TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Autriche : au pays de Mozart, Salzbourg, une échappée pianissimo

A deux pas de la frontière allemande



Mozart, bien sûr, est la star incontestée de cette cité autrichienne, connue dans le monde entier grâce à son virtuose. Avec ses musées, ses édifices religieux et ses bâtisses nobles, Salzbourg incarne une forme de quintessence d’art de vivre, sur fond de sommets et de lacs alpins. Un city break s’impose !


Rédigé par Jean-François RUST le Samedi 21 Septembre 2019

Prenez Mozart, une forteresse, des monastères, des lacs, des villages traditionnels, des montagnes et des mines de sel… et vous obtenez le Salzburgerland, région autrichienne située à deux pas de la frontière allemande - DR : J.-F.R.
Prenez Mozart, une forteresse, des monastères, des lacs, des villages traditionnels, des montagnes et des mines de sel… et vous obtenez le Salzburgerland, région autrichienne située à deux pas de la frontière allemande - DR : J.-F.R.
Prenez Mozart et Karajan, natifs de Salzbourg, la cultissime chanson de Noël « Douce Nuit, Sainte Nuit », des princes-archevêques à la pelle, une forteresse et des monastères.

Ajoutez des lacs, des villages traditionnels, des montagnes et des mines de sel.

Mélangez le tout avec un accueil irréprochable et une attirance pour les soirées estivales dans les biergarten… et vous obtenez le Salzburgerland, région autrichienne située à deux pas de la frontière allemande.

Salzbourg, donc. Des cloches et des carillons rythment ici la vie quotidienne.

A l’aube, à 11h, l’après-midi, le soir… pas une heure ou un quart d’heure sans qu’elles ne sonnent ou ne tintent, concerts gratuits appréciables dans cette cité hautement musicale.

Il ne s’agit pas de n’importe quelle musique. Mais sa quintessence incarnée, celle de Mozart himself, l’enfant prodige de Salzbourg.

Siècles d’opulence et de fêtes

Cette ville de province qui peut paraître hautaine tant elle est chic, tasse ses églises catholiques à hauts clochers sur les rives de la Salzach, dressant ses monastères sur des collines protectrices, les bénédictines à Nonnberg, les capucines à Kapuzinerberg

Le tout au milieu d’une architecture bourgeoise que seuls les aléas de l’Histoire sont en mesure d’expliquer.

Aux 17e et 18e s., Salzbourg a été la capitale de princes-archevêques à la fortune immense. Elle s’est constituée grâce au commerce du sel, extrait des mines de la province - on peut visiter celles d’Hallsdatt. Soit deux siècles d’opulence, de fêtes et de dépenses somptuaires.

Sollicités pour leur talent, des architectes italiens ont donné un cachet Renaissance et pastel à la ville. Ne dit-on pas que le tempérament autrichien est un mélange d’allemand et d’italien ?

Forteresse Hohensalzburg et jardins Mirabell

Bref, il y a plusieurs manières de découvrir la ville.

Mais pour l’apprécier vraiment, voici ce que l’on conseille :

- une balade en fin de journée sur Feltungsgaffe, pour voir le soleil décliner sur les clochers à coupole ;

- une grimpette jusqu’à la forteresse Hohensalzburg, pour dominer « les beautés naturelles sublimes de Salzbourg » (Mozart dans le texte !) ;

- une visite, justement, de sa maison natale, pour s’étonner qu’on ait trimbalé ce génie dès six ans sur toutes les routes d’Europe ;

- une traversée de la Salzach par la passerelle Makartsteg, pour s’attarder dans les jardins Mirabell, face au château éponyme devenu hôtel de ville - les Chinois adorent s’y marier ;

- une entrée pour le célèbre festival, afin d’assister, au pire, aux concerts retransmis sur l’écran géant dressé Kapitelplatz.

Vous en voulez encore ? Passez devant la maison où vécut Stefan Zweig, l’immense écrivain allemand.

Louer un vélo sur Mozart Platz et filer à Hellbrunn visiter le « château des plaisirs » des princes-archevêques, et son jardin aux invraisemblables jeux d’eau « comiques ».

Et puis parce que Salzbourg n’est pas qu’une cité figée dans le passé, posez-vous en fin de journée dans un biergarten ombragé.

Lacs Fuschl et Wolfgang

Humer l’air du quartier bobo-chic de Nonntal ou gentiment alternatif de Saint-André. Grimper au musée d’art moderne de Mönschberg. Pousser jusqu’à l’hyper design Hangar 7 et sa collection d’avions (créé par le fondateur de Red Bull, autre célébrité du coin).

Cela n’empêchera pas, tradition oblige, de croiser dans Getreidegasse (la rue aux belles enseignes de ferronnerie), des couples version locale, lui en culottes de peau et bretelles, elle en robe dirndl façon 19e s. On n’y croyait pas, on l’a vu.

Allez, un peu d’air pur fera du bien. Car Salzbourg attire tellement le public qu’on en oublierait presque ses environs.

Direction les lacs Fuschl et Wolfgang. Au pied d’un château-hôtel où furent tournées des scènes de Sissi, il faut s’arrêter au premier pour sa cuisine lacustre.

De grandes tables en bois dressées devant le bleu turquoise du lac, des montagnes calcaires aux accents de Chartreuse ou des Bauges : le Schlosssfischerei a le cadre et la cuisine pour lui. Ses truites et corégones fumés sont exquis.

Excursion au Schafberg

Exquis, c’est le mot qui convient aussi pour décrire le village de Saint-Wolfgang. Un air d’opérette flotte sur ce bourg aux maisons peintes et aux balcons fleuris, tendance chalets chics pour villégiatures cosy.

Le site est connu pour l’illustre Cheval Blanc, un hôtel multi-centenaire déployé dans neuf maisons accolées. On n’oublie pas si vite une nuit passée ici.

Reste un must, l’excursion au Schafberg (1 782 m). L’ascension en train à crémaillère est mordante.

Les wagons rouge sang épousent la pente et hissent les voyageurs au pied du restaurant Schafbergspitze. Tout en bas dans la vallée, enveloppés de brume orageuse, le Wolfgang, le Fuschl, le Mondsee et l’Attersee offrent un splendide quatuor. Un concerto pour lacs majeurs.

Repères

Comment venir à Salzbourg ?

En avion :


- via Vienne : Austrian, Air France
- via Munich : Air France, Lufthansa

En voiture :
Strasbourg - Salzbourg : 5 h 30

Office de Tourisme de Salzbourg
Auerspergstraße 6
5020 Salzburg
Tél. +43 662 88987-0
E-mail : tourist@salzburg.info
Web : www.salzburg.info

Que visiter à Salzbourg ?

- La forteresse Hohensalzburg, la plus grande forteresse d’Europe centrale conservée dans son intégralité

- Le Musée d’Art moderne du Mönchsberg

- Le Musée de Salzbourg

- La colline des Capucins

- La Maison natale de Mozart et la Maison de la famille de Mozart

Plus d'informations sur www.austria.info/fr/

Lu 1668 fois

Notez


Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips