests PCR est-il sur le point de prendre fin avec la vaccination du coronavirus ? /crédit DepositPhoto
Le calvaire des tests PCR est-il sur le point de prendre fin avec la vaccination du coronavirus ? /crédit DepositPhoto
La recommandation est identique pour les citoyens des autres pays hors UE. Par ailleurs, la Commission européenne propose des mesures identiques pour les enfants mineurs dont les parents échappent à la quarantaine.

Dès ce mardi le Community Executive, mettra en place une plateforme d'échange d'informations qui permettra aux capitales européennes de délivrer le certificat numérique et encourage également les gouvernements à recourir davantage aux tests antigéniques rapides pour réduire le coût des frais de voyage des Européens.

Le passeport de vaccination, le fameux certificat numérique (ou papier), annoncé par Thierry Breton, pourrait voir le jour dès aujourd'hui. Gratuit, bilingue et disposant un code barre: c'est le passeport de vaccination projeté par l'UE. Le document arrive alors que les pays commencent à supprimer les limitations internes et externes à mesure que la vaccination progresse, que les infections diminuent et que la situation dans les hôpitaux s'améliore.

Le certificat numérique Covid de l'UE est aussi l'occasion de mettre à jour les recommandations sur la circulation des citoyens au sein de l'Union après que le Parlement européen et le Conseil de l'UE sont parvenus à un accord sur le passeport sanitaire.

Ainsi, le Community Executive propose que les personnes qui ont terminé le calendrier de vaccination 14 jours avant le voyage et celles qui ont eu la maladie au cours des six derniers mois soient dispensées de subir une PCR ou des tests antigéniques.

La Commission recommande que les citoyens fournissent des preuves (tests ou vaccination ou immunité) qui leur permettront d'éviter la quarantaine. Bruxelles évoque aussi les périodes de validité de ces tests: 72 heures pour la PCR et 48 heures pour les antigènes. Ces derniers doivent être davantage utilisés car plus rapides et plus abordables.

La Commission propose aussi pour "garantir l'unité familiale", que les mineurs voyageant avec leurs parents soient dispensés de la quarantaine si les parents n'y sont pas contraints. Les enfants de moins de six ans seront toujours dispensés des tests de voyage.

Selon certaines sources, cette recommandation vise à donner de la flexibilité aux pays qui souhaitent supprimer progressivement plus rapidement les restrictions à la libre circulation des voyageurs.

Ainsi, un gouvernement peut décider que les citoyens qui ont reçu l'une des deux doses n'ont pas besoin de passer un test ou une quarantaine ou considérer qu'il n'y a aucune raison d'attendre 14 jours après la deuxième dose.

Restrictions de retour : les Gouvernements peuvent restreindre

La Commission stipule néanmoins que les gouvernements peuvent recourir au "frein d'urgence". Autrement dit, réintroduire des mesures de restriction pour les personnes vaccinées et rétablies du covid-19 si la situation épidémiologique l'impose et lorsqu'il y a une forte menace d'un variant.

Elle propose aussi que les voyageurs en provenance des pays "verts", ainsi qualifiés par la faible incidence, ne soient soumis à aucune restriction lorsqu'ils rentrent chez eux.

Les gouvernements peuvent exiger un test de ceux qui arrivent d'une zone orange et même une quarantaine s'ils viennent d'une région rouge, mais seulement jusqu'à ce qu'ils réussissent un test négatif. S'ils voyagent avec le test PCR, ce ne sera pas nécessaire.

Ceux en provenance des zones rouge foncé peuvent devoir passer un test et effectuer une quarantaine, ces régions ne devant être visitées que pour des raisons essentielles.

Ils proposent également d'assouplir les seuils des cartes du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Celui-ci comporte trois niveaux qui vont du vert (il n'y a pas de limitation de déplacement) au rouge (déconseillé sauf en cas de force majeure), avec un orange intermédiaire.

Chacun correspond à des valeurs d'incidence cumulées pour 100 000 habitants en 14 jours. Le vert est inférieur à 25, et cela tiendrait. Mais l'orange serait étendu de 25 à 75, là où le rouge commencerait.

Les pays peuvent commencer à délivrer leurs passeports de vaccination à partir de cette semaine.

Lu 13995 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >













QUARTIER LIBRE
vous offre




























TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias