TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Voyagistes : VDM ou Vie de M... ?




Rédigé par Jean DA LUZ le Jeudi 23 Juillet 2009

Voyagistes : VDM ou Vie de M... ?
Le métier de voyagiste ressemble de plus en plus à celui d'un trader. Il y faut des nerfs solides. Une boule de crystal ça aide aussi.
Car dans la prod, il n'y a plus de droit à l'erreur. Une fausse manip et c'est toute la programmation qui prend le bouillon.
Sans des fonds propres permettant des impairs pas question de manquer son but. Ceux qui ont payé d'un dépôt de bilan un simple écart, savent de quoi il retourne.
Avec la crise et son cortège de malheurs, la barre a été placée encore un peu plus haut.
Les consommateurs qui prennent depuis longtemps les distributeurs pour des malhonnêtes se disent qu'il faut attendre, guetter la bonne affaire, presser encore un peu, voir jusqu'où les prix peuvent descendre.
Or, aucun producteur ne peut vendre à perte ou... pas longtemps.
S'il ne vend pas il sera obligé de rendre ses allottements et de diminuer ses capacités pour ne pas mettre en danger la vie de l'entreprise.
Et tout le monde sait qu'une offre qui baisse = des prix qui remontent...
Bref, c'est l'histoire d'une double méprise : les clients attendent les VDM et les producteurs râlent après leur Vie de M... !

Lu 3212 fois
Notez

Commentaires

1.Posté par 2laps le 23/07/2009 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis un agent de voyage comblé avec des tas de bons, loyaux et fidèles clients.
De plus ils sont blindés et avides de voyages.
Je suis débordé de boulot mais c'est pas grave, on arrive quand même à gérer.
Puis je me réveille: la crise, la grippe, les avions qui tombent, la pression qui monte.
VDM.

;))))))))))))

2.Posté par michael vuillaume le 23/07/2009 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pensez-vous vraiment que quand des remises sont accordées, seuls les voyagistes perdent de l'argent ? NON car dans ce cas, les prestations sont toujours revues à la baisse et se sont les personnes en bout de chaîne (guides, hébergeurs, transporteurs, etc.) qui "trinquent" le plus. salaires revus à la baisse, durée des contrats reduits, etc.
est-ce qu'accorder des remises "à tout vent", c'est promouvoir un tourisme responsable et solidaire ?
On en subit les conséquences.
à bon entendeur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias