TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Voyages culturels : les destinations historiques souffrent mais les TO s'adaptent

Les producteurs diversifient leurs offres et leurs destinations



Les destinations historiques des croisières et des voyages culturels, au Proche et au Moyen-Orient pour la plupart, n'attirent plus les touristes. Terre Entière en a, en partie, fait les frais. Une situation à laquelle s'adaptent d'autres opérateurs en diversifiant leurs offres.


Rédigé par Pierre CORONAS le Lundi 30 Mars 2015

Pour éviter de lourdes pertes d'activité, les producteurs de voyages culturels doivent diversifier leurs destinations - DR : © gustavofrazao - Fotolia.com
Pour éviter de lourdes pertes d'activité, les producteurs de voyages culturels doivent diversifier leurs destinations - DR : © gustavofrazao - Fotolia.com
Plusieurs raisons expliquent la défaillance de Terre Entière : la défection d'un armateur à la dernière minute, les conflits géopolitiques et des erreurs dans le choix de certains partenaires.

Mais, plus globalement, le placement en redressement judiciaire du tour-opérateur spécialisé pose la question de la santé et de l'avenir du marché des croisières et des voyages culturels.

Surtout que, dans le cadre d'un article sur Portuscale Cruises publié début mars 2015, Hubert Debbasch, directeur général de Terre Entière, nous faisait déjà part des difficultés de sa société positionnée sur un marché "à bout de souffle" : celui des croisières culturelles sur des petits bateaux.

Une analyse que nuance Jean-François Rial, Président-Directeur général (PDG) de Voyageurs du Monde : "il est vrai que les voyages culturels sont en baisse mais ce sont davantage les destinations sur lesquelles ils sont généralement organisés qui souffrent, plus que le concept même de séjour culturel."

"En Egypte, il ne se passe plus rien"

Le Proche et le Moyen-Orient, berceaux de la civilisation, qui font actuellement face à une forte instabilité géopolitique et à des menaces d'ordre sécuritaire, concentrent en effet une grande partie des destinations phares pour les croisières et les voyages culturels.

Or, depuis plusieurs années, ces régions du monde n'attirent plus les voyageurs. "En Égypte, il ne se passe plus rien et en Jordanie, c'est très timide actuellement, constate Hervé Tribot La Spière, PDG D'Ikhar.

Pour le reste, le marché est mort pour plusieurs années. Des dizaines d'années peut-être. C'est le cas, par exemple, pour l'Afghanistan et la Libye qui jouit, pourtant, d'un patrimoine culturel fabuleux."

Dans la région, le voyagiste note toutefois la croissance des départs sur le Sultanat d'Oman qui bénéficie d'un climat sécuritaire beaucoup plus apaisé.

Même tendance chez Arts et Vie. L'association abandonne certaines destinations comme la Syrie ou le Liban.

Elle continue, en revanche, de programmer Israël. L’Égypte aussi, mais avec une production largement réduite.

"Nous y proposions 4 programmes « Croisière sur le Nil » il y a peu, mais nous n'en avons désormais plus qu'un seul", explique Emmanuelle Bons, attaché de presse chez Arts et Vie.

Diversifier ses destinations

"Aujourd'hui, les gens ont clairement peur de l'Islam. Ils ne veulent pas s’embarrasser, surtout s'ils ont le choix de se tourner vers d'autres pays", ajoute Hervé Tribot La Spière.

La diversification des destinations proposées constitue effectivement une solution pour les producteurs de voyages culturels. C'est ce que constate Jean-François Rial notamment.

Mais aussi son homologue d'Ikhar. "Nous enregistrons de nombreux reports sur l'Amérique Latine, et l'Asie", précise Hervé Tribot La Spière. Le Sri Lanka est en forte progression cette année pour le TO. Il enregistre également une hausse des demandes sur certaines "valeurs sûres" comme l’Inde, l’Éthiopie et l'Afrique Australe.

Le salut peut aussi venir du profil de la clientèle. "La notre est principalement composée de retraités de l’éducation nationale et de professions libérales. Elle est donc globalement épargnée par la crise", se félicite Emmanuelle Bons chez Arts et Vie.

Des voyageurs fidèles qui ont permis à l'association de passer une année 2014 "formidable", selon l'attachée de presse. En revanche, 2015 démarre sur "une petite baisse, mais rien de catastrophique".

Les goûts des clients sont également importants, comme le souligne Jean-François Rial : "La culture fait partie des motivations de nos voyageurs, mais ce n'est pas la seule. Ils sont plus épicuriens que puristes de la culture."

Ponant mise sur la culture

Des questions que ne se pose pas vraiment Ponant. La production de la compagnie est composée, à l'heure actuelle, de 50 % de croisières thématisées : musique, gastronomie, littérature, politique, économie.

"Nos consommateurs veulent vivre une véritable expérience et les croisières culturelles font partie intégrante de cette expérience au même titre que les destinations et le niveau de service", réagit Hervé Bellaïche, directeur commercial et marketing.

Et ça marche ! Les croisières thématiques et culturelles de Ponant se remplissent "de mieux en mieux et de plus en plus vite", poursuit Hervé Bellaïche.

Si bien qu'en 2015, pour la première fois de son histoire, Ponant va éditer une plaquette qui recense l'ensemble de ces offres thématiques. Elle sortira le 2 avril 2015 et sera envoyée aux agents de voyages.

Un succès qui s'explique par le choix d'inviter des personnalités à venir faire des conférences pendant les croisières de la compagnie.

Les passagers de Ponant peuvent ainsi écouter et échanger avec Patrick Poivre d'Arvor, Nicolas Hulot, Frédéric Mitterrand, Olivier de Kersauson et bien d'autres.

La compagnie vient, par ailleurs, de racheter Travel Dynamics International, société américaine qui ne fait que des croisières culturelles. Des produits qui "font partie de nos axes forts de développement" assure Hervé Bellaïche.

Le tourisme culturel reste très dynamique. Et c'est une excellente nouvelle !

Lu 3290 fois

Notez



1.Posté par Glimps le 30/03/2015 21:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour vos enquêtes touijours précises et bien ficelé es

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure

















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et TourMaGEVENTS, l'agenda des événements du tourisme.

TourMaG.com DMCmag.com TourMaGEVENTS.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips