TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Var : Françoise Dumont en appelle à un véritable "choc économique et financier pour la relance"

Le soutien de l’État doit être à la hauteur de l’enjeu



Par courrier en date du 10 avril dernier, Françoise Dumont, présidente de Var Tourisme et première vice-présidente du département du Var, a adressé une lettre au Ministre de l’Économie et au Secrétaire d’État en charge du Tourisme. Elle en appelle à un choc financier pour soutenir l’économie des filières touristiques durement impactées par la crise liée au Covid-19. "Le tourisme représente pour la France et la richesse de ses territoires, un poumon économique essentiel pour l’emploi et pour le rayonnement de notre pays à l’international", précise-t-elle.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 16 Avril 2020

"Le tourisme représente pour la France et la richesse de ses territoires, un poumon économique essentiel pour l’emploi et pour le rayonnement de notre pays à l’international" - DR
"Le tourisme représente pour la France et la richesse de ses territoires, un poumon économique essentiel pour l’emploi et pour le rayonnement de notre pays à l’international" - DR
Pour l’élue varoise, le soutien de l’État doit être à la hauteur de l’enjeu, car de son importance stratégique dépendra la qualité et le niveau de la relance économique pour le tourisme et l’ensemble des professionnels durement touchés par cette crise.

Pour Françoise Dumont, "il faut soutenir financièrement les filières, garantir les prêts bancaires, favoriser les partenariats public-privé, relancer les investissements."

Soutenue par de nombreux élus et par les professionnels du tourisme varois, le Var étant rappelons la première destination touristique de France (hors Paris), Françoise Dumont est par ailleurs première signataire d’un "appel au Gouvernement" (voir infra).

"En premier lieu, l’ensemble des acteurs dépendant directement et indirectement du tourisme, doit pouvoir survivre en temps de crise et pour cela il faut pouvoir injecter de l’argent public, du "cash", dans l’économie varoise, par toutes les voies possibles, pour soutenir les trésoreries le temps nécessaire, et pour faire face aux charges incompressibles en l’absence de chiffre d’affaires.

En effet, pour beaucoup, les seuls reports ou même des exonérations de charges fiscales et sociales de la part de l’État ne suffiront pas à sauver les entreprises directement impactées.

Relancer notre économie touristique dans un cercle vertueux

En second lieu, au-delà du sauvetage économique et financier de tant de structures, il en va aujourd'hui de notre capacité à sortir de cette crise par le haut et relancer notre économie touristique dans un cercle vertueux seul capable de ne pas faire sombrer notre économie dans une récession durable.

A l’instar de certains élus, nous demandons la mise en place d’un vaste plan de redéploiement de l’économie touristique. Nous en appelons à l’État pour un soutien durable et adapte a l’ampleur de la situation que nous connaissons aujourd'hui."


Et de conclure : "L’avenir se prépare dans la façon dont nous allons sauver et consolider nos filières et notre leadership en matière de tourisme. C’est aujourd'hui qu’il faut agir par solidarité d’abord, puis investir par stratégie.

L’État retrouvera un retour sur investissement à moyen terme, tant les atouts dont nous disposons sont innombrables et uniques. Le secteur touristique est producteur de richesses et de revenus pour tous.

Nous voulons garder confiance en l’avenir. Nous attendons de l’État qu’il se montre à la hauteur de l’enjeu. Vous pourrez compter sur nous tous."

A Saint-Raphaël, vendredi 10 avril 2020
Monsieur le Ministre,
Monsieur le Secrétaire d’État,


La France et ses territoires, la France en tant que destination, traverse une crise sans précédent, qui place l’ensemble des acteurs de l’économie touristique dans une position de fragilité jamais rencontrée depuis la seconde guerre mondiale.

Si l’unité nationale prévaut évidemment en de telles circonstances, et si tout doit être fait pour limiter au mieux les conséquences de cette crise sur le plan sanitaire, en regardant aujourd’hui et demain comment optimiser la gestion de crise, tout en tenant compte des approximations du passé, nous, élus locaux en charge des questions touristiques et professionnels du tourisme, en appelons à vous pour préparer le jour d’après.

Le tourisme représente pour la France et la richesse de ses territoires, un poumon économique essentiel pour l’emploi et pour le rayonnement de notre pays à l’international. Le tourisme est une manne vitale pour de si nombreuses communes, pour de si nombreuses entreprises et pour tant de personnes qui ont consacré leur trajectoire et parfois leur vie, à construire le modèle touristique d’excellence que nous proposons aujourd’hui, dans le Var et ailleurs.

Cette crise laissera des traces. Mais avant d’en faire le bilan, il s’agit d’agir dès maintenant pour limiter la casse sociale, et pour limiter au maximum les faillites en cascade. L’ensemble des filières du tourisme sont déjà impactées, en ce début de saison touristique et en l’absence de perspectives claires.

Aujourd’hui, les élus et les professionnels du tourisme attendent de l’État une double action : l’une concerne les mesures immédiates pour endiguer la propagation du phénomène de récession, l’autre consiste à accompagner stratégiquement les acteurs des territoires en donnant dès à présent des perspectives cohérentes et raisonnables, des échéances opérationnelles fiables, afin de permettre à ces professionnels qui risquent de tout perdre, de s’organiser, d’adapter leur offre, et de travailler sur des plans de relance et de redéploiement de leur activité dans les meilleures conditions possibles.

De manière générale, l’injection d’aides publiques massives directes sera indispensable pour réamorcer la pompe selon les modèles classiques de relance économique par l’ État. Il faut soutenir les filières, garantir des prêts bancaires, favoriser les partenariats public-privé, et relancer les investissements sur certaines infrastructures comme autant de points d’appui d’un choc économique et financier proactif et positif, à l’initiative de l’ État, en coordination avec les pouvoirs exécutifs locaux et les représentants des filières.

Ce soutien massif, ce choc public et financier, permettra seul à nos territoires de surmonter cet épisode inédit, douloureux et inquiétant pour l’avenir. En ces temps incertains, les acteurs du tourisme ont besoin de discours clairs, ils ont besoin de certitudes. Départements, régions, intercommunalités, communes, groupements d’intérêts économiques, syndicats professionnels, toutes les structures sont mobilisées pour faire face à la crise liée au Covid-19.

L’économie touristique varoise et azuréenne, comme celle de nombreux territoires de France, a besoin d’un véritable plan Marshall, dont l’ambition et le choc financier constructif n’auront jamais connu de pareille importance. Cet effort devra s’accompagner d’un assouplissement de la norme, d’une simplification au possible des procédures, d’exonérations massives et de dispositifs efficaces avec un objectif partagé : l’objectif zéro faillite.

Croyez bien que les professionnels du tourisme représentent pour de nombreux territoires des pans entiers de l’économie, de la fiscalité pour les collectivités et l’ État et de l’emploi pour nos concitoyens. Ils mettront tout en œuvre, mobilisés comme jamais, pour surmonter cette épreuve pour adapter leurs stratégies à la situation et au-delà faire évoluer l’ensemble de l’économie touristique, en tenant compte de cette crise, et de ses conséquences à court, moyen et long termes.

L’attente de nos territoires touristiques est immense. Je demande à l’ État d’être à la hauteur de cette espérance et de nous accompagner vers le tourisme durable du monde d’après. Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, Monsieur le Secrétaire d’ État, l’expression de ma haute considération.

Monsieur Bruno LE MAIRE,
Ministre de l’Économie et des Finances
Monsieur Jean-Baptiste LEMOYNE,
Secrétaire d’État auprès du Ministre de l’Europe et
des Affaires Étrangères


www.francoisedumont.fr
info@francoisedumont.fr

Françoise DUMONT
1ère Vice-Présidente du Conseil départemental du Var
Présidente de l’ADT Var Tourisme
Présidente du SDIS 83

Lu 7034 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par PASCAL BATAILLE le 17/04/2020 14:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il est agréable de se sentir compris et soutenu ...

2.Posté par Grolleau le 17/04/2020 17:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Françoise
Il faut se battre .ne pas baisser les bras
Merci de ton intervention

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 13:34 La Région Sud organise un Forum sur l'Ecotourisme









QUARTIER LIBRE
vous offre







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias