TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Ciel ouvert UE/Qatar : les pilotes européens s'inquiètent du manque de contrôle

réaction de l’European Cockpit Association



L'European Cockpit Association a réagi à l'annonce de l'accord de ciel ouvert entre le Qatar et l'Union Européenne. Le syndicat craint un manque de contrôles et de sanctions en cas de non respect des clauses du contrat.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 5 Mars 2019

L'ECA a réagi dans un communiqué de presse repris par le SNPL - DR
L'ECA a réagi dans un communiqué de presse repris par le SNPL - DR
L'accord conclu entre l’Union Européenne et le Qatar sur le transport aérien offrant un accès accru à leurs marchés respectifs ne satisfait pas les organisations professionnelles représentant les pilotes de ligne en Europe, réunies au sein de l’European Cockpit Association (ECA).

Lire : Accord UE-Qatar : vers la fin du dumping économique de Qatar Airways ?

Dans un communiqué de presse le SNPL a relayé les inquiétudes des pilotes européens.

Dans le cadre de cet accord, les compagnies aériennes de l’UE et du Qatar bénéficieront désormais des droits de trafic dits de 3ème et de 4ème liberté pour les vols passagers et des droits « limités » de 5ème liberté pour les vols cargo.

Selon l'ECA, les avantages économiques de cet accord sont davantage au bénéfice du Qatar "qui se voit offrir un accès direct au marché des 28 pays de l'Union (500 millions de clients potentiels) contre un marché beaucoup plus restreint (3 millions de clients potentiels) offert aux transporteurs européens".

Droit social et subventions

Par ailleurs, le syndicat déplore qu'aucune pénalité ne soit prévue en cas de non-respect de la clause sociale préconisant que "les droits fondamentaux des travailleurs soient respectés et que les normes sociales qatariennes, moins strictes, ne soient pas utilisées pour supplanter les compagnies aériennes européennes."

Enfin sur le volet des subventions d'Etat, les membres de l’ECA et le SNPL France ALPA "restent convaincus que même les clauses les plus strictes, si élaborées soient-elles sur le papier, ne sauraient être suivies d’effets dans la pratique sans une volonté politique forte de l'Union.

Il importe que ces clauses soient absolument respectées par toutes les parties sans quoi l’accord pourrait conduire à l’instauration d’une concurrence déloyale au détriment des compagnies européennes."

Lu 770 fois

Tags : europe, qatar, ue
Notez



1.Posté par Ricardo le 07/03/2019 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est important de penser à de futurs possibles problèmes, mais les questions soulevées ici le sont uniquement parce qu'il s'agit du Qatar On n'est pas loin de la discrimination surtout qu'il s'agit de Qatar Airways dont la réputation est sans tache. Un peu de concurrence n'a jamais fait de mal à personne. Cela permet de revoir ses standards à la hausse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips