TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Aéroport de Nice : un nouveau terminal pour les ''gros porteurs''



Le cabinet anglais Pascall & Wattson, auteur du T5 de Londres Heathrow, présente l’extension du terminal 2 de Nice dotée d’une passerelle double pour gros porteurs.


Rédigé par Michel BOVAS à Nice le Vendredi 10 Avril 2009

Aéroport de Nice : un nouveau terminal pour les ''gros porteurs''
Le projet "passerelle 54" au Terminal 2 permettra d’accueillir les futurs gros porteurs. L’opération d’un coût de 8 M€ prévoit l’installation d’une nouvelle passerelle double pont, au niveau du poste 54, permettant de réaliser des embarquements au contact pour un gros porteur type A380, ou deux moyens porteurs (type A320, B767-400).

La passerelle est complétée par une extension de la salle d’embarquement internationale sur 1 700 m² dans le prolongement du T2. L’architecte (Pascall & Wattson) et Sudéquip ont été choisis en juin 2008 à la suite d’un concours.

C’est la même équipe qui vient de livrer le T5 de Londres Heathrow. La passerelle et sa salle d’embarquement seront mises en service en mai 2011.

D’ores et déjà l’aéroport a engagé l’aménagement des pistes et des voies de circulation aux caractéristiques des gros porteurs.

Aménagement du terminal affaires

La première phase de ce projet, achevée en janvier, a permis l’élargissement des accotements de la piste sud pour l’atterrissage en toute sécurité des A380 pour de vols ponctuels (Aviation privée, Fret, Charter…). Un investissement de 10.2 M€.

Cette année l’aéroport devrait investir à hauteur de 50 M€. Est en cours d’achèvement : l’aménagement du terminal affaires dans l’ancien Terminal Corse (coût 2 M€). Il accueillera les assistants et les services d’exploitation correspondant à cette activité.

Cet été sera achevé le bâtiment du pôle de maintenance 5 000 m² dont 1 700 m² de bureaux et 1 800m² d’ateliers.

Il regroupera l’ensemble des activités des services techniques. C’est un bâtiment HQE d’un coût de 10 M€.

Construction d’un nouveau parking de quatre étages

Aéroport de Nice : un nouveau terminal pour les ''gros porteurs''
En février a débuté le chantier du pôle loueur de voiture, un vaste bâtiment de 3 niveaux et 60.000 m2 permettant la préparation et le stockage des véhicules ainsi que l’accueil des clients. Ce projet est construit et exploité par le groupe Vinci.

Une première tranche sera livrée en février 2010 et une deuxième phase est prévue pour mars 2011 pour un investissement de 44 M€ à la charge du géant du Btp.

En juin sera engagé la construction d’un nouveau parking de quatre étages pour 2600 places (architecte Marc Barani) sur le site de l’ancien radar et le parc personnel B.

D’une surface de 60.000 m2, il prévoit une séparation physique entre les niveaux, public et personnel. Une première phase de 1600 places sera livré à l’été 2010, le reste sera livré un an plus tard pour un coût global de 45 M€.

Etude de la desserte des 2 terminaux par la ligne de tramway

En fin d’année sera engagée l’installation de 6000 m2 panneaux photovoltaïques sur la pergola du parking P5 face au Terminal 2. Le projet est à la charge d' « EDF Énergies Nouvelles » (coût 3,5 M€).

La production annuelle devrait être d'environ 750 MW/h/an en 2011. La consommation annuelle de l’aéroport est de 45 GW/h/an aussi d’autres projets d’équipements photovoltaïques plus ambitieux devraient s’ajouter à cette première installation.

L’aéroport va également finaliser avec la communauté urbaine, l’étude concernant la desserte des deux terminaux par la ligne de tramway qui reliera ainsi l’aéroport au pôle multimodal (TGV, TER, bus) à l’étude en face le Terminal 1.

L’aéroport finalise les études d’aménagement de la zone Sud

Parallèlement les services mènent les études des divers projets de développement, de maintien du potentiel ou d'amélioration de la qualité de service se poursuivront également, avec pour objectif d'être prêt à lancer ces projets dès la reprise économique et du trafic.

Enfin l’aéroport finalise les études d’aménagement de la zone Sud qui doit accueillir un dépôt de carburant et l’hélistation, après les résultats des études de stabilisation (préconisations de traitement géotechnique) et d’endiguement engagées en 2005.

Un audit de contrôle technique par CETE (Centre d’Eudes Techniques de l’Equipement) et LCPC (Laboratoire Central des Ponts et Chaussées) a permis de déterminer els possibilités d’aménagement. Le gouvernement devrait valider en juin sur les projets d’aménagements de cette zone.

Lu 7109 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance