TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Vol à 1 € : la FNAM se dit "ulcérée" par les pratiques de Ryanair

la FNAM demande le soutien de l'Etat



Dans un communiqué de presse, la FNAM dénonce les pratiques tarifaires de relance de l'activité annoncée. La fédération appelle l'Etat à soutenir les compagnies aériennes.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 23 Avril 2020

FNAM : "Aujourd’hui le transport aérien français est un secteur en situation de survie à l’avenir incertain, son effondrement représenterait une catastrophe sociale" - DR : Depositphotos.com, luckybusiness
FNAM : "Aujourd’hui le transport aérien français est un secteur en situation de survie à l’avenir incertain, son effondrement représenterait une catastrophe sociale" - DR : Depositphotos.com, luckybusiness
La FNAM (Fédération Nationale de l'Aviation Marchande) alerte l'Etat sur la situation financière extrêmement difficile des compagnies aériennes. Elle demande le soutien de l'Etat.

"C’est une activité stratégique et un outil de souveraineté pour la nation, la crise sanitaire en cours a rappelé le rôle des compagnies aériennes dans le rapatriement de nos concitoyens et de transport de matériels sanitaires" rappelle la FNAM qui ajoute qu'elle envisage "une reprise très progressive de l’activité, protégeant en particulier la situation sanitaire de ses clients et salariés, et contribuant à la continuité territoriale en métropole, vers les territoires d’Outre-Mer et les grandes villes mondiales."

Elle se dit "ulcérée" par les pratiques de certaines compagnies en temps de crise et pointe du doigt Ryanair "basées hors du territoire français, ne s’acquittant d’aucune fiscalité en France et faisant échapper à la moindre occasion leurs salariés aux règles sociales françaises".

Elle dénonce également la stratégie de reprise d'activité de la low cost et ses annonces de tarifs "prédateurs" à 1 euro.

Dans ce cadre, la FNAM appelle les autorités françaises et européennes "à mettre en place de manière urgente les conditions réglementaires en France et en Europe d’une concurrence équitable et vertueuse sur le plan environnemental et social, afin que les compagnies qui s’astreignent à respecter les règles ne voient pas leurs efforts ainsi que ceux de leurs salariés ruinés au profit de compagnies guidées par la seule volonté d’imposer un modèle de prédation."

"Aujourd’hui le transport aérien français est un secteur en situation de survie à l’avenir incertain, son effondrement représenterait une catastrophe sociale."

Lu 17667 fois

Tags : fnam
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.





































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance