TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




Aurélie Soulat (Sabre France) : "Nous voulons être incontournables sur les résas et la techno..."

Interview d'Aurélie Soulat, la nouvelle directrice France de Sabre



Le secteur des GDS ne se résume pas seulement au niveau de l'européen Amadeus, car Sabre existe et entend continuer à prendre des parts de marché. Après le départ de son ancien directeur France, Dimitri Tsygalnitzky devenu vice-président de Kapten, Sabre a nommé une professionnelle du secteur, Aurélie Soulat. Quelles sont ses ambitions et ses missions ? La nouvelle directrice France de Sabre nous dit tout.


Rédigé par le Mercredi 24 Juillet 2019

Sabre a une carte à jouer ici, car la France est un marché réceptif aux nouvelles tendances et technologies, ce qui rend plus facile notre développement - Depositphotos.com ArturVerkhovetskiy
Sabre a une carte à jouer ici, car la France est un marché réceptif aux nouvelles tendances et technologies, ce qui rend plus facile notre développement - Depositphotos.com ArturVerkhovetskiy
TourMaG.com - Avant d'intégrer Sabre, quel a été votre parcours professionnel ?

Aurélie Soulat :
Cela fait maintenant 13 ans que je travaille dans l'industrie du tourisme et du voyage. Ce n'est pas un choix par défaut, mais qui vient plutôt du cœur car je m'y intéresse depuis très jeune.

Pour tout vous dire, quand j'avais 11 ou 12 ans, je voulais devenir créatrice de spectacles dans les villages vacances pour mêler ma passion des voyages et de la danse.

Un peu plus tard, j'ai passé un Master of Business Administration (MBA) en management du tourisme et de l'hôtellerie à l'ESG. De stage en stage, je me suis retrouvée à intégrer l'équipe d'Accor, pour qui j'ai occupé différents postes, pendant près de 10 ans.

Avant de quitter le groupe, j'étais directrice des ventes en agences de voyages et GDS, je connaissais déjà le monde de la distribution mais vu de l'hôtellerie.

Pour finir, avant d'intégrer Sabre, je suis allée chez Booking.com pendant deux ans. J'avais en charge l'équipe gérant les relations avec les chaînes d'hôtels sur le marché français.

Puis en avril j'ai rejoint Sabre. L'entreprise me permet d'allier toutes mes passions que sont le voyage, la distribution et surtout la technologie.

TourMaG.com - Qui a fait le premier pas pour le poste de directrice France ?

Aurélie Soulat :
Sabre est venu me chercher, mais je dois dire que c'était un peu d'un commun accord. L'envie était présente de mon côté aussi.

Il ne faut pas oublier que nous parlons d'une très grande entreprise, et ayant travaillé dans des sociétés leaders, je ne voulais pas me retrouver dans une petite structure.

Le côté technologie me plaît beaucoup. Sabre suit les évolutions du marché et innove sans cesse pour répondre aux nouveaux besoins de nos clients. Cela a été un atout majeur au moment de discuter avec eux pour le poste.

"Nous avons enregistré en France une augmentation de nos réservations de 60%..."

TourMaG.com - Qui dit nouveau responsable, dit nouvelle mission ?

Aurélie Soulat :
En effet, j'ai beaucoup d'objectifs, même si mon prédécesseur a fait énormément de choses.

Tout d'abord, nous voulons continuer à développer nos parts de marché en France. Pour faire un point, sur les trois dernières années, nous avons enregistré en France une augmentation de nos réservations de 60%.

Et nous voulons continuer dans cette direction. Cette progression s'observe sur tous les cœurs de business. (Aucune réponse n'a été donné sur les parts de marché, ndlr).

Sabre a une carte à jouer ici, car la France est un marché réceptif aux nouvelles tendances et technologies, ce qui rend plus facile notre développement.

J'ai aussi un objectif à plus court terme avec l'IFTM Top Resa. Le salon est une opportunité unique pour rencontrer tous les acteurs du marché. D'un point de vue personnel, c'est un retour, je n'y suis pas allée depuis quatre ans, donc je m'y rends pour prendre mes marques.

TourMaG.com - La norme NDC doit être votre plus grand chantier au sein de Sabre ?

Aurélie Soulat :
Tout à fait. NDC symbolise un gros changement pour notre entreprise. Nous mettons tout en oeuvre en matière de technologie et de support pour bien aborder cette évolution très forte dans notre business.

"Nous sommes un challenger sur le marché français..."

TourMaG.com - Il y a une relation qui se complexifie entre les GDS et les agences de voyages, votre nomination intervient-elle pour améliorer cela ?

Aurélie Soulat :
Je n'ai pas du tout le sentiment ni le même ressenti. Je ne trouve pas du tout qu'il y ait une déconnexion entre les agences et les GDS.

Je suis allée sur le terrain depuis ma nomination. Je peux vous dire que l'une des vraies forces de Sabre est sa proximité avec les clients.

Nous allons continuer à accompagner les agences de voyages dans les évolutions et les changements qui ont lieu sur le marché, mais nous ne sommes pas les seuls concernés par cette problématique.

TourMaG.com - Dans 5 ans, où aimeriez-vous laisser Sabre ?

Aurélie Soulat :
Nous sommes un challenger sur le marché français, avec une très belle croissance, mais nous voulons être incontournable, que ce soit lors des réservations ou au niveau de la technologie.

Pour atteindre cette ambition, je pense que la présence terrain est très importante.

Les agences attendent beaucoup d'humilité de leurs partenaires, nous devons montrer une grande capacité d'écoute et de compréhension face à des changements pas toujours faciles à appréhender.

"Je pense que NDC va prendre pas mal de temps à se déployer..."

Aurélie Soulat - DR Linkedin
Aurélie Soulat - DR Linkedin
TourMaG.com - Où en est Sabre au niveau de NDC ?

Aurélie Soulat :
C'est un sujet brûlant chez nous. L'objectif étant qu'à la fin tout le monde soit gagnant, des agents de voyages aux voyageurs, en passant par les compagnies.

Nous développons la technologie et mettons en place des tests, avec des compagnies et des acteurs du tourisme.

Tout se met en place petit à petit, mais nous préférons attendre de communiquer sur des annonces concrètes.

TourMaG.com - L'ensemble des GDS et concurrents avancent. Aucune date limite n'a été fixée chez Sabre ?

Aurélie Soulat :
Beaucoup de chiffres ont été annoncés dans la presse en disant que d'ici 2020 un certain pourcentage de notre business devrait basculer sur NDC...

Je pense que NDC va prendre pas mal de temps à se déployer car il y a énormément de développements technologiques et d'accompagnement à prévoir.

Mieux vaut prendre du temps pour que tout soit bien fait. Dans les prochaines années, il y aura une distribution hybride avec NDC et celle plus traditionnelle, mais pas deux chemins différents.

"Au-delà d'être un GDS, nous sommes un fournisseur de technologies..."

TourMaG.com - En quoi NDC est une opportunité alors que les compagnies le mettent en place pour passer outre les GDS ?

Aurélie Soulat :
Mon message sera le même que celui de l'entreprise. Au-delà d'être un GDS, nous sommes un fournisseur de technologies, donc en plus d'assurer la continuité de l'existant, nous souhaitons nous assurer que tout le monde se parle et soit connecté.

Encore une fois, NDC va prendre beaucoup de temps, nous allons devoir répondre aux besoins des compagnies qui ne pourront pas toutes switcher sur la norme.

TourMaG.com - Quelles sont les actualités au niveau de Sabre et des développements technologiques ?

Aurélie Soulat :
Justement il n'y a pas que NDC dans nos centres de recherche. Nous travaillons beaucoup sur les solutions de paiement pour rendre cette opération plus flexible, rapide et sécurisé pour les agences de voyages.

Nous signons actuellement des partenariats avec des organismes bancaires, mais vous en saurez davantage lors de l'IFTM.

L'autre gros sujet sera au niveau de l'hôtellerie et du contenu. Avec Internet, de nombreuses plateformes sont apparues. Un GDS ne peut pas rester en dehors de cette problématique.

Ce dernier point correspond à une véritable attente des agences de voyages.

Dernier enjeu pour nous, la migration de l'ensemble des agences sur notre nouvelle plateforme Red Workspace, avant la fin de l'année.

La France "est très réceptive aux nouvelles technologies et aux changements"

TourMaG.com - Quel regard portez-vous sur l'évolution de l'industrie du tourisme en France ?

Aurélie Soulat :
Tout a beaucoup évolué. J'ai observé cela d'un point vu de l'hôtellerie, en l'espace de 15 ans. Nous sommes passés d'un effectif de 10 acteurs à plusieurs centaines aujourd'hui, dans la distribution.

Il y a du positif dans cette situation, car le marché essaie d'évoluer et de s'adapter aux nouvelles tendances de consommation. Les acteurs du tourisme ne regardent pas le train passer, c'est ce que j'ai retrouvé chez Sabre et partout en France.

Le pays est très réceptif aux nouvelles technologies et aux changements.

TourMaG.com - Comment jugez-vous le phénomène de l'avion bashing, alors que Sabre est totalement dépendant de l'aérien ?

Aurélie Soulat :
Il y a beaucoup de discussions sur le sujet. Nous analysons les impacts et encore une fois rien n'est acté pour le moment. C'est un vrai sujet de société et qui me tient à cœur. Il est impossible de ne pas s'y intéresser.

Les compagnies aériennes et les acteurs du secteur vont devoir certainement s'adapter à ces changements-là. Il ne faut pas oublier que le voyage n'est pas le seul responsable du réchauffement climatique, la problématique est bien plus vaste.

TourMaG.com - D'un point de vue personnel, quelle technologie vous interpelle en ce moment ?

Aurélie Soulat :
Il y a un point qui m'interpelle, tout en étant bien d'actualité, mais dans lequel nous pouvons aller encore beaucoup plus loin : la personnalisation.

Tous les 3 ou 6 mois, une nouveauté sort sur le sujet. Cela ne concerne pas seulement le voyage et mais aussi notre quotidien. Les évolutions sont parfois déstabilisantes et je suis curieuse de voir comment Sabre va évoluer là-dessus.

L'intelligence artificielle et la data sont des points très importants pour une entreprise comme la nôtre.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1531 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.








Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips