TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Cessation de paiements : qui pour reprendre Aigle Azur ?

Gérard Houa, Lionel Guérin, IAG ...



Comme prévu, Aigle Azur a demandé son placement en redressement judiciaire, lundi 2 septembre 2019, et s’est déclarée en cessation de paiements. Alors que la direction tient à rassurer passagers et professionnels du tourisme sur la poursuite du programme de vol, les repreneurs potentiels ont jusqu’au 15 septembre pour se manifester.


Rédigé par le Lundi 2 Septembre 2019

Aigle Azur est, depuis lundi 2 septembre, officiellement en cessation de paiement © AA
Aigle Azur est, depuis lundi 2 septembre, officiellement en cessation de paiement © AA
Historiquement tournée vers les liaisons entre la France et l’Algérie, la deuxième compagnie aérienne française en termes de passagers transportés, Aigle Azur, s’est officiellement déclarée en cessation de paiements, lundi 2 septembre 2019.

Après des derniers mois compliqués financièrement, des derniers jours rocambolesques lors desquels certains actionnaires ont tenté de prendre la présidence, et aux termes d’un comité d’entreprise extraordinaire, elle a demandé son placement en redressement judiciaire.

« Aigle Azur se retrouve en cessation de paiements suite à plusieurs années d’errance liées à de nombreuses décisions stratégiques inadaptées et doit se placer sous la protection du tribunal de commercer d’Evry », ont indiqué les membres du CE dans un communiqué.

Endettée à hauteur de 40 millions d’euros au moins, la compagnie devrait obtenir une période d’observation de deux mois pour continuer ses activités et organiser sa reprise totale ou partielle.

« Il est probable que la date limite de dépôt des offres soit fixée autour du 15 septembre 2019 », précisent les administrateurs.

Air France, IAG… ?

Qui serait ainsi intéressé pour s’immiscer dans les activités de la compagnie française historique, présente dans le ciel tricolore depuis 1946 ?

Beaucoup de monde a priori, tant les slots horaires que possède Aigle Azur à Orly attisent les convoitises.

En premier lieu, Gérard Houa, actionnaire minoritaire qui avait tenté de prendre la présidence de la compagnie la semaine dernière, réaffirme sa candidature dans un entretien paru dans Le Journal du Dimanche en date du 1er septembre.

« Ma priorité, c’est de sécuriser les salariés qui font preuve d’un engagement exemplaire. Mon plan stratégique pour sauver Aigle azur, c’est de recentrer l’activité sur l’Algérie et sur l’Afrique », s’explique-t-il, réaffirmant sa volonté de mettre 15 millions d’euros dans la compagnie et assurant avoir le soutien du groupe HNA et de David Neeleman, actionnaires majoritaires.

Le nom de Lionel Guérin, ancien directeur général délégué d’Air France est aussi largement évoqué.

Contacté, ce dernier n’a pas donné suite à nos appels. D’après le quotidien économique La Tribune, il devait, aux côtés de l’ancien P-DG de Hop! Philippe Micouleau, présenter un dossier lundi.

Plus globalement, les grands groupes européens, en premier lieu desquels IAG et Air France, tous deux basés à Orly, devraient regarder de très près le dossier dans les prochains jours, tout comme le groupe Dubreuil Aéro (Air Caraïbes, French Bee), voire certaines low cost comme easyJet.

Frantz Yvelin, à la tête de la compagnie depuis deux ans, serait lui sur un siège éjectable, et, d’après plusieurs sources, devrait quitter Aigle Azur dans la semaine. Il n’aurait pas assisté au comité d’entreprise de lundi, nous a indiqué un participant.

« Rien ne change » mais…

Malgré ces circonstances pour le moins tendues, la direction de la compagnie, contactée, nous assure que cette situation ne change « rien du tout » sur la poursuite des activités à court terme.

« Comme à l’accoutumée, nos vols se poursuivent sans incidence, tant pour les passagers que pour les agences de voyages, et ce sur tous les sites d’Aigle Azur », nous a-t-on assuré.

Parmi les 1 150 salariés de l’entreprise comme chez les professionnels du tourisme, l’inquiétude est pourtant de mise pour la suite.

« Je suis prudent sur les ventes, je n’en fait aucune à long ou moyen terme. Je ne les boycotte pas, mais j’évite les réservations », nous a confié le gérant de Massilia Voyages.

« Si Aigle Azur disparaît, tout le monde va se rabattre sur Air Algérie et ce sera la panique. Nous risquons de voir les prix flamber », nous a aussi confié le gérant d’Algérie Tours.

Lire : Aigle Azur : comment les pros vivent et s'adaptent au redressement judiciaire

L'Etat réagit

Dans un communiqué envoyé lundi 2 septembre en fin de journée, l'Etat, par le biais de la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), se dit "mobilisé pour accompagner la recherche de la meilleure solution possible pour préserver l'emploi et assurer la continuité de l'activité économique".

"La licence d'exploitation de la compagnie Aigle Azur est transformée en licence temporaire pour la durée de la période d'observation", y est-il précisé.

Pierre Georges Publié par Pierre Georges Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Pierre Georges
  • picto Instagram
  • picto Twitter
  • picto email

Lu 4077 fois

Notez



1.Posté par Lecalot le 03/09/2019 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà des mois que je le dis dans mes commentaires à vos articles. Il n'y a pas d'avenir pour les petites et moyennes compagnies low cost ou non françaises independantes de grands Groupes Européens et même face à la concurrence européenne et bientôt US sur le sol français. La prochaine sur la liste des faillites XL Airways, Corsair, et on verra pour le Groupe Dubreuil Aero, même si à ce jour ce n'est pas d'actualité pour les 2 compagnies de ce Groupe au moins à actionnariat purement français. Ceci sans parler des compagnies Domiennes comme Air Austral ou Tomiennes comme Air Tahiti Nuie ou Air Calin. Quand on voit la situation de Norvegian Shuttle,il y a de quoi s'inquiéter pour nos nains aeriens francais. Et l'Etat Français qui continue a faire des compagnies françaises des vaches à lait fiscales, sans parler des charges sociales françaises, des coûts aéroportuaires en France et notamment ADP. Même l'avenir du Groupe Air France/KL est questionnable au regard de la situation française. ML

2.Posté par JEAN PIERRE le 03/09/2019 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je prends cette compagnie depuis 15 ans sur l'ALGERIE sans aucun problème avec un service digne d'une première classe,mais qu'est ce qui a pris au pdg de vouloir que sa cie devienne la grenouille plus grosse que le boeuf,et pourquoi toutes ces destinations depuis quelques années pékin,moscou,beyrouth etc....sur l'Algèrie il y avait de quoi faire car c'était sur la plupart des villes d'ALGERIE presque le monopole avec air algèrie : grosses erreurs de gestion,la cie est en rêglement judiciaire,le mandataire devra maintenir la compagnie aigle azur que sur l'Algèrie!!!!c'est là son réservoir de place et son succès

3.Posté par PAPILLON le 03/09/2019 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Adieu Aigle Azur. et bon vent Les commentaires des clients et voyageurs étant très négatifs sur AIGLE AZUR depuis des années sur des sites fiables de consommateurs tels que 60 Millions de Consommateurs ou Que Choisir,moi j'espère que cette compagnie aérienne sera reprise par EASYJET.
Le personnel de Aigle Azur repris par la nouvelle compagnie devra suivre une formation en "service client" afin d'éviter que les clients ne la fustigent à l’unanimité..

4.Posté par JEAN PIERRE le 03/09/2019 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
très,très bonne compagnie moi c'est pas que choisir ou 60 millions de consommateur d'ailleurs je n'ai jamais vu sur ces 2 magazines dont je suis abonné de commentaires où alors que l'on me donne le numéro de ces magazines!!!le service à bord est impeccable et repas chaud!!!!j'espère bien que celà ne sera pas repris par easyjet où oautre lowcoast avec service épouvantable plutôt pas de service : longue vie à aigle azur sur sa vraie destination l'ALGERIE

5.Posté par westar le 03/09/2019 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@lecalot



tot ou tard, le foutoir d'un marché dérégulé prendra fin.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips