TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Air France réduit ses pertes mais prévoit une nouvelle recapitalisation

Un "tournant" observé dans les résas



Si les conséquences du Covid-19 ont été encore synonyme d’une perte de 3,3 milliards d’euros en 2021 pour Air France - KLM et que le groupe s'oriente vers une nouvelle recapitalisation, ses dirigeants affichent leur optimisme pour l’année 2022 qui s’ouvre.


Rédigé par le Jeudi 17 Février 2022

Air France prévoit de rembourser ses aides directes de l'Etat français jusqu'en 2025 © AF
Air France prévoit de rembourser ses aides directes de l'Etat français jusqu'en 2025 © AF
L’optimisme était de mise du côté de la direction d’Air France-KLM, jeudi 17 février 2022 lors de la présentation des résultats financiers du groupe en 2021. Après deux années chahutées par la pandémie, les réservations semblent revenir durablement.

i« Même si l’Asie est encore fermée et que nous comptons pas sur sa réouverture prochaine, nous voyons que l’Afrique et [l’Amérique du nord montrent un vrai dynamisme. Même avec la petite pause Omicron, nous sommes maintenant très optimistes sur le retour de nos clients dans nos avions »]i, a résumé Anne Rigail directrice générale d’Air France.

Air France et KLM estiment atteindre au premier trimestre 2022 des niveaux de capacité atteignant entre 73 et 78% des niveaux du premier trimestre de 2019.

Le retour aux niveaux d’avant crise est toujours prévu pour 2024.

Une année 2021 ambivalente

Pourtant, les résultats financiers de 2021 restent marqués par les conséquences des mesures sanitaires mondiales.

Ces dernières ont encore fait perdre 3,3 milliards d’euros au groupe franco-néerlandais. Sa perte nette est inférieure de moitié à celle de 2020 (7,1 milliards d’euros), mais la dette nette reste très élevée, à 8,2 milliards d’euros.

L’année a évidemment été compliquée, notamment à cause du variant Delta. Le chiffre d’affaires globale d’Air France KLM atteint 14,3 milliard d’euros : 29% de mieux qu’en 2020, mais ne représentant qu’à peine 50% du CA de 2019.

Le quatrième trimestre 2021 a toutefois été meilleur qu’attendu, avec un bénéfice opérationnel de 178 millions d’euros, soit un résultat plus élevé que la même période en 2019.

En cause : la réouverture des frontières nord-américaines et la reprise des rentables liaisons transatlantiques. « Un tournant », de l’avis de Benjamin Smith à la tête d’Air France-KLM.

« La crise n’est pas encore terminée mais la reprise nous rend optimiste pour l’avenir », assure-t-il.

Air France : les pistes d’une nouvelle recapitalisation

Pour autant, Air France-KLM se dit prêt à lancer cette année une nouvelle opération de recapitalisation, la seconde après celle d’avril 2021 (4 milliards d’euros).

Dans ses « mesures envisagées pour renforcer le bilan », Air France-KLM envisage divers mesures d’augmentation de capital et de renforcement de fonds propres. « Au total, ces émissions de fonds propres et de quasi-fonds propres pourraient représenter jusqu’à 4 milliards d’euros », peut-on lire dans les résultats financiers du groupe.

Parmi les pistes envisagées : une augmentation de capital lors de laquelle les actionnaires actuels (dont l’Etat français qui détient 28,6% du capital) seraient prioritaires. L’émission d’obligations perpétuelle pour « accélérer le remboursement des aies d’Etat » est aussi évoquée.

Pour rappel, depuis le début de la crise sanitaire, Air France-KLM a déjà obtenu 3 milliards d’aides directes de l’Etat (via un prêt en tant qu’actionnaire) ainsi que 4 milliards de Prêt garanti par l’Etat (PGE). De son côté, KLM a bénéficié d’un bouquet de 3,4 milliards d’euros d’aide.

« Bien évidemment, notre intention est de rembourser dès que possible ces aides d’Etats », a lancé Steven Zaat, directeur financier, lors de la présentation des résultats. Au total, 500 millions d’euros ont été remboursés fin 2021 à l’Etat par Air France, et le lissage de la dette générale, aides directes ou non, est prévue d’après le dernier calendrier du groupe jusqu’en 2025.

Lire :
Air France : le casse tête de la recapitalisation
M&A ban : cette règle qui bloque les investissements et empoisonne Air France-KLM 🔑

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 1155 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 14:51 Airbus enregistre une super commande venue de Chine







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias