TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Air France - KLM : vers une recapitalisation de 4 milliards d'euros

Les principaux actionnaires d'Air France ont donné leur accord



Air France ne pouvant pas investir en raison de l'interdiction de la Commission européenne, l'obligeant à rembourser ses aides d'Etats, la compagnie française doit chercher de l'argent frais. L'opération estimée à 4 milliards doit servir à rembourser les prêts et autres dettes, pour repartir de l'avant. Si cette fois-ci l'Etat néerlandais sera de la partie, le groupe va devoir aussi vendre pour 500 millions d'actifs qui ne seront pas des avions, croit savoir le journal les Echos.


Rédigé par le Lundi 21 Février 2022

Les principaux actionnaires d'Air France ont donné leur accord - DR
Les principaux actionnaires d'Air France ont donné leur accord - DR
Le groupe Air France - KLM refait la une des médias du tourisme.

Après la publication des résultats plutôt contrastés sur l'année 2021 et l'annonce d'une nouvelle recapitalisation à venir, nous en apprenons un peu plus sur cette dernière opération.

D'après le journal les Echos, la recapitalisation espérée par le board d'Air France serait de 4 milliards d'euros.

Elle combinerait "une augmentation de capital et une émission d'obligations perpétuelles convertibles, considérées comme des quasi-fonds propres." Pour que le groupe en parle publiquement, c'est aussi parce que ses principaux actionnaires ont donné leurs accords pour mener à bien l'opération.

C'est en tout cas ce que croit savoir, le journaliste Bruno Trévidic.

Air Fance : une augmentation de capital dans la limite de 300 % du capital

"L'Etat néerlandais en plus de celui Français, Delta Air Lines et China Eastern devraient participer à cette seconde recapitalisation.

Air France-KLM a déjà obtenu l'accord de ses actionnaires pour réaliser cette augmentation de capital dans la limite - très large - de 300 % du capital actuel,
" précise-t-il.

De plus, des ventes d'actifs de 500 millions, ne concernant pas des avions, seront ajoutées à l'opération.

L'enjeu pour le groupe étant de se délester des dettes et aides étatiques, pour pouvoir à nouveau investir dans d'autres compagnies. Air France - KLM a loupé l'occasion de prendre une participation dans ITA Airways, en raison d'une interdiction émanant de Bruxelles.

Comme nous vous le révélions au début du mois de février, le M&A ban indique qu'une compagnie aérienne ne peut prendre de prise de participation de plus de 10% dans une autre entreprise tant qu’elle n’a pas remboursé au moins 75% de ses aides directes.

La recapitalisation serait prévue pour les prochains mois, dès qu'une accalmie se fera ressentir au niveau de la crise sanitaire. Une des nouvelles cibles d'Air France - KLM serait TAP Portugal.

Lu 948 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias